Aubel - Page 2

  • Tour de Turquie

    Le Tour de Turquie (10-15/10) s’est refermé ce dimanche par une victoire d’Edward Theuns. Les deux Liégeois engagés ont bien rallié l’arrivée finale à Istanbul. Stassen et Habeaux terminent 39 et 40e au général. Samedi, Habeaux prenait la 10e place de la 5e étape, Stassen se classait 16e.

  • Match nul pour Aubel B

    P3C

    Aubel B - Battice A : 3 - 3

  • Énorme coup : Aubel a terrassé Neuville

    Les Verts sont les patrons de la division

    Week-end sans faille pour nos équipes avec Spa B qui gagne enfin, Pepinster B qui renoue avec la victoire, Ensival qui confirme son redressement et les Aubelois atomisant la concurrence en tête de la série.

    Si tous les regards étaient évidemment tournés vers le choc de dimanche à Aubel, avant cela, nos autres équipes avaient réussi un carton plein. Un triptyque lancé, dès vendredi, par Ensival, facile vainqueur de Belleflamme B 7157. « L’adversaire est venu sans ses joueurs de R1 puisque les matches étaient en même temps et n’a marqué que 20 points avant la pause. Et encore, il y en avait 6 de trop à mon goût. Nous avons joué en dilettante en 2e période, ce qui m’ennuie un peu », notait un Christophe Hauglustaine réaliste.

    Ensuite, samedi, victoires vitales tant pour Pepinster que pour Spa. Au niveau des Bobelins, c’est même une résurrection collective à laquelle on a eu droit contre La Vaillante (82-61). « Avec le retour de Postulat sur le banc, on a vu une équipe renaître », soulignait un Bruno Dagnely qui a dû attendre et remettre clairement chaque ego à sa place afin d’enfin voir le déclic salvateur se produire (avec 8 paniers à trois points en 2e période). Mardi, les Spadois joueront un match d’alignement contre le Haut-Pré qui a encore réussi un exploit en allant gagner à Hannut. Ensuite, Pepinster a frisé la correctionnelle chez la lanterne rouge visétoise 58-59. « Après une première période très bonne, nous avons été mauvais en seconde mais notre défense a permis de sauver l’essentiel », soulignait le coach Massot qui met les Mosans à 2 succès.

    Enfin, la venue de Neuville à Aubel était l’apothéose de cette 6e journée. Une rencontre au sommet que les leaders invaincus prenaient immédiatement en main devant une belle assemblée. « Comme face à Ensival, nous avions tout axé sur la défense et les gars ont parfaitement répondu », soulignait un Christophe Hougardy dont le groupe a dominé ce choc de la première à la dernière minute. « Tous les joueurs ont été impliqués et on a juste eu un flottement dans le 3e quart car il a fallu s’adapter à leur passage en zone. Quand ils sont revenus à 6 points, tout le monde s’est resolidarisé et nous finissons à +19 ce qui pourrait faire la différence au décompte final. » Au classement, seul le MOSA (qu joue Ensival le week-end prochain) tient encore le rythme des Aubelois. 

    DIDIER DELMAL dans LA MEUSE VERVIERS du 16 octobre 2017

    Lire la suite

  • William Mauclet encore doublement décisif pour Aubel

    Bien calé dans le milieu de tableau, Aubel accueillait un Melen en mal de points. Les visiteurs ne comptaient en effet que 4 unités en 7 rencontres avec le match disputé hier après-midi, là où les « Vert et Blanc » comptaient déjà 10 points. Mais sur la forme du moment, ce sont les hommes de David Peharpré qui avaient l’avantage (4/9 contre 1/9 à Aubel).

    Ce duel entre anciens pensionnaires de troisième division (ancienne version) a finalement tourné à l’avantage des hommes de Michel Remacle grâce surtout à un William Mauclet décisif. L’ancien du RFC Liège a ouvert la marque à la demi-heure avant de provoquer le penalty de la victoire à l’heure de jeu.

    « Si je suis l’entraîneur de Melen, aujourd’hui, je suis frustré », lançait le coach d’Aubel à l’issue de la victoire étriquée des siens. « Ce sont trois points acquis diffi

    cilement. J’aimerais savoir, depuis le début de saison, combien de goals nous avons encaissé sur de vraies phases de jeu. Notre défense est à pleurer. On fait encore des erreurs grossières. On a un potentiel offensif extraordinaire mais, derrière, on n’a pas encore trouvé l’équilibre. » Les traits tirés, David Péharpré avait de quoi être déçu. « C’est pareil chaque semaine. Et ça commence à devenir ca-

    tastrophique », soufflait-il. « On ne devait pas perdre aujourd’hui. Sincèrement, je suis dépité et déçu. On a beau essayer de garder le moral, rien ne va. En plus, on manque d’un tueur devant. On a les occasions, mais on est incapable de marquer. Il faut vivre avec mais ça devient embêtant vu la série. On ne peut faire qu’une chose : continuer à travailler. » En effet, avec 5 descen-

    dants, il n’y a pas de temps à perdre pour se sauver. Ce qu’Aubel a bien compris. « Cette victoire nous permet de mettre Melen à 9 points tout en restant accroché au bon wagon », remarquait Remacle.

    « Nous sommes obligés de prendre notre mal en patience et espérer que la roue finira par tourner », concluait de son côté Péharpré. 

    JULIEN DENOEL dans LA MEUSE VERVIERS du 16 octobre 2017

    Lire la suite

  • 26 vins étaient à découvrir au Bacchus

    Durant tout le week-end, l’abbaye du Val Dieu a reçu la 17 e édition du Bacchus. Le salon, organisé par le Lions Club d’Aubel, avait sélectionné 26 vins, proposés à la dégustation et à la vente. Les bénéfices seront intégralement réinjectés « dans des œuvres sociales locales (l’aide au handicap notamment), nationales (Cap 48 entre autres), et internationales (développement d’infrastructures scolaires et médicales dans un village du Burkina Faso) ».