Aubel - Page 4

  • Fonderie de Cloches à Brockscheid et Marché de Noël à Bernkastel-Kues

    Quand :Le jeudi 29 novembre 2018 

    Départ à          7 H 00 à la place du marché à Battice.

                            7 H 30 à l’église d’Aubel.

    Programme :

    1. Direction Brockscheid dans le Vulkaneifel
    2. 10 H 00 : Visite guidée de la fonderie de cloches.
    3. Midi : Repas 3 services (hors boissons) en restaurant à Bernkastel-Kues.
    4. Après-midi : Visite libre du marché de Noël. Stands décorés aux couleurs des fêtes dans l’esprit de Noël et de l’Avent, décorations de Noël étincelantes, délicieux pains d’épices et le savoureux vin chaud dans l’atmosphère unique de la vieille ville médiévale qui vous fera vivre une expérience enchanteresse
    5. Retour à Aubel prévu vers 19 H 30, Battice vers 20 H 00.

     Inscription obligatoire pour le 20 novembre 2018 chez

    Marie-José Baltus       087/68 79 47 ou  0475/43 44 98

    Hubert Denis              087/68 71 66 ou  0498/69 35 91

    Prix :  70 euros.

    Paiement au compte BE55 0682 5177 4944 du club 3 x 20 Aubel.

  • Aubel veut poursuivre sa série dans un derby face à Ninane

    Capture d’écran 2018-11-10 à 08.37.50.pngC’est un super sunday qui va se dérouler au « Green Temple » d’Aubel ce dimanche. Toutes les équipes seniors se succéderont sur le parquet avec le derby de l’équipe de Régionale 2 face à Ninane en point d’orgue (début à 15h30).

    Après la belle victoire acquise la semaine dernière à Neufchâteau, les Herbagers espèrent pouvoir engranger une 5e victoire cette saison. Mais ce ne sera pas simple face aux Calidifondains qui ont actuellement un bilan de trois victoires pour quatre défaites. « La semaine d’entraînement s’est bien passée après un match plus que satisfaisant à Neufchâteau la semaine dernière », souligne Arnaud Lardinois, le coach aubelois. « Nous avons eu un screenmatch jeudi face à Ensival et j’espère que nous répondrons présents face à Ninane. Lambot a eu un petit souci au genou mais il sera normalement de la partie. Riga et Gerarts sont toujours out alors que Remacle a repris les entraînements. Il sera en équipement mais ne jouera pas sauf en cas de gros pepin. »

    Pour en revenir à Ninane, Arnaud Lardinois s’attend à un match très délicat. « Ninane est une excellente équipe qui est très bien coachée », dit le coach des Vert et Blanc. « Il y a de nombreuses qualités individuelles au sein de ce groupe et pas mal de joueurs très forts dans le un contre un. Je les ai vus jouer récemment face à Ciney, l’un des cadors de la série, et ils auraient pu l’emporter. Je vais en plus retrouver l’un de mes anciens joueurs que j’avais lorsque j’étais coach à Liége Atlas il y a quelques années. Il s’agit du distributeur Martin Lesuisse. Nul doute qu’il aura à cœur de livrer une bonne partie face à mon équipe (rires). »

    APPUI DU PUBLIC

    Pour ce derby liégeois, le coach aubelois espère pouvoir profiter pleinement de l’appui du public. « C’est la première fois que toutes les équipes seniors jouent le même jour. Pour le moment, nous avons souvent joué en décalé et on s’est retrouvé seuls le samedi soir. Avec les joueurs des autres équipes qui resteront boire un verre et voir le match, nous aurons clairement l’appui du 6e homme derrière nous. Ce serait sympa d’avoir un peu de monde. » 

    C.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 10 novembre 2018.

  • Quelle défense pour Aubel à Trooz ?

    Capture d’écran 2018-11-10 à 08.32.06.pngPar la force des choses, le 11 de départ d’Aubel pour le duel de ce dimanche à Trooz sera sensiblement différent de celui qui a pris la mesure de Dison dimanche dernier. Privé de Willem et Mauclet (suspendus) ainsi que de Roex (blessé), le staff aubelois va devoir remanier plusieurs secteurs, à commencer par sa défense centrale. « Il y a des gens qui sont là pour remplacer Corentin Willem et Antoine Roex, à eux de se montrer », signale René Ernst, l’adjoint, qui a pris les entraînements de la semaine en charge, mais cédera ce dimanche le témoin à Michaël Mager, de retour de son voyage professionnel.

