Aubel - Page 5

  • Décès de Madame Maria SNOECK, veuve de Monsieur René HACCOUR

    Capture d’écran 2017-12-31 à 16.32.58.pngLa famille aanonce le décès de Madame Maria SNOECK, veuve de Monsieur René HACCOUR, née à Aubel le 24 juillet 1930 et décédée à Aubel le 29 décembre 2017.

    La défunte repose au FunéRader, route de Battice, 21 à Aubel, où la famille recevra les visites ces dimanche 31 décembre 2017 de 15 à 17h et ce lundi 1 janvier 2018 de 16 à 19h.

    La liturgie des funérailles, suivie de l'inhumation au cimetière d'Aubel, sera célébrée le mardi 2 janvier 2018 à 10h30 en l'église Saint Hubert d'Aubel.

    Faire-part.

  • Tombé du toit il est toujours dans un état critique

    Le petit Aubelois de 13 ans qui est tombé mercredi en fin d’après-midi du toit d’un hangar rue de la station à Aubel est toujours dans le coma, nous a-t-on indiqué du côté de la police. Le parquet nous a confirmé que son état était toujours critique.

  • Un ado tombe d’un toit à Aubel

    Un adolescent, âgé de 13 ans, est tombé du toit d’un hangar, juste à côté de l’ancienne école libre d’Aubel, rue de la Station, ce jeudi, vers 16 heures. Si le parquet de Verviers a indiqué, dans un premier temps, que la chute avait eu lieu à Battice, c’est en fait à Aubel que l’accident s’est produit.

    Trois adolescents jouaient sur le toit quand l’un d’eux a perdu l’équilibre. « Ils ont pu expliquer qu’ils jouaient et que leur ami s’est aventuré sur une zone plus glissante », précise le magistrat de garde au parquet de Liège division Verviers.

    Lire la suite

  • Lafalize et Mauclet plébiscités de concert

    Les six entraîneurs régionaux ainsi que les journalistes de notre rédaction ne sont pas parvenus à dégager un seul joueur pour notre équipe type du premier tour, mais plutôt deux. Finalement, sans surprise, tant Melvin Lafalize (Amblève) que William Mauclet (Aubel) ont crevé l’écran…

    Une page de PATRICK GODARD à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 28 décembre 2017

  • Alex Di Gregorio cartonne avec Tongres

    Laissé libre par Tilleur en fin de saison passée, Alexandre Di Gregorio a trouvé un nouveau défi à sa mesure en Division 3 Amateurs côté flamand, à Tongres. À mi-saison, le Thimistérien et son club, qui arrive tout droit de P1, occupent la tête du classement. L’ancien médian du RCS Verviers est ravi d’avoir une nouvelle fois traversé la frontière linguistique.

    Le citoyen de Froidthier a un emploi du temps très chargé

    Il est assistant en U17 et U19 à l’AS Eupen

    Depuis toujours ou presque, la vie d’Alexandre Di Gregorio a été rythmée par le foot. À côté de ses occupations de joueur à Tongres, le citoyen de Froidthier (commune de Thimister) a, depuis l’entame de cette saison, un poste d’assistant chez les U17 et les U19 de l’AS Eupen. « Angel Cortes et Nicolas Collubry m’avaient déjà contacté pour la saison passée,mais je n’étais pas disponible », signale notre interlocuteur, qui a le diplôme UEFA A. « Je vais à Eupen deux fois par semaine, en plus des matchs, et on est deuxièmes dans les deux catégories. C’est quelque chose que j’aime bien faire. »

    Et il entraîne aussi les U9 d’Elsaute, où son fils évolue. « Pour l’anecdote, on a disputé le weekend passé le tournoi de Tilleur à Go Hall, l’infrastructure indoor de Fabrice Burdziak, et on l’a gagné. J’ai revu beaucoup de gens de Tilleur très sympas », termine le Thimistérien, qui se voit bien coacher une équipe senior à l’avenir. « Mais même si ça peut aller vite, ce n’est pas pour tout de suite. Dans ma tête, j’ai envie de continuer à jouer. » Capture d’écran 2017-12-27 à 08.11.03.png

    OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 27 décembre 2017 - A lire dans le même journal, un entretien avec
    Alex Di Gregorio.