Aubel - Page 2

  • Pierre Richard signe ses bouteilles

    Ce dimanche, c’est à Aubel qu’on a pu retrouver l’acteur Pierre Richard et son fils. Cette fois, et c’est déjà la huitième, c’est chez Stassen Vin qu’il s’est arrêté. Plus de 500 personnes se sont déplacées pour venir le rencontrer et obtenir une dédicace. Il a ensuite dîné au Moulin du Val-Dieu.

  • Décès de Madame Ruth OFFERGELT, épouse de Monsieur Jean-Pierre STASSEN

    Capture d’écran 2018-12-08 à 18.45.38.pngLa famille annonce le décès de Madame Ruth OFFERGELT, épouse de Monsieur Jean-Pierre STASSEN, née à Aachen le 9 avril 1958 et décédée à Woluwé-Saint-Lambert le 7 décembre 2018.

    La défunte repose à son domicile, rue de Battice 137 (Boukai-Moulin) à 4880 Aubel, où la famille recevra les visites lundi et mardi de 14 à 20 heures.
    La liturgie des funérailles, suivie de l'inhumation au cimetière d'Aubel, sera célébrée en l'église Saint-Hubert à Aubel le mercredi 12 décembre 2018 à 10 heures 30.
    Merci à chacun de croire au bienfait du don d'organes. Cela a permis à Ruth de rester 27 ans en vie... de pouvoir respirer, rire, pleurer et aujourd'hui, exprimer notre gratitude d'avoir pu recevoir ce cadeau extraordinaire.
    En place des fleurs, la famille invite les personnes désireuses de manifester leur sympathie à réaliser un don à l'ASBL Hepatotransplant, sur le compte BE34 0013 7212 2590, avec la mention " En souvenir de Ruth OFFERGELT."

    Faire-part.

  • DE PLUS EN PLUS DE PRECARITE... OU VA-T-ON ?

    Lundi 10 décembre à 20 h, une conférence en lien avec le temps de la solidarité qu'est celui de Noël "DE PLUS EN PLUS DE PRECARITE... OU VA-T-ON ?" avec ALAIN VAESSEN, directeur des CPAS Wallonie-Bruxelles.
    Ce n’est un secret pour personne que notre société – qu’on dit d’abondance », mais abondance pour qui et sûrement pas pour tous – suscite de nombreuses inégalités, même si des efforts sont faits par beaucoup d’associations et beaucoup de personnes, pour essayer d’endiguer le creusement de ce fossé entre les riches et les pauvres.
    Notre pays n’échappe pas à cette loi « du plus fort » et connaît lui aussi, des situations tellement diverses et parfois contradictoires. L’actualité de ces dernières semaines nous l’a encore montré. Alain Vaessen, directeur général de la Fédération de tous les CPAS de Wallonie et de Bruxelles, nous rejoindra pour partager, avec le cœur mais aussi toute sa compétence, ses préoccupations à ce propos. L’augmentation fulgurante des bénéficiaires du revenu d’insertion (qui a plus que doublé en dix ans), le nombre de plus en plus élevé d’étudiants isolés faisant appel aux CPAS, les restrictions budgétaires et les contrôles permanents imposés par les gouvernements, font qu’il y a une pression de plus en plus forte qui, d’après Alain Vaessen, est « difficilement tenable ». Comment concilier tant d’appels à l’aide, nouveaux et répétés, et des moyens financiers et humains souvent trop restreints, pour que ces hommes, ces femmes et ces enfants de chez nous ou vivants chez nous, ne s’enfoncent encore plus dans une pauvreté endémique, source de bien des déboires ? Y-a-t-il des solutions ? Des lueurs d’espoir ? En ce temps si proche de Noël, où la Campagne « Vivre Ensemble » nous mobilise pour une meilleure et plus grande démocratie, Alain Vaessen nous dira ses convictions et aussi ses espérances, malgré tout…

     

    Lire la suite

  • Aubel prêt à défier Vieux Campinaire

    Depuis quelques semaines, Aubel est sur une excellente dynamique. Les hommes d’Arnaud Lardinois semblent clairement avoir trouvé le rythme de la Régionale 2 et sont d’ailleurs invaincus dans les derbys liégeois durant ce 86FE778D-4080-485F-8EC4-D74AA348CC1E.jpegpremier tour.

    Mais ce dimanche, c’est un adversaire de haut niveau qui va se déplacer au « Green Temple ». En effet, les Herbagers risquent de souffrir face à Vieux Campinaire, 3 e du général avec un bilan de 8 victoires en 11 matchs. Pourtant, les Aubelois auraient tort de ne pas croire en leurs chances car ils pourraient revenir à égalité avec leur adversaire en cas de victoire (début à 14h30).

    « Les gars se sont bien entraînés cette semaine et sont prêts pour cette rencontre », explique Arnaud Lardinois. « Il faut savoir que cette équipe de Vieux Campinaire est très solide et est du même niveau que Morlanwelz. Normalement, elle est un cran au-dessus des autres. De notre côté, on ne va pas s’enflammer car on sait que ce sera un gros morceau. On devra être capable de contenir leur secteur intérieur qui est vraiment très costaud, tout comme leurs shooteurs. Ce n’est pas la 2e meilleure attaque de la série pour rien. » Arnaud Lardinois espère pourtant accrocher un gros à son tableau de chasse. « Nous serons à la maison et il y aura du monde car c’est la Saint-Nicolas du club dimanche », dit le coach aube-lois. « Il faudra faire sans Sacha Gorlé jusqu’à la trêve car il s’est occasionné une déchirure. »

    C.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 8 décembre 2018

  • Mager a remis les pendules à l’heure

    Aubel n’a plus gagné depuis un mois, depuis 4 matchs plus exactement (2/12), et s’apprête à recevoir la défense la 5688393A-4DD2-42F4-B806-5ACD6FDA892C.jpegplus imperméable de la série (Ougrée), ce qui n’est certes pas un gage de confiance. Surtout que les Sérésiens ont un profil d’équipe tout à fait… exceptionnel ! Jugez plutôt : les troupes d’Alain Colomberotto ont cette particularité d’être la meilleure défense de la série avec seulement 13 buts concédés mais aussi… la plus mauvaise attaque de la division avec seulement 17 buts marqués ! Cela signifie qu’avec leur 6 e place au classement, les Ougréens ont l’habitude de remporter leurs matchs par un but d’écart…

    Michaël Mager, le mentor aube-lois, est prévenu et en est bien conscient : « C’est vrai, c’est une équipe qui encaisse très peu et qui ne marque pas beaucoup ! Je m’attends du coup à un match engagé, avec beaucoup d’intensité et Ou-grée, comme nous, aura à cœur de vouloir effacer le revers du week-end dernier, pour eux à Sprimont. » Dimanche dernier, Aubel avait revêtu le bonnet d’âne suite à sa défaite chez l’ancienne lanterne rouge qu’était Cointe avec aucune victoire à la maison ! « C’était bien une contre-performance », reconnait Michaël Mager. « Aubel a manqué d’humilité. On est allé là avec le gros cou, sans penser à se faire mal… J’ai dû remettre les pendules à l’heure cette semaine. J’ai parlé au groupe mardi car rien n’est fait au classement ! On a fait un gâchis et il va falloir récupérer ces points perdus… » Réponse dimanche vers 16h20.

    Lire la suite