Aubel - Page 3

  • Interview en terrasse de Laurent Piron

    C’est un été un peu particulier que vit le magicien Aubelois Laurent Piron. Entre son passage à America’s Got Talent, la présentation de son nouveau spectacle Battement de peur au Royal Festival de Spa, et surtout, la naissance de son premier petit bout qui est prévue d’ici quelques jours. Il nous dit tout à l’occasion d’une interview en terrasse.

    Une page de PROPOS RECUEILLIS PAR VICTORIA MARCHE dans LA MEUSE VERVIERS du 9 juillet 2018.

  • Hélico de Bra-sur-Lienne : 725 missions depuis le 1er janvier

    L'hélicoptère médicalisé est intervenu jeudi dernier à Hagelstein pour évacuer M. Roger Rompen, le motocycliste gravement blessé.

    Première grande opération de maintenance du nouvel hélicoptère MIKE du CMH de Brasur-Lienne. Le vecteur héliporté a quitté la base ce mardi 3 juillet, pour une période de cinq semaines. Durant la même période, le Centre Médical Héliporté dispose d’un hélico de remplacement EC-145 équipé d’un aménagement identique et opérationnel pour le transport de deux patients couchés. Cette opération de maintenance s’inscrit dans le cadre des procédures d’entretiens planifiées du vecteur de secours héliporté du CMH. Passé un temps de vol cumulé de 400 heures, l’hélicoptère médicalisé fait l’objet d’une révision technique complète. Les deux objectifs principaux de ces maintenances sont de maintenir un niveau de sécurité optimal sur le plan aéronautique et de prévenir tout risque de pannes techniques pouvant diminuer la disponibilité du vecteur pour ses missions.

    Lire la suite

  • « 25 heures d’Aubel »

    Initiées en 2014, les « 25 heures d’Aubel » lancent leur 4ème édition.

     

    L’objectif : Récolter des fonds pour trois associations : Relais pour la Vie (Fondation contre le cancer), Espace Vivie, Cap Espérance (Clinique de l’Espérance à Montegnée)

     

    Le moyen : Constituer une équipe, idéalement autour d’une personne malade ou en rémission, et marcher, jouer au tennis, ramer pendant 25 heures (au minimum 1 personne/équipe en activité pendant 25 heures).

    Diverses activités annexes : parcours VTT de 15km en journée, zumba le samedi soir,  jogging de 10km le dimanche matin, petite restauration non-stop, boulettes/frites le samedi soir et le dimanche midi, fricassée le dimanche matin,

     

    Le résultat :

    En 2014, 1.850 participants et 46.000,-€ récoltés

    En 2015, 1.200 participants et 26.664,-€ récoltés

    En 2016, 900 participants et 20.000,-€ récoltés

     

    Inscription : Rejoignez-nous sur Facebook 25 heures d’Aubel

    Lire la suite

  • Décès de Madame Thérèse SCHOONBROOD, veuve de Monsieur Hubert HENDRICKX

    Capture d’écran 2018-07-05 à 07.25.37.pngLa famille annonce le décès de Madame Thérèse SCHOONBROOD, veuve de Monsieur Hubert HENDRICKX, née à Neu-Moresnet le 1er mai 1930 et décédée à Verviers le 3 juillet 2018.

    La défunte à la chapelle ardente de la résidence "La Kan", rue Kan, 79 à 4880 Aubel, où la famille recevra les visites de 17 à 19 heures.

    La veillée de prières aura lieu en la chapelle de la résidence "La Kan" à Aubel le vendredi 6 juillet à 19 heures.

    La liturgie des funérailles, suivie de l'inhumation au cimetière d'Aubel, sera célébrée en l'église Saint-Hubert à Aubel le samedi 7 juillet 2018 à 10 heures 30.

    Faire-part.

  • Un test Be-Alert organisé ce jeudi: pas de panique !

    Votre commune n'a pas encore souscrit à BE-Alert? Inscrivez-vous quand même! Votre Gouverneur de province dispose du système et peut l'utiliser en cas de nécessité.

    BE alert n’est pas une grande nouveauté : le gouvernement fédéral a lancé le système en juillet 2017. Avant ce système, l’alerte et l’information à la population pouvaient être diffusées via les médias sociaux, les services de secours déployés sur le terrain ou, pour les risques Seveso ou le nucléaire, des sirènes. Pour être averti, il faut s’inscrire. Il est possible d’enregistrer plusieurs adresses et numéros de téléphone. De plus, en cas d’importante situation d’urgence, il est aussi possible d’envoyer un message de manière localisée, sur base du lieu de l’incident. Toute personne physiquement présente dans cette zone reçoit alors un message sur son téléphone mobile. Ce système est unique en Belgique.

    L’inscription est totalement gratuite, sur www.be-alert.be.

    Ce jeudi 5 juillet, un test national de BE-Alert sera organisé, et certaines communes testeront l’outil en procédant à un envoi réel de messages. Liège fait partie des communes qui ont souscrit au système. Ce jeudi, elle le testera.

    Ainsi, toutes les personnes situées dans une zone déterminée recevront, jeudi en matinée, un SMS test dont le contenu sera le suivant: « Test BE-Alert-Liège. Ceci est un test. Vous ne devez rien faire. Motivez vos amis et votre famille à s’inscrire à www.be-alert.be ». L’objectif est de tester l’outil, mais surtout d’inciter les Liégeoises et les Liégeois à s’inscrire.