Produits d'Aubel

  • Val-Dieu brassera 2,5 fois plus au printemps

    Avec les années, la Val Dieu s’est imposée comme une bière respectée. Mais les familles Pinckaers et Bosquin, à la tête de la brasserie, ne comptent pas s’arrêter là. Leur bière ne cesse de cartonner : +22 % de ventes en 2018 par rapport à 2017. Si bien que huit millions d’euros vont être investis pour faire une nouvelle brasserie, notamment.

    Lorsqu’on pense aux jeux de bingo, on pense forcément aux bars et donc, à la bière. Le rachat de la moitié des parts de la brasserie du Val-Dieu par Unibox, le leader belge des jeux style bingo, en 2015, n’était donc sûrement pas anodin. « Ça a été le début d’une belle histoire familiale entre les Pinckaers (alors propriétaire de la brasserie du Val-Dieu, ndlr) et les Bosquin (Unibox, ndlr).Une histoire qui continue aujourd’hui puisque nous avons de beaux projets pour la brasserie », nous annonce Jean-Marc Corteil, directeur général d’Unibox. Depuis la reprise de la brasserie voici trois ans, Unibox a déjà pas mal investi dans le personnel puisque ce sont 6 personnes qui ont été engagées, l’effectif passant de 9 à 15. C’est surtout le volet commercial qui a été renforcé avec l’arrivée d’un directeur commercial en provenance d’AB Inbev mais aussi de plusieurs délégués commerciaux. « On vient d’ailleurs d’en engager deux nouveaux voici quelques jours », note Jean-Marc Corteil.

    D’un article de Loïc MANGUETTE à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 8 décembre 2018

  • Le Village Gourmand de Noël déménage pour plus de confort

    Le Village Gourmand de Noël d’Aubel fera son grand retour ce vendredi avec une petite nouveauté : un nouvel emplacement ! Les organisateurs ont décidé de déménager quelques dizaines de mètres plus loin, à l’intérieur de l’ancienne cour de l’hôtel de police, pour offrir un endroit plus vaste et plus confortable aux visiteurs et aux exposants. Cette année, 21 chalets rempliront le Village Gourmand. La gastronomie sera à nouveau la vedette de cette manifestation hivernale.

    Dès ce vendredi 30 novembre et jusqu’au dimanche 2 décembre, la cinquième édition du Village Gourmand de Noël se tiendra place Albert I er à Aubel. La gastronomie sera à nouveau la vedette de cette manifestation hivernale. « Pour cette

    nouvelle édition, nous déménageons le site de quelques dizaines de mètres afin de fournir plus d’espace et de convivialité aux nombreux gourmets qui viendront se restaurer et faire la fête. En effet, c’est à l’intérieur de l’ancienne cour de l’hôtel de police que nous installerons nos 21 chalets de bois », explique l’Office du Tourisme. Auparavant, ce Village Gourmand se tenait devant la maison communale.

    Au menu : potages, escargots, tartes flambées, saumons fumés, huîtres, foies gras, chocolats sous toutes leurs déclinaisons. Quelques petites nouveautés savoureuses à déguster vous seront servies, avec des boissons de circonstance, chez un des exposants. « Les nombreux métiers de bouche de la région tels que les boulangers, les poissonniers, les traiteurs et les restaurateurs vous concocteront leurs créations “maison” de qualité et vous permettront ainsi de faire un petit tour de la gastronomie locale en une soirée ».

    Lire la suite

  • Stassen se dote d’un centre d’éducation au cidre qui drainera des milliers de personnes

    Grande première pour la cidrerie Stassen, à Aubel : elle vient de se doter d’un « Centre d’expertise et d’éducation au cidre ». On vient d’en terminer son aménagement et le bâtiment est ouvert depuis ce vendredi, dans une maison située juste à coté de la cidrerie et que celle-ci avait achetée. Jusqu’à présent, on y stockait les archives de l’entreprise et le service logistique.

    Une page d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 26 novembre 2018.

  • 21 chalets en mode gastronomique sur un tout nouveau site

    L’Office du Tourisme du Pays d’Aubel, en collaboration avec l’Administration Communale et les commerçants Aubelois (ACA), organise la cinquième édition du Village Gourmand de Noël. Bien entendu, la gastronomie sera à nouveau la vedette de cette manifestation devenue incontournable dans notre région.
     
