Aubel - Page 6

  • Fracture de la clavicule pour Robin Ernst

    Robin Ernst a bien mal commencé sa période de stage. L’Aubelois, qui effectuait sa première sortie sous les couleurs Ago-Aqua Service, a chuté sur la Flèche du Port d’Anvers. L’Espoir 1e année souffre d’une fracture de la clavicule. La durée de son indisponibilité n’est pas encore définie.

  • Mauclet donne la victoire et Aubel espère décaler

    Mike Mager, le coach aubelois, nous avait annoncé qu’ils attendaient une équipe limbourgeoise assez coriace et ce fut le cas ! En effet, plus dynamiques et bien plus agressifs, les banlieusards de Bilzen ont donné bien du fil à retordre à des Aubelois qui comptaient quand même 6 joueurs sur le flanc. Beverst prenait le jeu à son compte, se ménageait la plus grande part des occasions mais c’était l’inévitable Mauclet qui enlevait la toile d’araignée dans l’angle du but de Bollen à la 36e minute (1-0).
    Aubel était dominé, Stassen ne devait pas intervenir très souvent, mais demeurait vigilant, surtout quand son poteau repoussait (68e) une frappe de Yosuf, puis qu’il devait justement intervenir plus tard (72e) devant ce même Yosuf, en duel face à lui! Aubel parvenait à faire le gros dos, se ménageait trois grosses opportunités durant le money time et confirmait son ticket pour le 3e tour, dimanche prochain face à Woluwe Zaventem.
    36255F6A-6923-49F2-A08C-C480D9F69D51.jpeg
    Dimanche prochain en principe selon, Mike Mager : « Nous allons faire la demande à Bruxelles pour voir si nous pourrions plutôt jouer cette rencontre le mercredi 15 août. Ainsi, on conserverait notre déplacement de dimanche à Fize, dans le cadre du 1er match du championnat de P1. Si cela n’était pas possible, nous proposerions alors à Fize de jouer le mardi soir (NDLR le 14 août, au lieu du jeudi 16), mais nous devons recevoir toutes ces confirmations. ». Quant au match et à la qualification, l’entraineur aubelois montrait de la satisfaction : «Oui, je suis heureux et je n’avais pas envie de demander à mes joueurs de lever le pied. Voici notre 3e victoire en autant de matches officiels ».
    Sorti blessé, Mauclet levait son pouce après le match afin de rassurer tout le monde. Et puis, Mager a dû reconstituer un nouveau triangle (Willem/ Smits et Binot) dans son entrejeu. « Oui, c’était expérimental, mais je n’avais pas trop le choix puisque Mutinszi rentre cette se- maine de congé, Kerff (cuisse) et Galère (bassin bloqué) étaient blessés ».
    Et ajoutons que Meyers était aussi sur le flanc (pied gonflé). Bref, l’essentiel est la qualif’ mais la défense, aussi un peu remaniée, a su tenir le zéro au marquoir. « Oui, c’est une belle satisfaction. Nous avons eu une solidité défensive, mais je ne voulais aucune prise de risque. Je dois constater que nous avons eu parfois des problèmes de positionnement ».
    PATRICK GODARD dans LA MEUSE VERVIERS du 6 août 2018

