Aubel - Page 5

  • Klassen out pour longtemps

    Capture d’écran 2018-09-15 à 08.03.03.pngCe samedi, Aubel jouera aussi son premier match à domicile dans son fameux « Green Temple » face à Profondeville (début à 20h). Ce sera à nouveau sans Gerarts (travail) et surtout Klassen (qui pourrait être out pendant un long moment). « Romain a un problème au tendon de l’épaule depuis un certain temps et dès qu’il reçoit un coup dessus il ne sait plus lever le coude pour shooter », explique Arnaud Lardinois. « C’est assez problématique pour lui et il va devoir aller passer un scanner la semaine prochaine. Il devrait être absent plusieurs semaines, voire plusieurs mois. » Si c’est dommageable pour le joueur et pour l’équipe, Arnaud Lardinois n’est pas du genre à se plaindre car il y a des solutions pour le poste de meneur. « Hubert a joué en distribution pendant 25 ans et il peut reprendre ce rôle, d’autant que nous avons déjà pas mal d’ailiers. »

     

    Lire la suite

  • Aubel reçoit le promu rechaintois ce dimanche

    Elles ont été rares, les confrontations entre les 2 clubs, mais toujours est-il que les Rechaintois ne doivent plus trop lézarder en chemin. Et ce, même s’ils comptent toujours un match de retard (qui se jouera à Amblève le 27 septembre)… Ce dimanche, à Aubel, il s’agira de vraiment décoller dans cette élite provinciale, sous peine de peut-être commencer à broyer du noir car il ne faudrait pas partir avec un gros handicap dès la moitié du mois de septembre.

    Gino Piol, le coach des Tourelles, en est le premier conscient : «Avec ce 0/12 , on n’a plus le choix et nous devons revenir avec quelque chose. Il faudra mettre beaucoup d’énergie et d’envie dans cette partie et surtout avoir un esprit tout autre que dimanche dernier face à Sprimont… Aubel ne marque pas beaucoup malgré une grosse force de frappe, mais n’encaisse pas non plus des masses… » En effet, les troupes de Mike Mager partagent, certes, le 2 e fauteuil de la série avec UCE Liège, mais il est évident que la belle force de frappe herbagère doit se montrer bien plus efficace. «On va devoir augmenter notre niveau de jeu et se montrer plus concret devant.

    Capture d’écran 2018-09-15 à 07.59.16.pngL’idéal serait d’être efficace rapidement, en début de match ! », insistait le mentor aubelois. «Rechain est un montant, en difficulté de points, mais aussi une bête blessée qui va devoir certainement réagir… Nous, on jouera pour gagner et surtout pour avoir plus de courses offensives. »

    Du côté de Rechain, on panse les plaies de la lourde défaite face à Sprimont B alors qu’Aubel reste sur un match nul à Amblève où il n’a jamais su trouver la solution…

    D’un autre côté, les retours en forme d’Alavrez et de Lahaye sont bénéfiques pour le noyau aubelois. Pour rappel, le match décalé de la P3, jeudi face à Soiron (7-0), a permis à Kerff (1), à Binot (2) et surtout à Charly Meessen d’inscrire 4 buts ! Il revient fort, l’ancien Hombourgeois.

    PATRICK GODARD dans LA MEUSE VERVIERS du 15 septembre 2018.

    Lire la suite

  • L’Aubeloise Marika Boulanger incarne une nouvelle manière d’arbitrer

    La Liégeoise Marika Boulanger a connu tous les honneurs la saison passée avec le titre d’arbitre belge de l’année en volley-ball. Une reconnaissance de ses pairs qui lui a fait un immense plaisir comme le prix Nanesse décerné parla Province de Liège.