    Pour cette nouvelle édition, nous déménageons le site de quelques dizaines de mètres afin de fournir plus d’espace et de convivialité aux nombreux gourmets qui viendront se restaurer et faire la fête. En effet, c’est à l’intérieur de l’ancienne cour de l'hôtel de police que nous installerons nos 21 chalets de bois.
     
    Potages, escargots, tartes flambées, saumons fumés, huîtres, foies gras, chocolats, … sous toutes leurs déclinaisons, et quelques petites nouveautés savoureuses à déguster sans modération, vous seront servis, avec des boissons de circonstance, chez un de nos exposants.
     
    Les nombreux métiers de bouche de la région : boulangers, poissonniers, traiteurs, restaurateurs,… vous concocteront leurs créations « maison » de qualité et vous permettront ainsi de faire un petit tour de la gastronomie locale en une soirée.
     
    Amis épicuriens, retenez bien ces dates, c’est au cœur d'Aubel que vous découvrirez ce qui se fait de mieux sur le Plateau, dans une ambiance de Noël, du 30 novembre au 2 décembre, pour l’édition 2018 du Village Gourmand de Noël qui vous réservera cette année encore quelques surprises.

    Lire la suite

  • Le poêle SuTi est connecté et peut être géré à distance via une application sur smartphone

    Il y a environ un an, l’Aubelois Pierre Girretz, a créé la SPRL Distri&Design, une société destinée à commercialiser sa propre marque de poêles à pellets. Fort d’une quinzaine d’années d’expérience dans la distribution de poêles fonctionnant aux granulés de bois, Pierre Girretz a compilé les avantages des poêles de toutes les gammes, a rectifié leurs inconvénients, et a développé sa propre gamme. Il propose ainsi des systèmes de chauffage intelligents et connectés, qui peuvent être gérés à distance.

    Pierre Girretz est un nom bien connu dans le monde du poêle à pellets.

    Durant une quinzaine d’années, l’habitant d’Aubel a été le principal distributeur de poêles à granulés de bois dans le Bénélux. Cette activité ayant pris fin en 2014, il a créé, en 2017, la SPRL Distri&Design, une société destinée à commercialiser sa propre marque de poêles à pellets. « Durant mes années d’expérience dans le domaine, j’ai pu remarquer quels étaient les avantages et les inconvénients de toutes les gammes sur le marché. J’ai compilé les avantages, corrigé les inconvénients et j’ai ajouté quelques innovations. C’est ainsi que sont nés les poêles de la marque SuTi », se réjouit Pierre Girretz.

    Le nom « SuTi » de cette nouvelle gamme de système de chauffage aux granulés de bois n’est pas le fruit du hasard puisqu’en wallon, cela signifie « intelligent ».

    « Ces poêles, 100 % belges, sont intelligents et connectés », souligne le créateur. « Si d’autres systèmes sont déjà Capture d’écran 2018-10-05 à 08.48.37.pnggérables à distance, l’avantage du poêle SuTi, c’est qu’il est en relation avec les autres systèmes de chauffage d’une habitation ». En pratique, cela signifie que pour atteindre une température demandée, le poêle privilégiera d’abord le moyen le plus économique, c’est-à-dire, le pellet. Ensuite, s’il ne parvient pas à la température souhaitée, il fera appel au chauffage central qui viendra alors en soutien. « C’est une toute nouvelle technologie facile à installer et compatible avec tous les systèmes de chauffage », indique Pierre Girretz. Grâce à une application disponible sur smartphone, le poêle SuTi, peut être géré à distance. « En plus d’une programmation avec quatre températures différentes à des heures différentes, l’utilisateur peut l’allumer, l’éteindre, modifier les programmations à distance », ajoute l’Aubelois qui assure que d’importantes économies peuvent être réalisées. « Les pellets, c’est 36 % d’économie par rapport au mazout et le système d’intelligence permet 10 % d’économie supplémentaires. ».

    Ces poêles 100 % belges sont aussi pourvus d’un filtre à particules et fonctionnent sur base d’une triple combustion des gaz, ce qui permet un meilleur rendement.

    Une importance toute particulière a aussi été accordée au design de ces appareils de chauffage pourvus de lampes led et qui se veulent particulièrement silencieux.

    Au niveau des prix, il faut compter un minimum de 3.300 euros pour acquérir un poêle SuTi. 

    FRANÇOISE PEIFFER dans LA MEUSE VERVIERS du 5 octobre 2018

    Capture d’écran 2018-10-05 à 08.45.23.png