Aubel - Page 6

  • Le voleur de deux chapiteaux Schreiber écope d'une peine de travail de 250 heures

    Une firme spécialisée dans les chapiteaux s’est vue délestée de son matériel, plutôt encombrant, une nuit à Dison. L’auteur a pu être identifié. Il s’agit d’un Verviétois de 28 ans, déjà condamné à 5 ans notamment pour avoir un braquage à main armée. Il risquait cette fois 15 mois de prison, mais il bénéficie d’une peine de travail de 250 heures.

    Un article de LUC BRUNCLAIR à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 27 novembre 2018.

  • Pas de première place pour les Aubeloises

    Capture d’écran 2018-11-26 à 07.55.26.pngLes filles d’Aubel recevaient le Tchalou Volley pour ce qui constituait le match au sommet de la Ligue B ce dimanche en fin d’après-midi. En cas de succès, les Aubeloises seraient passées en tête du championnat, mais il n’en a hélas rien été. Tchalou Volley, qui vise la montée au plus haut échelon national, a conforté son statut de leader en venant s’imposer 0-3, malgré une montée en puissance de leurs hôtes au fil du match : 1425, 20-25 et 23-25. C’est la deuxième défaite d’Aubel en championnat et l’écart est désormais de 5 points avec Tchalou Volley. Mais il n’y a rien de catastrophique, l’objectif premier du club, récent promu il ne faut pas l’oublier, étant d’assurer le maintien en Ligue B. En parallèle, les Aubeloises auront à cœur de briller en Coupe de la Province. 

    O.D. dans LA MEUSE VERVIERS du 26 novembre 2018

  • Aubel remporte un nouveau derby

    Ce dimanche, Aubel est à nouveau parvenu à décrocher une nouvelle victoire (74-69) dans un derby à domicile face à Visé. Les Herbagers se sont imposés dans une drôle de rencontre mais ce résultat positif leur permet de rester dans le top 5 au classement.

    Face à Visé, Aubel avait de nouveau un match délicat à négocier. Les Mosans présentaient un bilan identique aux Verts et Blancs avant ce derby liégeois. Devant leurs supporters, les Herbagers avaient à coeur de prendre les trois points de la victoire Et malgré une rencontre assez bizarre, les Aubelois sont parvenus à décrocher une 6e victoire en 10 rencontres cette saison. Un bilan très positif pour un promu car cela leur permet de rester dans le top 5 de cette Régionale 2.

    « Il est clair que nous avons vécu une drôle de rencontre », dit Romain Klassen, le meneur de jeu aubelois. « Nous avons toujours été devant au score mais Visé est parvenu à revenir à notre hauteur dans le dernier quart-temps. Même si cela n'a pas vraiment été bon offensivement, nous l'avons été au niveau défensif et nous sommes parvenus à obtenir cette victoire. »

    Pas question pour Romain Klassen et Aubel de pavoiser pour la cause. « Nous sommes évidemment très heureux de notre bilan actuel. Nous prenons match par match et on verra bien où cela nous ménera. Cette nouvelle victoire est une bonne chose pour le maintien. Personnellement, je vois plus loin en visant la colonne de gauche et le haut de classement. On verra bien si nous sommes capables de jouer la première partie de tableau. L'appétit vient en mangeant et pourquoi pas jouer les playoffs en fin de saison ? »

    Décisif en fin de rencontre, Romain Klassen commence à trouver ses marques à Aubel. « Cela va de mieux en mieux au fil des semaines même si tout n'est évidemment pas parfait. Ce dimanche, j'ai pu me montrer à mon avantage dans le dernier quart-temps en attaquant notamment l'anneau. Nous commençons vraiment à nous trouver de mieux en mieux et c'est de bon augure pour la suite de la saison. On commence aussi à bien gérer les rencontres à domicile. » En attendant, Aubel est bien installé dans le top 5 de la Régionale 2 avec six victoires en dix rencontres. Un bilan très positif pour un promu.

    C.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 26 novembre 2018

    Lire la suite

  • Aubel a su réagir face à Fize

    Capture d’écran 2018-11-26 à 07.46.12.pngAlors que la semaine dernière, Aubel menait 4-0 après une demi-heure contre Wanze/BasOha pour un score final de 6-6. Ce dimanche, rien de tout ça n’a eu lieu face à Fize et le match a démarré sur un mode mineur. « C’était très lent au début de la rencontre », expliquait Michaël Mager alors que son homologue, Jean Guy Eyckmans, parlait d’un début de partie tactique.

    En première mi-temps, peu de chose à se mettre sous la dent si ce n’est un triple arrêt de Stassen face aux rares assauts de Fize. Début de seconde période, Stassen ne pouvait rien face à Ramadani qui lobait subtilement le keeper en face à face. Aubel était mené mais allait réagir par la suite. Un peu chanceusement, le ballon revenait à Van Hoof qui trouvait le but après un duel entre Mauclet et Firquet, le gardien. La suite ressemblait bien fort au reste du match. Le bloc de Fize laissait la balle à Aubel et le danger se faisait très rare. Les deux équipes se quittaient donc sur un partage peu spectaculaire.

    PIÈGE ÉVITÉ

    Néanmoins, ce point est une bonne chose pour Michaël Mager. « Je suis content de la réaction de mes joueurs et de leur prestation dans l’ensemble. Il était important de reprendre confiance après le match du week-end dernier. On n’est pas tombé dans le piège de Fize qui a voulu nous endormir. Je m’attendais à un bloc bas mais pas à ce point ! Finalement, je suis satisfait de la semaine : j’ai vu de bonnes choses en amical face à Verlaine et un très bon point contre Fize. » Ce qui rassure le coach. « Je n’étais pas inquiet car je sais de quoi mes gars sont capables. » En face, Eyckmans résumait parfaitement bien la rencontre. « Je pense qu’on a eu plus de situations dangereuses et qu’Aubel a eu la possession de la balle. Le nul est logique même si je maintiens qu’il y a une faute de Mauclet sur mon gardien. Je suis content car on a laissé très peu voire pas du tout de possibilité à nos adversaires. Le groupe revit après une période à vide et c’est le plus important. Concernant le classement, on va d’abord regarder derrière nous avant de reparler du top 5 qui était l’objectif initial début de saison. » -

    ARNO CHANDELLE dans LA MEUSE VERVIERS du 26 novembre 2018.

    Lire la suite

  • Stassen se dote d’un centre d’éducation au cidre qui drainera des milliers de personnes

    Grande première pour la cidrerie Stassen, à Aubel : elle vient de se doter d’un « Centre d’expertise et d’éducation au cidre ». On vient d’en terminer son aménagement et le bâtiment est ouvert depuis ce vendredi, dans une maison située juste à coté de la cidrerie et que celle-ci avait achetée. Jusqu’à présent, on y stockait les archives de l’entreprise et le service logistique.

    Une page d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 26 novembre 2018.