    « Honnêtement, c’était une vraie surprise même si vous savez que votre « travail» est apprécié et que vous en avez la preuve par les désignations, qu’elles soient nationales ou internationales. Être reconnu par sa fédération, ses clubs et ses collègues ne peut laisser indifférente », avoue Marika Boulanger, l’un de nos meilleurs sifflets depuis longtemps maintenant. Joueuse relativement modeste, Marika s’est lancée très vite dans l’arbitrage. « Pas par compensation parce que j’atteignais mes limites au niveau sportif, pas avec l’ambition d’arriver là où je suis arrivée. Non, parce que j’y trouve beaucoup de plaisir et que dans notre sport, l’arbitre est une composante essentielle. En fait arbitrer est devenu une passion »

    Une passion qu’elle a la chance de partager avec son mari, Eric Humblet, qui lui a joué en ligue A puis est devenu entraîneur (notamment des filles de Thimister) et arbitre. « C’est plus facile d’avoir cette passion en commun, on se comprend mieux, on comprend également mieux les absences de l’autre. Il nous arrive même d’être désignés ensemble», nous dit-elle. Dans ce cas Marika est sur la chaise et Eric juge de ligne car leur niveau en arbitrage n’est pas le même. « Normal car Eric a commencé plus tard". Cela signifie donc qu’il faut démarrer jeune ? « Oui, je crois que c’est idéal et la valeur n’attend pas le nombre des années quand je vois la qualité de certains. Arbitrer cela s’apprend et cela se sent également, il y a une manière de faire qui va amener de la confiance ou de la défiance. Le rôle de l’arbitre change beaucoup»

    MATCHES INTERNATIONAUX
    En quoi? «L’arbitre aujourd’hui n’est plus celle ou celui qui sanctionne sans état d’âme, ce n’est plus l’Autorité avec un grand A, non le rôle est devenu plus psychologique, c’est devenu une fonction de communication », explique Marika qui revient de Finlande où elle a sifflé des hommes et l’équipe de Finlande contre la Roumanie dans le cadre des qualifications pour le championnat d’Europe. « Le capitaine de la Finlande a joué à Roulers, on se connaît bien et cela facilite les choses car il y a du respect, on sait qu’il n’y aura pas de rouspétances intempestives de sa part et que je puis écouter une remarque. Au fond, aujourd’hui un arbitre est content de lui quand on ne parle pas de lui car il est au service du spectacle et des joueuses et joueurs »

    Sa passion, Marika veut également la transmettre. « On vient de lancer des cours en ligne et on vient d’accueillir deux jeunes candidats que l’on va accompagner, c’est génial» Se rêve-t-elle aux JO de Tokyo? « Vous savez il y a un ranking et si on y monte lentement, on redescend très vite. J’ai des collègues néerlandophones, notamment, franchement au top »

    PHILIPPE HALLEUX dans LA MEUSE VERVIERS du 14 septembre 2018.

  • Nos cyclistes régionaux fort occupés

    Les épreuves s’enchaînent ce week-end pour les professionnels. Ce vendredi, le Championnat des Flandres sera disputé à Koolskamp, avant la GP Impanis à Haacht samedi puis le GP Scherens à Louvain, dimanche. Vallée et Stassen se retrouveront ce vendredi à Koolskamp, Vliegen, Vallée, Stassen, Ernst et Tasset à Haacht dimanche tandis que Van Melsen et Delfosse sont annoncés à Louvain.

  • Boîtes jaunes Senior Focus

    Bizarre! La boîte jaune annoncée dans l'article ci-dessous est bleue. Pourquoi ? Une bévue ?

    Le mercredi 19 septembre, la Commune d’Aubel, en collaboration avec la Commission Famille et le CPAS, permettra aux habitants de ses trois villages, d’obtenir la boîte Senior Focus. Cette déjà réputée boîte jaune fluo, boîte qui peut leur sauver la vie !

    UNE BOÎTE JAUNE ?

    Du format d’une boîte à tartine, elle contient un formulaire rempli par le détenteur de cette boîte. Ce formulaire reprend les coordonnés de la personne (photo, mensurations, signes distinctifs....), ses pathologies, les médicaments qu’elle prend, les personnes à contacter ....etc.

    Ces différentes informations permettront aux médecins, aux pompiers, à la police d’intervenir plus efficacement en cas d’urgence.

    La boite bien visible de par sa couleur est placée dans le frigo de la personne détentrice, donc facilement repérable par les services de secours.

    POUR QUI?

    Pour chaque personne de 65 ans ou plus, et pour chaque personne souffrant d’un handicap ou d’une maladie grave qui en fait la demande auprès de la Commission Famille ou du CPAS de la Commune.

     

    Lire la suite