Produits d'Aubel

  • Stassen et Meurens désalcoolisent à Charleroi

    Depuis l’automne dernier, une société désalcoolise tous types de boissons à Charleroi. MIS, c’est son nom, a été développé par des industriels de la région verviétoise : Philippe Stassen et les frères Meurens. Ils y ont investi 7 millions d’euros.

    On vous en parlait déjà en août dernier en présentant sa Bière des Amis et ses projets pour redynamiser Thimister : Philippe Stassen a développé un véritable groupe aux ramifications multiples, comprenant notamment une usine de désalcoolisation à Charleroi, MIS. Lui et ses associés, les frères Meurens de Herve, ont investi 7 millions d’euros dans ce projet.

    Ce mercredi dans l’Echo, Philippe Stassen détaille ce projet. Il est propriétaire de 48 % du capital de la société MIS avec ses enfants Olivier et Anne. Les 52 % restant appartiennent à Patrick et Olivier Meurens de Herve. Si Meurens et pays de Herve font penser à la siroperie basée à Aubel, il s’agit d’une autre branche de la famille, spécialisée dans l’assistance industrielle des PME.

    30 HECTOLITRES À L’HEURE

    Convaincu que les vins et bières sans alcool sont un vrai marché en devenir, les associés ont donc décidé de créer une usine pour réaliser le processus de désalcoolisation. L’usine est opérationnelle depuis l’automne dernier et emploie une demi-douzaine de personnes. Elle a une capacité de 30 hectolitres transformés à l’heure. Ses clients sont avant tout le groupe de Philippe Stassen, Néobulles. Car quand Philippe Stassen a vendu la cidrerie familiale à Heineken, il a gardé les marques Kidibul et Vintense notamment. Vintense qui est justement une gamme de vins sans alcool. Mais l’usine MIS ne fonctionnera pas uniquement pour Philippe Stassen ; n’importe quelle société qui veut y désalcooliser des boissons peut y faire appel. Ça peut concerner du vin, de la bière, du whisky… explique Philippe Stassen à l’Echo.

  • Val-Dieu brassera 2,5 fois plus au printemps

    Avec les années, la Val Dieu s’est imposée comme une bière respectée. Mais les familles Pinckaers et Bosquin, à la tête de la brasserie, ne comptent pas s’arrêter là. Leur bière ne cesse de cartonner : +22 % de ventes en 2018 par rapport à 2017. Si bien que huit millions d’euros vont être investis pour faire une nouvelle brasserie, notamment.

    Lorsqu’on pense aux jeux de bingo, on pense forcément aux bars et donc, à la bière. Le rachat de la moitié des parts de la brasserie du Val-Dieu par Unibox, le leader belge des jeux style bingo, en 2015, n’était donc sûrement pas anodin. « Ça a été le début d’une belle histoire familiale entre les Pinckaers (alors propriétaire de la brasserie du Val-Dieu, ndlr) et les Bosquin (Unibox, ndlr).Une histoire qui continue aujourd’hui puisque nous avons de beaux projets pour la brasserie », nous annonce Jean-Marc Corteil, directeur général d’Unibox. Depuis la reprise de la brasserie voici trois ans, Unibox a déjà pas mal investi dans le personnel puisque ce sont 6 personnes qui ont été engagées, l’effectif passant de 9 à 15. C’est surtout le volet commercial qui a été renforcé avec l’arrivée d’un directeur commercial en provenance d’AB Inbev mais aussi de plusieurs délégués commerciaux. « On vient d’ailleurs d’en engager deux nouveaux voici quelques jours », note Jean-Marc Corteil.

    D’un article de Loïc MANGUETTE à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 8 décembre 2018

  • Le Village Gourmand de Noël déménage pour plus de confort

    Le Village Gourmand de Noël d’Aubel fera son grand retour ce vendredi avec une petite nouveauté : un nouvel emplacement ! Les organisateurs ont décidé de déménager quelques dizaines de mètres plus loin, à l’intérieur de l’ancienne cour de l’hôtel de police, pour offrir un endroit plus vaste et plus confortable aux visiteurs et aux exposants. Cette année, 21 chalets rempliront le Village Gourmand. La gastronomie sera à nouveau la vedette de cette manifestation hivernale.

    Dès ce vendredi 30 novembre et jusqu’au dimanche 2 décembre, la cinquième édition du Village Gourmand de Noël se tiendra place Albert I er à Aubel. La gastronomie sera à nouveau la vedette de cette manifestation hivernale. « Pour cette

    nouvelle édition, nous déménageons le site de quelques dizaines de mètres afin de fournir plus d’espace et de convivialité aux nombreux gourmets qui viendront se restaurer et faire la fête. En effet, c’est à l’intérieur de l’ancienne cour de l’hôtel de police que nous installerons nos 21 chalets de bois », explique l’Office du Tourisme. Auparavant, ce Village Gourmand se tenait devant la maison communale.

    Au menu : potages, escargots, tartes flambées, saumons fumés, huîtres, foies gras, chocolats sous toutes leurs déclinaisons. Quelques petites nouveautés savoureuses à déguster vous seront servies, avec des boissons de circonstance, chez un des exposants. « Les nombreux métiers de bouche de la région tels que les boulangers, les poissonniers, les traiteurs et les restaurateurs vous concocteront leurs créations “maison” de qualité et vous permettront ainsi de faire un petit tour de la gastronomie locale en une soirée ».

    Lire la suite

  • Stassen se dote d’un centre d’éducation au cidre qui drainera des milliers de personnes

    Grande première pour la cidrerie Stassen, à Aubel : elle vient de se doter d’un « Centre d’expertise et d’éducation au cidre ». On vient d’en terminer son aménagement et le bâtiment est ouvert depuis ce vendredi, dans une maison située juste à coté de la cidrerie et que celle-ci avait achetée. Jusqu’à présent, on y stockait les archives de l’entreprise et le service logistique.

    Une page d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 26 novembre 2018.

  • 21 chalets en mode gastronomique sur un tout nouveau site

    L’Office du Tourisme du Pays d’Aubel, en collaboration avec l’Administration Communale et les commerçants Aubelois (ACA), organise la cinquième édition du Village Gourmand de Noël. Bien entendu, la gastronomie sera à nouveau la vedette de cette manifestation devenue incontournable dans notre région.
     
    Pour cette nouvelle édition, nous déménageons le site de quelques dizaines de mètres afin de fournir plus d’espace et de convivialité aux nombreux gourmets qui viendront se restaurer et faire la fête. En effet, c’est à l’intérieur de l’ancienne cour de l'hôtel de police que nous installerons nos 21 chalets de bois.
     
    Potages, escargots, tartes flambées, saumons fumés, huîtres, foies gras, chocolats, … sous toutes leurs déclinaisons, et quelques petites nouveautés savoureuses à déguster sans modération, vous seront servis, avec des boissons de circonstance, chez un de nos exposants.
     
    Les nombreux métiers de bouche de la région : boulangers, poissonniers, traiteurs, restaurateurs,… vous concocteront leurs créations « maison » de qualité et vous permettront ainsi de faire un petit tour de la gastronomie locale en une soirée.
     
    Amis épicuriens, retenez bien ces dates, c’est au cœur d'Aubel que vous découvrirez ce qui se fait de mieux sur le Plateau, dans une ambiance de Noël, du 30 novembre au 2 décembre, pour l’édition 2018 du Village Gourmand de Noël qui vous réservera cette année encore quelques surprises.

    Lire la suite