Faits divers

  • Un conducteur emboutit la voiture devant lui

    Ce lundi, sur le coup de 17 heures, un accident s’est produit à l’entrée d’Aubel, en venant de Froithier. Deux véhicules sont entrés en collision; le second n’a probablement pas vu que le premier freinait. L’arrière de la première voiture est défoncé. Les secours sont intervenus sur place et la route a dû être fermée à la circulation. Selon les pompiers qui sont intervenus pour un balisage, il n’y a pas de blessé grave. 

    "La Meuse Verviers" du 13 novembre 2018.

  • Fuite d’ammoniaque chez Lovenfosse

    Deux personnes ont été brûlées et sept autres intoxiquées par les émanations d’ammoniaque.

    Ce lundi après-midi, les pompiers de la zone de secours Vesdre, Hoëgne et Plateau sont intervenus à Aubel, à l’abattoir porcin Lovenfosse, pour une fuite d’ammoniaque. Si la fuite a été vite colmatée, 9 blessés sont à déplorer. D’après les pompiers, leurs jours ne seraient pas en danger.

    Un article à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 23 octobre 2018.

  • Deuxième vol par effraction en 3 jours

    Deuxième vol par effraction en 3 jours à la société Piron Drinks, via la ligne 38 !

    Barbelés et chaînes coupées, barrières arrachées.

    Quelqu’un aurait-il remarqué un véhicule ou autre chose suspecte sur la ligne 38 la nuit dernière ou la nuit de mardi à mercredi ? Qu'il prenne contact avec la police du Pays de Herve.

     

  • 12 vols pour 1.000 logements à Aubel en 2017

    Capture d’écran 2018-10-19 à 09.11.15.pngLes vols dans les habitations font partie des priorités de nos différentes zones de police.

    Au Pays de Herve on est partagé. Aubel connaît un haut taux de cambriolages pour la région (11,905 vols pour 1.000 log.) tandis qu’on retrouve Plombières de l’autre côté du tableau, comme étant la commune sur laquelle on a constaté le moins de cambriolages par rapport au nombre de maisons (4,576 vols pour 1.000 log.). Là non plus, pas d’explication précise si ce n’est que la commune n’est pas tout à fait épargnée pour autant. Plusieurs cultures de cannabis y ont déjà été découvertes. Les trafiquants profitent de la proximité de la commune avec plusieurs frontières. Comme quoi, on ne peut pas tout avoir. 

    D'un article de VICTORIA MARCHE dans LA MEUSE VERVIERS du 19 octobre 2018.

    Aubel Capture d’écran 2018-10-19 à 12.46.48.png

  • Un camion s’encastre dans une maison

    Aux alentours de 16 heures ce lundi 27 août, un camion de 32 tonnes – chargement compris – est rentré dans la façade d’une maison à l’entrée d’Aubel, juste à côté du magasin Mr. Bricolage.

    Le conducteur du poids lourd, d’origine Bulgare, aurait tout simplement oublié de mettre son frein à main d’après la police.

    « Il a parqué son camion devant l’Aldi – situé une centaine de mètres plus loin – pour faire ses courses. Quand il est revenu, il a constaté avec horreur que son camion avait disparu », affirme le commissaire Maton, sur place. Un témoin aurait assisté, impuissant, à la scène. « Ma voisine m’a dit que sa petite fille aurait vu le camion doucement Capture d’écran 2018-08-28 à 08.44.37.pngdescendre la route de Battice avant d’aller s’encastrer dans la maison. Apparemment, les voitures devaient slalomer pour l’éviter », nous confie Frédéric Cultiaux, le mal- heureux propriétaire de la mai- son sinistrée.

    Par chance, personne n’a été blessé. La maison, par contre, a pris un sacré coup. La porte d’entrée a été éjectée par le poids du camion, et la façade a été endommagée.

    Selon les pompiers, la maison ne risque pas de s’effondrer. Ils l’ont tout de même étançonnée au niveau de l’entrée. Un expert est attendu dès ce mardi pour juger de l’étendue des dégâts. Heureusement, personne n’était à l’intérieur au moment de l’accident.

    « J’étais au travail. Quand le camion a percuté ma maison, il a complètement embouti la porte, ce qui a déclenché l’alarme. J’ai directement prévenu la police. J’ai aussi appelé un voisin, qui a été vérifier. Il m’a rappelé cinq minutes plus tard pour m’annoncer ce qui s’était passé », nous raconte le propriétaire, encore dépassé par cet accident quelque peu surréaliste.
    « Nous attendons une dépanneuse spéciale pour enlever le camion. La circulation sera sûrement déviée ou arrêtée pendant une partie de la soirée. Mais cela dépend de l’avis du dépanneur », conclut le commissaire. 

    J.-C. F. dans LA MEUSE VERVIERS du 28 août 2018.