Aubel - Page 3

  • Belly a démissionné pour devenir échevine

    Capture d’écran 2018-11-13 à 09.44.40.pngSylvia Belly sera bien l’échevine socialiste de l’Enseignement à Verviers. Si sa nomination avait bien été validée par l’Union Socialiste Communale en octobre, la future échevine attendait des éclaircissements quant à son statut avant d’accepter officiellement le poste. En tant que membre de l’enseignement communal, elle doit démissionner pour devenir échevine dans la même commune. Âgée de 56 ans, cette maman de deux grands enfants serait donc échevine, si tout va bien, jusqu’à ses 62 ans. Et après ? Ayant démissionné, elle se retrouverait sans travail, ayant renoncé à sa nomination et son ancienneté ! Le PS lui avait promis de trouver une solution « Mais il n’y a pas de solution, j’ai donc démissionné de mon poste dans l’enseignement communal… en espérant être réélue dans six ans », nous explique-t-elle.

    "La Meuse Verviers" du 13 novembre 2018.

  • Grosse victoire aubeloise

    Ce dimanche, c’était le premier super sunday de la saison à Aubel. Devant une foule venue en nombre, l’équipe fanion aubeloise est parvenue à dompter Ninane dans un derby qui sentait la poudre.

    Grâce à cette 5e victoire en 8 matchs, Aubel se retrouve dans le top 5 derrière Vieux Campinaire et les trois leaders que sont Profondeville, Morlanwez et Ciney.

    D'un article de CHARLES BOURY à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 12 novembre 2018.

    Lire la suite

  • Les Echos de la Berwinne étaient à Verviers

    La marche aux flambeaux, dans le cadre du centenaire de la fin de la guerre 1914-1918, a rassemblée entre 200 et 300 personnes à Verviers ce samedi. Le cortège a pris le départ rue aux Laines, est passé par les différents monuments avant de rejoindre l’Harmonie. Il était majoritairement composé de jeunes issus de différents mouvements de jeunesse verviétois, mais également d’associations patriotiques, de représentants politiques et de simples citoyens. Tout le long du parcours, le cortège était accompagné par l’harmonie aubeloise des Échos de la Berwinne.

    A.F. (dans LA MEUSE VERVIERS du 12 novembre 2018.

  • En manque d’humilité, Aubel n’a pas su réagir

    Mal embarqué en première période, Trooz a complètement renversé la vapeur, inscrivant 4 buts à son hôte en 10 petites minutes. Pour comprendre ce retournement de situation, il est bon de revenir à la fin du 1er acte. Dominés par Aubel depuis le début du match (Van Melsen loupait notamment une occasion en or), les visités perdaient sur blessure leur milieu de terrain, Benjamin Delhez. Ce Capture d’écran 2018-11-12 à 08.26.34.pngdernier devait quitter le jeu à la 37e après s’être claqué en taclant. Dans la foulée, les Aubelois ouvraient le score pendant que les Liégeois évoluaient à 10. Claudy Dardenne décidait alors de faire monter l’attaquant Sabeur Ziane, un changement offensif (d’un 4-23-1 à un 4-4-2) qui s’est avéré payant. « Si Aubel n’avait pas ouvert le score, j’aurais fait rentrer un médian défensif », expliquait après coup le coach troozien.

    Dès l’entame de la 2e mi-temps, Trooz se montrait plus dominateur, tandis qu’Aubel était imprécis en contre. Sanna égalisait sur corner et sonnait le début de 10 minutes de folie. Les Verviétois perdaient complètement pied et Ziane donnait l’avance aux siens après un joli solo. Trois minutes plus tard, Knuts se faisait accrocher dans le rectangle. Camara convertissait tranquillement le penalty. Knuts, encore lui, adressait dans la foulée une subtile passe à Bilal Boujjia (ex Aubelois) qui donnait le coup de massue à son ancien club.

    Le coach aubelois, Michael Mager, était très amer après ce revers. « On avait tout en main et en 10 minutes nous leur avons donné le match. Sans manquer de respect à Trooz, on ne doit jamais prendre 4 buts ici. A la mi-temps, j’ai entendu certains dire qu’il n’y avait rien en face. C’est un problème de mentalité et on ne réagit pas assez vite quand on prend un coup sur la tête. On se prépare mal à notre prochain match contre Wanze. »

    MAXIME HENDRICK dans LA MEUSE VERVIERS du 12 novembre 2018

    Lire la suite