hody

  • Meurtre de Manuel Maroquin : nouveau pourvoi en Cassation

    Yves Hody et Hugues Dewit ont déjà eu droit à quatre passages en assises suite à l’assassinat de Manuel Maroquin. Et ce n’est peut-être pas fini.

    Voilà un nouvel épisode à la saga judiciaire liée à l’assassinat de Manuel Maroquin en 2005 à Xhendremael (Ans). LeCapture d’écran 2016-12-20 à 07.50.30.png 30 novembre dernier, Yves Hody et Hugues Dewit ont été acquittés par la cour d’assises du Luxembourg. Mais l’avocat général a décidé de signer un pourvoi en Cassation.

    « C’est ce que j’ai aussi appris », nous confirme Me Michel Bouchat, avocat d’Yves Hody. « Mais je ne connais pas les motivations. Je trouve cependant que cela ressemble à de l’acharnement. Et qu’à la fin cela coûte très cher à l’Etat belge. » Contacté, l’avocat général Paul Catrice a indiqué « que le ministère public ne s’inclinait que quand la décision rendue était conforme au droit ». Ce qui signifie que l’accusation a donc relevé un problème dans la forme du procès et/ou de l’arrêt rendu, seule possibilité pour introduire un pourvoi.

    LIÈGE, NAMUR, ARLON...

    Pour rappel, Hody et Dewit ont eu droit à un premier procès en assises, à Liège, en janvier 2014. L’arrêt rendu avait été anéanti en Cassation. Nouveau procès donc, mais à Namur. Les deux sont acquittés, mais un nouveau pourvoi est introduit et l’arrêt à nouveau cassé. Dans l’attente d’une nouvelle session, François Toussaint est jugé, seul car faisant défaut auparavant, et condamné à 25 ans de prison, reconnu comme celui qui a tiré sur Maroquin. Troisième procès pour Hody et Dewit en janvier 2016, à Arlon. Vite interrompu car la présidente est récusée car elle a aussi présidé le procès de Toussaint. Pour les deux autres, cela reprend, pour la quatrième fois, en novembre et cela aboutit à un double acquittement. Mais ce n’est donc pas encore tout à fait fini.

    N.LD ET A.B. dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 20 décembre 2016

  • Les parents de Joe Van Holsbeeck étaient présents au procès d’assises qui se déroule à Arlon

    Depuis plusieurs jours, le procès d’assises lié au meurtre de Manuel Maroquin, à Xhendremael, se déroute à Arlon. Ce lundi, les parents de la victime ont pu compter sur le soutien du Collectif des Familles d’Enfants Assassinés. Les parents de Joe Van Holsbeeck, assassiné à la gare centrale de Bruxelles, de Yohan Marcq, tué à Rossignol, ou encore de Julien Coster, mort à Thuin, étaient présents. Ils regrettent le manque de soutien aux familles de victime.

     

    Lire la suite