Festivités

  • Dimanche 18 mars, l’école libre est en fête…

    Que vous soyez d’anciens élèves, des parents d’élèves, des parents de futurs élèves ou simplement intéressés par la découverte de notre cadre de vie ainsi que de l’équipe éducative, vous êtes cordialement invités à participer à cette journée en notre compagnie…
    Rendez-vous dimanche 18 dès 11h30 à l’école rue de Gorhez…

  • Le retour des DJ des années 80

    Nostalgie et ambiance ! Jacques Franssen aura bientôt 65 ans, l’âge de la pension, et 45 années de DJ au compteur. Une occasion que l’Aubelois va saisir pour fêter dignement cela avec ceux qui l’ont côtoyé sur les pistes de danse lors des bals, surtout sur le Plateau de Herve. Ce sera lors d’une soirée privée au Bienvenu à Cerexhe (Soumagne) en compagnie de trois autres DJ de la région, pour une Back to the 80’s party, le 3 mars.

    Un article d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 2 mars 2018.

  • Pour fêter ses 50 ans

    Le basket d'Aubel, à l'occasion de ses 50 ans, organise une soirée de gala ce 24 mars 2018 au hall omnisport d'Aubel.

  • Joyeux Noël

    Le blog d'Aubel souhaite à tous de joyeuses fêtes.

    Que Noël soit un jour de joie, de paix et d'espoir.

  • Johnny a joué au kicker avec des marchands de cochons chez Clémentine

    UN CONCERT QUI AVAIT LAISSÉ UN TROU DANS LA CAISSE

    Johnny Hallyday avait créé la sensation en 1967 en étant annoncé comme la vedette du gala des jeunes organisé par la Société royale Saint-Hubert, le 21 juillet.

    Pour accueillir le chanteur, les membres de l’association avaient convenu qu’Albert Esser l’attendrait dans le premier café à l’entrée du village. Soit au Vieil Aubel, dans leur esprit. Mais le rocker était venu par un autre côté et s’était arrêté rue Tisman, au café doublé d’un pesage des cochons, chez Clémentine. Un bistrot qui a été remplacé par le restaurant Les filles d’Hortense.

    Ne voyant rien venir, Johnny s’est amusé à jouer au kicker, avec Gustave, le fils de la patronne, raconte Joupi Bloemen, un ancien de Saint-Hubert. Des marchands de porcs, qui n’avaient pas reconnu l’artiste, avaient aussi pris part à la partie. Puis le chanteur a dédicacé le kicker.

     

    Lire la suite