Emploi

  • L'abattoir communal recrute (électromécanique)

    Capture d’écran 2017-05-17 à 08.24.57.pngLa commune d’Aubel recrute, pour son abattoir bovin, un électromécanicien temps plein. Le candidat aura des compétences en électricité industrielle, en pneumatique, en hydraulique et en soudure.

    Les candidatures, composées d’une lettre de motivation, d’un CV et d’une copie du diplôme, seront envoyées sous pli recommandé à l’administration communale d’Aubel, Place Nicolaï 1 à 4880 Aubel avant le 20 mai 2017.

  • La commune d’Aubel recrute

    La commune d’Aubel recrute un(e) employé(e) d’administration 19h/semaine afin d’assurer des animations en néerlandais dans ses 2 écoles communales. Il s’agit d’un CDI à l’échelle D4 des services publics ( 1.076,12 – 1.565,61 € brut/mois). L’emploi sera accessible dès le 01/09/2017. 

    Les candidatures sont à envoyer par recommandé à la commune d’Aubel, place Nicolaï 1 à 4880 Aubel.  Pour tout renseignement complémentaire, V.Gerardy est à votre disposition au 087/68.01.32.

  • Aubel ne respecte pas les quotas

    Capture d’écran 2016-12-30 à 08.23.07.pngNos communes et nos centres publics d’action sociale (CPAS) ont certaines obligations concernant l’emploi de per- sonnes handicapées dans leurs administrations.

    Lire la suite

  • Une agence intérim au CPAS d'Aubel

    Ce lundi soir, lors du conseil communal d’Aubel, le président du CPAS Léon Stassen a évoqué l’installation d’une agence intérim aubeloise. Début de l’année prochaine, le CPAS préviendra donc les entreprises aubeloises qu’il y a des personnes disponibles au sein de la commune.

    « Après diverses réunions avec le Mirev, mission régionale pour l’insertion de l’emploi, on a remarqué que les grandes firmes ou même les plus petites allaient toujours vers l’Onem ou le Forem lorsqu’elles cherchaient un nouveau travailleur », explique Léon Stassen, président du CPAS. « C’est à ce moment-là que l’on s’est dit, pourquoi, ici, au niveau du CPAS, on ne ferait pas une sorte d’agence intérim pour aider nos bénéficiaires », poursuit-il.

     

    Après concertation avec le comité, la machine est d’ores et déjà lancée. « Début de l’année pro- chaine, nous allons envoyer, à toutes les entreprises aubeloises, les différentes modalités. Si elles veulent engager une personne, pourquoi faut-il toujours qu’elles aient voir ailleurs alors que nous, au niveau du CPAS, nous avons quand même certaines personnes qui recherchent du travail. Et si même elles sont déjà inscrites à la maison de l’emploi, elles sont peut-être moins favorisées car on ne sait peut-être pas qu’elles viennent d’Aubel. »

     

    Lire la suite

  • Une information fausse à propos de 5 licenciements chez Detry dont un délégué syndical

    Le site numérique de LA MEUSE VERVIERS a reproduit par erreur un article de 2012.