Aubel - Page 2

  • Sarah Inghelbrecht va découvrir la Flèche Wallonne

    L’Aubeloise d’adoption Sarah Inghelbrecht découvrira, après Liège-Bastogne-Liège l’an dernier, la Flèche Wallonne ce mercredi. Mais sa situation n’est pas plus enviable.

    « On reste dans l’amateurisme »

    « Je ne me considère pas comme professionnelle, car je roule à vélo surtout par plaisir. Avec mes défraiements et mon statut VDAB (l’équivalent de l’ADEPS en Flandre), je gagne moins que si j’avais un vrai job », considère la compagne de Julien Stassen, diplômée universitaire en commerce.

    « En Belgique, seule cinq filles sont vraiment professionnelles. Pour le reste, c’est la débrouille. Dans mon équipe, chacune tente de gagner un peu d’argent mais c’est compliqué. La situation s’améliore dans les six ou sept meilleures équipes mondiales, surtout celles qui émanent d’une équipe masculine avec un gros budget. Pour les autres, on reste dans l’amateurisme. J’espère qu’on arrivera à un salaire minimum, même si ça risque de tuer pas mal de petites équipes. Je suis peut-être née quelques années trop tôt pour devenir pro », juge la Flamande d’origine qui a pour mission d’intégrer l’échappée matinale de cette Flèche Wallonne.

  • La route du Val-Dieu en travaux lundi

    Un gros chantier débutera ce lundi, à Aubel. Il concerne les 4 km menant du centre jusqu’à l’abbaye du Val-Dieu. La première phase concernera la partie située dans l’agglomération d’Aubel. D’autres suivront. On posera des tuyaux d’évacuation d’eau vers les fossés et on refera le coffre de la voirie. Le chantier devrait se poursuivre, par phases, jusqu’à l’automne, voire jusqu’au printemps 2019, jauge Philippe Elsen, le directeur des routes au SPW, à Verviers.

    Y.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 18 avril 2018.

    Ce 23 avril, le Service Public de Wallonie entreprend la réfection de la route régionale N649 qui va de la rue Neuve jusqu’à Val-­‐Dieu, excepté le site de l’Abbaye qui n’est pas compris dans ces travaux. Les quatre phases des travaux sont reprises dans les graphiques ci-­‐dessus :

    Phase 1 : du 23/04 au 08/06 rue Neuve, y compris le carrefour avec la rue de Val Dieu. Cette dernière étant mise sous le statut d’une voie sans issue à partir de la Place Nicolaï.

    Phase 2 : du 08/06 au 06/07 route de Val-­‐Dieu jusqu’après le carrefour de la Schaens.

    Phase 3 : du 06/08 au 21/09 route de Val-­‐Dieu jusqu’à Saint-­‐Jean-­‐Sart, carrefour non compris.

    Phase 4 : du 21/09 au 31/10 de Saint-­‐Jean-­‐Sart à Val-­‐Dieu, excepté site classé.

    Pendant ces quatre phases, des travaux d’égouttage seront effectués sur l’ensemble du parcours, mais la circulation sera réglée par des feux tricolores.

    Des déviations seront organisées par l’entreprise Baguette adjudicataire de ces travaux pour chacune des phases.

    Les riverains pourront rejoindre leurs domiciles presque normalement, à l’exception des jours qui coïncideront avec le terrassement de la voirie, la réalisation des éléments linéaires et la pose du tarmac.

  • Aubel lance la lutte pour les playoffs ce soir

    Capture d’écran 2018-04-17 à 10.11.08.pngCe soir (19h), Aubel disputera son dernier match d’alignement contre la Vaillante Jupille. Les Herbagers doivent impérativement profiter de la venue de la lanterne rouge pour renouer avec la victoire et défendre leur 3 e place. Car on entre dans la toute dernière ligne droite de la saison avec les deux dernières journées de championnat où tout peut encore se passer. Il reste la lutte pour le titre où Neuville vient de prendre la main et sera sacré en cas d’ultime victoire, dans 10 jours à Waremme. Par contre, pour la 3 e place (derrière Haut-Pré), tout est encore possible. Depuis le début de la saison, Aubel n’a jamais quitté ce top 3 qui lui semblait promis. Pourtant, l’année 2018 demeure plus que moyenne pour le groupe de Hougardy qui est désormais attaqué de toutes parts. Ainsi, en cas de victoire ce soir, Aubel resterait à 8 revers, c’est-àdire le même bilan qu’Ensival, un adversaire sur qui les Verts sont largement positifs. Derrière, le Collège Saint-Louis (inscrit de dernière minute aux playoffs) comptabiliserait un revers de plus mais les Liégeois ont l’average en leur faveur. Bref, pour rester 3 e et avoir l’avantage du terrain en demi-finale, le plus simple est que les Aubelois enchaînent deux victoires lors des deux dernières journées en recevant Pepinster et en allant à Hannut. Par contre, un revers et c’est Ensival qui prendrait les commandes en cas de sans-faute final. Pour les troupes de Christophe Hauglustaine, le programme sera corsé avec la venue du Haut-Pré et un déplacement à Alleur. Avec le MOSA et Visé, les Collégiens ont le programme le plus facile et devrait finir par un 2 sur 2. De quoi mettre la pression sur nos deux représentants qui pourraient aussi bien se retrouver à la 5e place.

  • Affiches pour la Paix

    Tel était le thème imposé cette année par Lions International pour ce concoursque Lions Club d’Aubel Bocages a organisé en collaboration avec les classes de 5ème et 6ème année de l’école francophone des FOURONS.

    Toutes les affiches réalisées par ces élèves seront exposées le vendredi 20 avril dès 19 h 30 au Centre Sportif et Culturel des Fourons, Vogelstang, 7, 3780 Fouron-Saint-Martin.

    Les affiches lauréates seront récompensées lors d’un drink offert par les Dames du Lions Club Aubel Bocages en présence des enfants, leurs parents, la Directrice et le corps enseignant et seront transmises pour poursuivre le concours au niveau régional, national …..

    Bienvenue à tous ….. entrée gratuite

  • Tout sur le foot aubelois

    La MEUSE VERVIERS consacre une page de son journal du 17 avril 2018 au football aubelois.