Plombières

  • Au Collège à Herve il faudra ouvrir une classe supplémentaire pour les premières années

    PLUS DE 500 ÉLÈVES EN PREMIÈRE AU CPH

    Du côté du Collège de la Providence de Herve, on est en tension démographique ce qui permet à l’établissement, qui n’accueille que des élèves du premier cycle, de pouvoir ouvrir une classe supplémentaire l’an prochain, soit 21 en première. « On revient à la même situation qu’il y a deux ans. On avait eu un peu moins d’élèves en première l’an dernier, mais on en a à nouveau beaucoup cette année. Il y aura plus de 500 élèves en première », informe Bernard Servais, l’un des deux directeurs du CPH.

    Un nombre d’élèves impressionnant, c’est d’ailleurs la première fois que l’établissement hervien en aura autant. « On tourne chaque année autour de 1.000 sur les deux cycles et on veut d’ailleurs se maintenir autour de ce chiffre. L’objectif n’est pas de grandir », conclut Bernard Servais.

    Il reste des places presque partout

    Qu’en est-il des autres établissements de la région ? Il reste de la place dans les deux écoles welkenraedtoises (Athénée royal et Institut Saint-Joseph), au Collège Notre-Dame à Gemmenich, au Collège Saint-Hadelin Visé (mais il y une liste d'attente à l'Athénée Royal de Visé), à l’Athénée de Pepinster ainsi qu’à l’institut provincial d’enseignement agronomique de La Reid. Il reste par contre moins de 10 places à l’école d’hôtellerie de Spa.

    Sur base d'un article de LOÏC MANGUETTE dans LA MEUSE VERVIERS du 25 avril 2018.

  • Les maïeurs francophones font bloc pour Nosbau

    Les bourgmestres des communes francophones présentes dans la société de logements sociaux Nosbau, se positionnent pour son avenir. Ils déplorent en effet les nouveaux propos du ministre Antonio Antoniadis dans le cadre du transfert de la compétence « Logement » de la Région wallonne vers la Communauté germanophone. Les cinq maïeurs insistent sur la nécessité de ne pas sacrifier Nosbau.

    La sortie du ministre germanophone Antonio Antoniadis, ce 20 mars, n’est pas du goût des bourgmestres de Thimister, Baelen, Aubel, Welkenraedt et Plombières. Ces communes, associées à la société de logements sociaux Nosbau, déplorent les propos du ministre confirmant la future scission de Nosbau et la fusion des deux sociétés implantées en Communauté germanophone. La matière du Logement est passée du fédéral vers la Région suite aux différentes réformes de l’État, et la Communauté germanophone a revendiqué cette compétence.

    Un article à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 22 mars 2018.

  • Une organisation publique de l'Amicale des Ainés de la F.W.A. du Pays de Herve-Aubel

    (Photo TéléVie)

    L’Amicale des Ainés de la F.W.A. du Pays de Herve-Aubel invite à la conférence « Derniers développements de la recherche pour lutter contre le cancer » donnée par le Professeur ARSENE BURNY, Professeur à l’U.L.B.(Facultés Agronomiques de Gembloux), le JEUDI 6 AVRIL 2017 à 14 h à la Salle Saint-Brice, rue Belven, 12 à 4852 Hombourg.

    Arsène Burny est Professeur honoraire de la faculté des sciences agronomiques de Gembloux, Docteur en sciences zoologiques à l’Université Libre de Bruxelles et Président du Télévie. Il a accepté de nous présenter les nouveaux progrès de la recherche contre le cancer. Cet après-midi se terminera par un goûter amical autour d’une tasse de café.

    P.A.F. 10 € par personne (goûter compris).

    Inscription obligatoire auprès de Victor Taeter par téléphone au 087/301 326 ou 0496/74 23 06 pour le 28 mars 2017 au plus tard. Paiement au compte n° BE 30-1030-1586-3511 (Paiement faisant foi) avec la communication « conférence A. Burny + nombre de personnes ».

  • Le jeune homme n'a pas survécu

    L'accident du 27 décembre a malheureusement fait une victime en la personne du jeune Antoine Dodémont (17 ans) de Thimister.

  • Un musicien placé au rond-point de Merckhof

    La sculpture été choisie pour symboliser les nombreux musiciens et chanteurs présents sur la commune de Plombières.