Football

  • Julien Galère a pu jouer 20 minutes

    Capture d’écran 2017-11-22 à 08.20.50.pngSi dimanche, les Aubelois n’ont rien ramené de leur déplacement à l’UCE Liège, leur performance reste très positive. C’est d’abord Michel Remacle, le T1, qui l’a mentionné au terme de la rencontre et c’est confirmé par Julien Galère, le milieu offensif. « L’équipe a répondu aux attentes. C’était une prestation presque parfaite, d’ailleurs. Je pense que le nul aurait été mérité, mais cela s’est joué sur des détails. »

    Lui qui a retrouvé les pelouses il y a peu a rejoué pour la première fois en rencontre officielle depuis huit semaines. « Je suis rentré pour les vingt dernières minutes et j’étais cuit à la fin de la partie. Mais c’est dû au fait que je m’entraîne exclusivement sur synthétique. Le terrain en herbe très gras de l’UCE ne m’a pas aidé. » Le plus important est que son genou tient la route. « Je ne ressens plus rien à ce niveau et je me suis senti vraiment bien sur le terrain, donc c’est une bonne chose. »

    Blessé contre Ougrée lors de la quatrième journée (grosse entorse du genou), Julien Galère trépignait d’impatience à l’idée de rejouer. « J’ai pu prester 30 minutes contre les U19 d’Eupen en amical. C’est un grand bonheur pour moi de revenir. Cela me rendait fou de regarder les matches sans pouvoir y participer. Si physiquement, je ne suis pas encore au top, j’espère pouvoir postuler le plus rapidement possible à une place de titulaire. Ce sera au coach de faire ses choix, mais je suis très motivé. »

    Ce retour devrait faire du bien à Michel Remacle et son groupe quand on connaît la qualité de ce joueur, mais ce n’est pas tout. « On va également récupérer Mauclet bientôt, mais aussi Boujjia. Au complet, je suis persuadé que l’on a les capacités pour titiller les équipes du top. Si on fait le bilan, hormis un ou deux matches, on a toujours été présent malgré les absences de trois ou quatre titulaires. »

    Ce week-end, Aubel se déplace à Raeren-Eynatten. Attention, la rencontre se disputera samedi soir dans les installations d’Eynatten. « Ce sera encore un terrain gras », observe Galère, plus motivé que jamais à l’idée de jouer. 

    ARNO CHANDELLE dans LA MEUSE VERVIERS du 22 novembre 2017

  • L’UCE Liège garde la première place au terme d’un match qu’Aubel ne méritait pas de perdre

    Aubel a longtemps fait douter le leader qui s’est imposé grâce à un but de Dominguez dans les dernières minutes.

    Juste avant le match, Jean-Marie Raucq encaissait un contretemps de dimension : le défenseur central Dabeye se blessait à l’échauffement et obligeait le coach de l’UCE Liège de faire descendre son médian défensif Bourguignon pour évoluer aux côtés de Soumahoro. Cette donnée, combinée à l’excellente organisation aubeloise, entraînait une première mi-temps ratée dans le chef des « Espagnols ».
    Si une équipe voulait revendiquer l’avantage après 45 minutes, seuls les Aubelois de Michel Remacle pouvaient y prétendre avec deux interventions de Santamaria dans les 20 premières mi- nutes (heading de Pauporte et frappe de Spierts au 2e poteau). Pour voir Leruth suer un petit peu, il fallait attendre la deuxième mi-temps avec deux sorties des poings du gardien aubelois sur deux corners bottés par Derwael.
    Aubel passait à côté de sa plus belle opportunité quand Spierts héritait d’un mauvais renvoi mais ne parvenait pas à conclure (64e). Sans le savoir, les Aubelois avaient laissé passer leur chance et s’apprêtaient à souffrir physiquement en fin de rencontre. Après une grosse opportunité à la 80e (Derwael sur le poteau puis reprise de Soumahoro 0D495640-DFD6-470F-B7E2-FDD2E9EBEA62.jpegdégagée sur la ligne), l’UCE Liège prenait les commandes du match suite à une récupération d’Alonso et un superbe assist pour Dominguez qui se jouait subtilement du gardien des Fromagers (84e). Michel Remacle peut être sa- tisfait de la prestation de ses joueurs mais Aubel reste quand même les mains vides. « On avait mis un dis- positif en place avec notamment mes deux tours en marquage de zone. On a très bien évité les fautes, match assez fermé. Dommage cette occasion de Spierts mais c’est le foot. On est de mieux en mieux en place défensivement. Les 20 dernières minutes, l’UCE est devenu plus percutant et le goal pouvait arriver. C’est la première fois que j’ai vu une équipe prendre le dessus physiquement sur nous. Je suis fier d’eux parce l’UCE n’est pas en tête pour rien. On espérait prendre quelque chose, hélas on reste avec 19 points alors que l’un ou l’autre prend des points. »