    Mais qui sont ceux qui sont susceptibles de former le duo axial, sachant aussi qu’Arnaud Dehon, autre défenseur central aubelois, est toujours sur le flanc ? « Il y a une possibilité avec Pierre Pesser, avec William Spits, qui avait joué contre l’UCE Liège et revient de blessure, ou peut-être d’autres », expose René Ernst, qui ne veut pas trop en dire.

    La surprise se nommera-t-elle Mickaël Alvarez ? Peu probable, dans la mesure où il manque cruellement de rythme. Longtemps blessé, il n’a en effet plus joué la moindre rencontre officielle depuis le premier match de championnat de la saison passée. Mais il se réentraîne normalement depuis quelque temps, a disputé quelques minutes en match amical et fait partie de la sélection élargie…

    Au-delà de ces considérations tactiques, Aubel tentera surtout d’aligner une deuxième victoire d’affilée afin de rester bien calé dans le peloton de tête… 

    O.D. dans LA MEUSE VERVIERS du 10 novembre 2018.

    Lire la suite

  • Le Bistro d’Ethan dans le Bib Gourmand

    Le bistro d’Ethan à Aubel fait partie des 20 nouveaux restaurants belges à être repris dans la sélection du Bib Gourmand 2019. En Capture d’écran 2018-11-09 à 08.35.19.pngrégion verviétoise, six autres établissements sont également repris dans cette nouvelle sélection du guide gastronomique.

    Ils sont plus de 20 nouveaux restaurants à se voir attribuer le label Bib Gourmand, en Belgique. Ce qui porte désormais à 157 le nombre d’établissements à afficher ce label Michelin.

    Si Bruxelles et la Flandre voient respectivement arriver six et trois nouvelles enseignes, la Wallonie en compte onze de plus cette année. En région verviétoise, c’est le Bistro d’Ethan à Aubel, avec son concept de bistronomie, qui entre dans le guide. « J’ai appris la bonne nouvelle par un collègue, le chef Paul Knott du restaurant Les Fines Gueules, qui m’a appelé pour me féliciter », raconte Fabrice Van Genechten, patron et chef du Bistro d’Ethan. Une satisfaction toute particulière d’autant que l’équipe est très jeune et que l’établissement en est à sa première année d’exploitation.

    MENU COMPLET À MAX. 37 €

    Six autres établissements de chez nous sont également repris dans cette sélection : Les fines Gueules à Charneux (Herve), Arti’Choc à Eupen, Sel et Poivre à Eynatten, La Chapellerie à Petit-Rechain (Verviers), La Cour de la Reine à Spa et L’O de Source à Spa.

    La condition pour figurer parmi cette sélection : proposer un menu complet (entrée, plat principal et dessert) pour un maximum de 37 euros et offrir un rapport qualité-prix remarquable, souligne le guide rouge par communiqué.

    D'un article d'AURÉLIE FRANSOLET AVEC BELGA à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 9 novembre 2018.

  • Les Échos de la Berwinne à la Grande marche aux flambeaux de Verviers

    Le départ de la marche aux flambeaux de Verviers devrait être donné le 10 novembre vers 16h45 et on attend, outre des politiques, des membres de mouvements patriotiques et de jeunesse, mais aussi de simples citoyens. Pas moins de 250 flambeaux seront à leur disposition. Mais aussi des coquelicots symbolisant les morts au combat et des loupiotes LED pour les plus petits. La marche devrait partir de l’École polytechnique (rue aux Laines, 69), faire arrêt au square Albert I er , rue Xhavée, où l’on prendra la parole. La marche, qu’accompagnera l’harmonie aubeloise des Échos de la Berwinne devrait durer environ une heure et demie et se clôturer par un verre de l’amitié vers 19h, à l’Harmonie.

    D'un article d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 9 novembre 2018.