Volley

  • Histoire de tapis vert !

    Samedi, les filles de la Ligue B de volley se déplacent pour un match capital à Haasrode, actuelle 3e du championnat, à 2 points des aubeloises. La victoire est indispensable pour plusieurs raisons.

    Un : il faut confirmer le retour en forme enregistré depuis deux matches.

    Deux : il faut absolument s’accrocher à cette deuxième place qui pourrait être significative de montée à la fin de la saison. Explication : en Ligue A, on pourrait assister à la fusion de deux clubs. Du coup, on pourrait avoir deux montants. « On ne sait jamais, expliquait Stef Dorthu. Il faut tout faire au cas où… Certes, restons réalistes ! Rejoindre l’élite nationale est un sacré défi sportif. Mais, ce serait le graal pour le club. Vous imaginez, l’équipe d’Aubel à ce niveau, commentait, amusé le président. Et puis, je pense que les filles en ont aussi envie. Ne brusquons rien ! »

    La démarche du président n’est toutefois pas innocente ou farfelue. Le volley régional pourrait se structurer sous l’impulsion du comité provincial et Aubel aurait une belle carte à jouer ! Ça discute ferme en coulisse !

    Aubel respire à pleins poumons. Pour preuve de la bonne santé de l’équipe, le président a reçu une invitation pour rencontrer l’équipe nationale du Luxembourg.

    Bravo, les filles…. Mais attention ce samedi à 20.00, on compte sur vous pour aller chercher trois points du côté de Louvain. Vital !

    Aubel P9300084 b.jpg

  • Une place en Ligue A pour les filles d’Aubel?

    Deuxièmes en Ligue B, à dix points de Tchalou, les filles d’Aubel pourraient rejoindre la Ligue A la saison prochaine.

    « L’équipe de Pierre Vanspauwen pourrait accéder à la ligue A d’autant plus que nos informations nous font aussi part de désistement au sein de l’élite… Ce serait formidable » savoure Philippe Achten, le président provincial liégeois.

    Reste à Aubel à concrétiser une première saison remarquable en Ligue B avec une deuxième place convoitée par Haasrode qui a deux points de retard.

  • Il faut confirmer les filles

    Relâche pour les filles de la Ligue B de volley, le week-end dernier, pour cause de finale de la Coupe de Belgique ! Compétition qu’elles avaient quitté en quarts de finale ! Encore chapeau !

    Congé, jeunesse…. que demander de plus pour faire la fête ! Elles ont donc répondu à l’invitation du comité pour la traditionnelle soirée - repas du club. Les filles avaient d’autant plus quartier libre qu’elles restaient sur une brillante victoire, 1-3 à Roulers.

    « Elles ont retrouvé leur hargne, leur jeu et leur détermination. Il faudra confirmer tout cela ce dimanche à 18.00 au hall, face à Vilvoord, commentait Stef Dorthu. J’espère pouvoir compter une nouvelle fois sur nos dynamiques supporters, pour transcender les filles. De plus Vilvoord est la Top School du volley flamand et on peut y voir de futures stars qui évolueront en ligue A dans le futur. A ne pas rater pour les amateurs de beau volley ».

    Aubel 3e qui compte actuellement 33 points, talonne Haasrode, 2ème avec un petit point d’avance. « Mais surtout, nous avons un match de moins. Donc nous devons nous concentrer sur notre championnat. Tout peut arriver », poursuivait le président.

    Un week-end important d’autant que les autres équipes dames sont aussi engagées dans différentes luttes serrées. La P2 entame la seconde partie du championnat avec comme objectif, la montée. Pour la P3, on se bagarrera pour éviter le bas du classement. Un dimanche sous haute tension donc !

    Luc Willems 

  • Victoire avec brio

    Après deux défaites, difficile à comprendre, les filles de la Ligue B se devaient de retrouver leur volley, à l’occasion du long déplacement samedi soir à Roulers.

    Yes, elles l’ont fait ! Et avec brio, 1-3 au terme d’un match plein ! « Je suis heureux, glissait le président. Elles ont retrouvé leur jeu. On a beaucoup discuté cette semaine pour comprendre ce qui se passait. On a retiré des enseignements de nos deux revers. Toutefois, elles devaient concrétiser cela sur le terrain ».

    Chose faite, 24-26, 21-25, 25- 22… et 17-25. « Un match engagé, de beaux échanges et de la grinta. Je ne peux dire que bravo », concluait le président.

     

  • Aubel battu par Aubel

    Ils étaient une nouvelle fois nombreux ! Ils étaient prêts à s’enflammer à chaque point gagné ! Ils étaient tous derrière les filles !... Eh boum ! La déconfiture !

    Oh les filles, vous ne nous avez pas habitués à un tel scénario ! Les supporters ont souffert dimanche dernier.

    Face à Noorderkempen (1-3), la belle mécanique aubeloise a connu à nouveau des ratés. « Une chose est certaine, Aubel a été battu par Aubel. Loin de moi l’idée de sous-estimer notre adversaire du jour. Au premier tour, les filles se seraient imposées dans une telle rencontre, sans devoir puiser dans leurs réserves », expliquait calmement Stef Dorthu.

    Mais voilà, la rage de vaincre, la grinta s’étaient installées dans l’autre camp. « Il faut être réaliste. Nous sommes en ligue B, l’antichambre du top du volley belge. Chaque équipe a tiré les enseignements du premier tour et a pu analyser tous les adversaires. Personne n’a envie de lâcher le morceau sans se battre. »

    D’autant qu’il y a trois descendants dans la division et à partir de la 8e place, cela commence à être chaud. Samedi, les filles du président se déplacent justement à Roulers qui a besoin de points pour se mettre un peu l’abri. « La réception sera chaude. A nous de retrouver la bonne carburation ! »

    Dans le 2e set, dimanche dernier, les filles ont joué en patronnes. « La preuve que notre volley est toujours là. C’est dans la tête que cela se passe. On a débuté la saison avec une équipe sérieusement remodelée. Le courant est vite passé et les compteurs se sont affolés. Aujourd’hui, on a un petit passage à vide, mais on a les solutions pour s’en sortir. Aux filles et au staff à les trouver ». Les supporters ne demandent que ça ! Go les girls !