    Lire la suite

  • Les Aubelois sont confrontés à l’UCE Liège, le leader de cette P1

    Après quatre rencontres sans succès, Aubel a retrouvé le goût de la victoire en s’imposant 2-0 contre Houtain-Milanello la semaine dernière. Si cette opposition était assez faible sur le terrain, cela ne risque pas d’être le cas ce week-end. En effet, les Herbagers se déplacent à l’UCE Liège (dimanche 14h30), l’actuel leader du championnat.
    « C’est un gros morceau », lance d’entrée Michel Remacle, l’entraîneur. « Cette équipe a deux points forts : d’abord, elle est très expérimentée. Je pense notamment à Derwael et Dabeye. Ensuite, il ne faudra pas faire de fautes aux abords de la surface. Leurs coups de pied arrêtés sont redoutables. »
    Mais ce n’est pas tout. « Elle est en pleine bourre. Il s’agit de la meilleure attaque et de la meilleure défense. C’est dire comme cela s’annonce compliqué. Néanmoins, nous jouerons notre football. »
    Par contre, le coach ne pourra pas compter sur toutes ses forces vives pour cette joute. Simon Pelsser et Corentin Willem sont suspendus. De son côté, l’attaquant William Mauclet est toujours sur la touche. « On va voir comment on peut faire. En défense, ces dernières semaines, j’hésitais entre Willem et Simons donc ce sera le deuxième. Concernant la pointe de l’attaque, j’ai Pauporte, Nijhof, Spierts... Il faudra que je fasse un choix. »
    Néanmoins, le retour de Julien Galère est à noter. « Je voulais prendre mon temps avec lui, mais les blessures et les suspensions me poussent à le reprendre. Il s’entraîne normalement. Est-ce qu’il aura du temps de jeu ? Nous verrons dimanche », conclut Remacle qui espère quand même arracher quelque chose en terre liégeoise. 
    A.C. dans LA MEUSE VERVIERS du 18 novembre 2017

     

    UCE Liège: Santamaria, Didier, Dabeye, Soumahoro, El Yakhlifi, Donmin- guez, Derwael, Djike, Bourguignon, Saccio, Grava, Fadhil, Moscato, Alonso Gonzalez, Hernandez.
    Morana quitte le groupe pour évoluer en P3.
    Aubel : Leruth, Roex, Meunier, Spierts, Simons, Pauporte, Boujjia, Nijhof, Kerff, Mutsinzi, Meyers, Van Hoof, Beckers, Smits, Galère
    Remacle est privé de Willem et Pelsser (suspendus) et Mauclet, toujours au soin. Galère revient dans le groupe tout comme Smits et Beckers.
    Arbitre : M. Kizedioko
    Match :dimanche à 14h30

  • La rentrée de Tom Pauporté a été décisive

    Capture d’écran 2017-11-15 à 18.28.25.pngDimanche, Aubel a décroché une victoire importante contre Houtain-Milanello (2-0). Pourtant, les hommes de Michel Remacle ont dû patienter avant de voir le verrou sauter. Un jeune joueur n’est pas étranger à cela. Tom Pauporté, en rentrant à 25 minutes de la fin, a offert l’ouverture du score à Spierts. « Après un cafouillage, je récupère la balle et mon premier réflexe est de la mettre au centre. Quand j’ai vu Jordi la mettre au fond, j’ai été très content. » Surtout que c’est la première fois qu’il est décisif en championnat. « J’ai marqué en Coupe contre Raeren, mais en P1, c’est une première. Ici, en plus de l’assist, je pense être bien rentré. Je n’ai pas fait pas d’erreur, donc. »

    Concernant la prestation globale de l’équipe, Pauporté la juge bonne malgré le mauvais état du terrain. « On a réalisé un bon match. En première période, on aurait déjà pu prendre l’avantage. À la mi-temps, le coach nous a dit qu’il fallait remonter sur la pelouse la tête haute et marquer le premier but. Il nous a aussi rappelé l’importance de gagner. »

    À 17 ans, cet offensif de nature est un précoce. Souvenez-vous, lors de sa première en équipe fanion (au tour final contre Ster-Francorchamps) : il rentre, marque deux buts et donne un assist. De quoi le pousser un peu plus dans le noyau de Michel Remacle. Néanmoins, il est encore amené à jouer plus bas. « Quand l’entraîneur sait que je ne vais pas énormément jouer, je vais en U21 et j’ai été quelques fois en P3 également. »

    Très jeune, il sait qu’il a encore beaucoup de chemin à parcourir. Mais des mots de son coach, il a la mentalité adéquate pour progresser. « C’est un gamin qui ne fait pas de vague et ne râle pas. C’est vraiment facile avec lui, tout comme Roex. » Et le joueur d’ajouter : « J’ai toujours été très à l’écoute de mes coachs. Je travaille à fond et ça commence à porter ses fruits. » 

    ARNO CHANDELLE dans LA MEUSE VERVIERS du 15 novembre 2017

  • Victoire aussi pour Aubel B

    P3C

    Aubel B - Olne A : 3 - 2