Patrimoine

  • 700 pages pour revivre 800 ans de Saint-Jean-Sart

    C’est un ouvrage impressionnant que les habitants du village de Saint-Jean-Sart, sur la commune d’Aubel, viennent de sortir dans la foulée des 800 ans de leur village. Une somme de près de 700 pages et 2.000 photos, qui raconte l’histoire du patelin où vivent actuellement 450 personnes, mais aussi des anecdotes, des expressions typiques, des poésies...

    Lire la suite

  • Une dernière cave à bières / cave à vin dans les lieux mythiques de l’école rue de la station

    Fin décembre, les élèves de troisième, quatrième, cinquième et sixième primaire vont vivre les dernières journées de l'école de la rue de la Station...

    Depuis 1880, l'école des frères accueille des élèves...  D'abord uniquement les garçons, et depuis les années 70, les garçons et les filles...

    Avant de quitter définitivement les lieux, nous souhaitons organiser une dernière fête dans ces locaux magnifiques...

    Le vendredi 17 novembre, nous vous convions à une dernière cave à vin - cave à bières qui se déroulera dans la cave de l'école.

    Afin de permettre aux nostalgiques de revivre un moment dans leur ancienne école, les classes seront ouvertes de 21 heures à 22 heures.

    Soyez toutes et toutes les bienvenus…

  • Tout Val-Dieu dans un carnet

    Capture d’écran 2016-09-06 à 07.30.54.pngL’abbaye du Val-Dieu a maintenant son petit Carnet du Patrimoine commandé par l’Institut Wallon du Patrimoine. C’est le professeur d’Histoire Thomas Lambiet qui s’est attelé à cette tâche. Ces Carnets offrent au lecteur un panorama complet et agréable des lieux abordés pour des balades riches en découvertes. Le carnet est en vente au prix de 5 euros et comporte une cinquantaine de pages.

  • Une famille d'Aubel dans la liste

    A la 407ème place (au niveau de la Belgique - 15ème au niveau de la province de Liège), on trouve la Famille Detry (Aubel).Qui ne connaît pas la marque « Detry » ? Active dans le domaine de la charcuterie, l’entreprise peut compter sur des rentrées financières solides. Ce qui fait que la fortune familiale se monte à 34.776.000 euros.

    Lire la suite

  • Que faire des 7.000 euros restant de la FONDATION FRANK KEATON ?

    Ce samedi, c’était le Memorial Day au cimetière américain d’Henri-Chapelle. Mais au fait, où en est-on avec la fondation Frank Keaton, créée par l’épouse de ce membre du médical Bataillon de membre du médical Bataillon de la 30e division d'infanterie de l'Armmée Américaine qui avait sauvé Aubel à l'époque ? C’est la question que se pose le conseiller communal Pierre Fesser.
    Madame Keaton avait fait un don d'une somme de 10.000 dollars à la commune d’Aubel en 2003 pour ériger un monument en l'honneur de son mari. C’est chose faite depuis 2004 place de la Victoire. Mais il reste encore 7.000 euros, qui devaient servir à un ouvrage retraçant l'histoire de la seconde guerre mondiale tout en mettant en exergue Aubel et sa région.

    Malheureusement ce dernier n’a jamais vu le jour et le conseiller aubelois se dit qu’il serait opportun d’utiliser cette somme rondelette pour un autre projet. « Il y a un homme de Fouron qui a un petit musée qui évoque la division qui avait sauvé Aubel. Ce serait peut-être bien de lui venir en aide ou alors de trouver un autre moyen de commémorer notre histoire », explique-t-il. Cependant, l’association les amitiés Américano-Aubeloises en charge de la fondation n’existe pratiquement plus. Il faudra donc attendre quelques recherches pour savoir où en est la somme exactement et quelles sont les différentes solutions et conditions quant à la vue d’un possible investissement... 

    M.B. sans LA MEUSE VERVIERS du 1er juin 2016