    Lire la suite

  • Aubel-Thimister-Stavelot: Remco Evenepoel écrase tout

    Le Champion d’Europe a gagné sa 27e victoire de l’année.
    Le Brabançon ramène finalement l’étape stavelotaine et le général, avec plus de trois minutes d’avance. Prochain objectif : le Mondial à Innsbruck.
    L’autocollant sur son cadre en dit long sur ses ambitions. Les dates de ses victoires sur les championnats de Flandre, de Belgique et d’Europe sont fièrement inscrites au-dessus de son patronyme. À côté de l’arc-en-ciel de champion du monde, la mention « Coming Soon ». La certitude, déjà, de s’imposer à Innsbruck traduit sa domination chez les U19 qu’il a prolongée ce week-end dans les monts ardennais. Il a dû s’incliner face à l’Erythréen Hailu vendredi, gardant un goût amer de cette défaite (car « terminer 2e n’est jamais agréable »), et a ensuite offert la victoire au Danois Tromsen, samedi, à Thimister (« car il a collaboré avec moi pour creuser l’écart sur le peloton ») après avoir dû reconnaître l’infériorité de son collectif au chrono par équipes (non sans s’être énervé sur le manque de capacités de ses coéquipiers). Suffisant pour retrouver le sourire, samedi soir, les mailles jaunes sur le dos. Sa mission n’était cependant pas pleinement accomplie et le futur pro de Quick Step n’était pas prêt à rentrer au domicile familial an- derlechtois sans le trophée de la victoire. « Les deux premiers jours ne proposaient pas beaucoup de difficultés », regrette l’ancien footeux. « Avec huit côtes, je savais que l’étape stavelotaine était la plus taillée à ma mesure. Les Ardennes, c’est ma deuxième maison. Je voulais immédiatement casser le peloton. Dans Wanne, j’ai bien embrayé, puis j’ai distancé tout le monde dans la Haute Levée. Il me restait alors à contrôler, à mon tempo. »
    TRENTE VICTOIRES ?
    De quoi compléter son armoire à trophées, empochant au passage, en plus de ses 26e (étape) et 27e (général) victoires, les maillots des points et de la montagne. « Après l’Euro, j’ai clairement annoncé mes objectifs : Aubel-Thimister-Stavelot et le Mondial. J’ai réussi le premier, je suis prêt à accomplir le second. Le reste, je m’en fous un peu. Il me reste deux courses en préparation : le Giro della Lunigiana et un chrono à Waregem. Puis la troisième semaine de septembre, à Innsbruck, sera cruciale pour moi. J’espère finir à 30 victoires, et mon contrat pro n’altère pas ma motivation », affirme Evenepoel.
    Un article de MAXIME SEGERS dans LA MEUSE du 6 août 2018.

  • La sécheresse prolongée mène la vie dure aux fruiticulteurs

    Cette longue période de sécheresse commence tout doucement à devenir très compliquée à gérer pour tout le monde. Que ce soit pour nous mais aussi pour la faune et la flore. Le secteur horticole n’est pas épargné par ce phénomène.
    Dans notre région, l’absence de pluie devient problématique et difficile à gérer pour la récolte des fruits.
    Pour Dominique Meyers, qui possède des vergers de pommes et de poires à Aubel et dans les Fourons, l’urgence est de mise. Les jeunes arbres ne peuvent en effet pas aller chercher de l’eau comme les plus vieux, étant donné qu’ils ne sont pas assez enracinés. « La situation devient critique. Je n’ai pas une rivière ou un fleuve à proximité des vergers pour irriguer constamment mon terrain. Je dois arroser une vaste superficie à petite échelle avec un tracteur et ce n’est pas facile. L’idéal serait d’abord d’avoir deux jours de bruine avant plusieurs jours de pluie pour permettre à l’eau de rentrer dans le sol. Il faut espérer ne pas avoir de grêle car cela pourrait abîmer les arbres et les fruits. »
    TOUT N’EST PAS NOIR
    Heureusement, la première partie de la saison a été plus positive car la pollinisation a été excellente au printemps. « J’ai la chance d’avoir des fruits en abondance sur les arbres et qui sont de qualité », détaille Dominique Meyers.
    « Avec le soleil, les fruits sont encore plus sucrés et le goût est excellent. Grâce à une saison printanière humide, il y a pas mal de réserves d’eau dans le sol. C’est notre chance. Maintenant avec la sécheresse, les fruits seront plus petits que d’habitude. »
    D’un article de C. B. dans LA MEUSE du 6 août 2018

  • Jogging de Saint-Jean-Sart

    Le dimanche 26 août aura lieu la 4eme édition du jogging de Saint-Jean-Sart. Venez découvrir notre beau village en empruntant un parcours vallonné et champêtre. Le jogging comprend 2 distances (5 et 9km) ainsi qu’une course pour les enfants.

    Horaire : 

    10h00 : Début des inscriptions

    11h00 : Départ 5km et 9km

    12H30 : Départ jogging enfants (gratuit)

    13h00 : Remise des prix


    Le prix des inscriptions est de 3€ pour le 5km et 5€ pour le 9km.  Chaque participant reçoit une Val-Dieu ainsi que  son verre! 

    Un podium est prévu pour les 3 premiers hommes et les 3 premières femmes sur les 2 distances!

    Pas de douches mais point d'eau froide.
    Ravitaillements et bouteilles d'eau à l'arrivée.
    Petite restauration.

    Pour plus d'informations (parcours, photos et classements des années précédentes ...)

    ==> 
    http://joggingsjs.eklablog.com/accueil-c28668728

     

    Pour tout renseignement, n’hésitez pas à contacter Bertranc Califice pour l’organination du jogging de Saint-Jean-Sart au 0498 18 22 92