Logement

  • Evolution des prix des maisons et des terrains à bâtir.

    Selon des chiffres de la Fédération Royale du Notariat belge, publiés par Trends, les prix des maisons ont diminué de 26 % au cours des 5 dernières aux Fourons, alors qu’ils ont augmenté de 7 % à Aubel et de 6 % à Plombières.

    A Plombières, les terrains à bâtir ont augmenté de 132 % au cours de la même période, alors qu’ils sont restés stables à Aubel et aux Fourons.

  • Lotissement de la Driesch relancé

    Déjà refusé à deux reprises en plus de 10 ans, le dossier de la zone d’aménagement communal concerté de la Driesch est à nouveau relancé pour la construction de logements. Cette fois, la densité a été revue. Le collège est désormais d’accord et demande de relancer les procédures.

    Lire la suite

  • Projet Citénergie d’Aubel

    Projet d’habitat intergénérationnel et Q Zen (Quasi zéro énergie): nous faisons partie des 4 finalistes (le seul Wallon!) du Belfius Smart Award.

    N’hésitez pas à nous donner un petit coup de pouce en votant avant le 14 mai via le lien suivant : https://smartbelgium.belfius.be/…/aubel-lecole-va-devenir-…/

  • Enersol nominé aux Belfius Smart Awards

    Le projet de transformation de l’école libre d’Aubel en habitat intergénérationnel groupé sélectionné

    Le 16 mai prochain, Belfius organisera les « Belfius Smarts Awards 2016 », qui récompenseront les meilleurs projets innovants qui contribuent à relever de façon intelligente les défis de notre société. Parmi les nomi-nés, on retrouve l’entreprise de Battice Enersol, spécialisée dans les panneaux photovoltaïques, qui a pour projet de transformer l’école libre d’Aubel en habitat groupé intergénérationnel. Si tout va bien, les travaux de transformation pourraient être terminés fin 2017.

    Lire la suite

  • 26.500 euros pour enfin ouvrir le logement d’urgence

    La commune d’Aubel investit dans l’une des maisons dont elle est propriétaire. En effet, lundi soir, le conseil Capture d’écran 2016-08-24 à 07.38.21.pngcommunal a voté, à l’unanimité, pour le remplacement des châssis et le remplacement et l’isolation de la toiture et du bardage latéral du numéro 3, place Albert Ier. Il s’agit en fait d’un des logements d’urgence de la commune. La totalité des travaux est estimée à 26.500 euros avec une partie subsidiée par la Région wallonne estimée à 2.000 euros pour les châssis et 6.000 euros pour tout ce qui concerne la toiture. Cette maison n’est pas encore considérée officiellement comme habitation d’urgence, c’est-à-dire destinée à aider des personnes rencontrant des problèmes provisoires de logement. En effet, certains documents manquent dans le dossier. Mais la reconnaissance devrait bientôt intervenir. 

    M.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 24 août 2016