Commerce

  • Le rosé aubelois cartonne jusqu’en Roumanie

    Le cidre rosé produit avec les pommes rouges séduit à l’exportation. Il s’était d’abord bien implanté en Grande-Capture d’écran 2018-01-16 à 09.54.59.pngBretagne et aux Pays-Bas, outre notre marché national. Mais le breuvage made in Aubel a aussi effectué une belle percée sur le marché…. roumain. La Slovaquie fait aussi bon accueil à cette boisson colorée, mais sans colorant. Les magasins d’État, dans les pays nordiques, commercialisent aussi le cidre rosé aubelois.

    Ce n’est pas tout : en mars, les États-Unis devraient voir débarquer un produit du même genre, mais plus typé anglo-saxon, le « rosé cider », une boisson de type Strongbow.

  • 12.000 arbres aux pommes à chair rouge

    La cidrerie Stassen, désormais intégrée au groupe Heineken, voit son avenir en rosé. Avec un cheval de bataille qui trace son chemin : la pomme rouge, de variété Geneva qui, comme son nom ne l’indique pas, est originaire du Québec. C’est là que des responsables de la cidrerie aubeloise l’ont découverte voici quelques années. Et depuis, le département recherche et développement du cidrier aubelois s’escrime à en faire un fer de lance de sa production. Ce qui amène Alexandre Renerken, le chargé de communication de la cidrerie, à prédire que dans les mois prochains, on pourrait assister à « une belle révolution de la pomme rouge ».

    Lire la suite

  • Séance d’infor

    Les artisans du Vin du Pays de Herve vous invitent ce 28 janvier à une séance d'information à la Salle du Cercle à Aubel !

    Celle-ci portera sur les détails de leur projet; où vont-ils planter? Que vont-ils planter? Pourquoi ce choix? ...

    De plus, ils ont invité un œnologue qui vous parlera des qualités
    organoleptiques des cépages qu'ils vont planter.

    Ce sera bien évidemment également l'occasion de déguster l'un ou l'autre vin belge (bar payant mais à prix coûtant).

    Entrée libre et gratuite à 10h, fin prévue aux alentours de 12h

  • Le Casse-Croûte a connu des vols de verres à bière

    Capture d’écran 2018-01-11 à 08.07.02.pngNous vous en parlions en mai 2017, le Casse-Croûte, le café-brasserie à l’ombre de l’abbaye n’avait plus de grands verres à Val-Dieu. Pour cause, ils avaient tous été dérobés par des voleurs. Les visiteurs de l’abbaye qui souhaitent boire la bière locale dans sa version 33 cl ne pouvaient plus le faire. Du coup, il fallait se rabattre sur la version « galopin ». La brasserie avait dès lors recommandé une centaine de verres… Une problématique difficile puisque la brasserie fonctionne en mode self-service. En été, les clients viennent au bar et s’installent ensuite dans une des salles intérieures ou en terrasse. Quelques mois plus tard, la situation semble s’être calmée.

    « Nous ne sommes là que depuis deux mois donc c’est difficile à dire. Nous n’avons pas encore eu de cas de vol. Cela s’explique aussi par la période creuse et par le temps. C’est plus facile de surveiller à l’intérieur », explique Alain Pinckaers, le responsable de la brasserie.

    D'un article d'OCÉANE GASPAR dans LA MEUSE VERVIERS du 11 janvier 2018

  • Ebac reprend les activités de Falter

    Le concessionnaire automobile Ebac, actif à Verviers, Aubel et Eupen, élargit son offre. Distributeur des marques Volkswagen, Seat et Skoda, Vincent Remion, l’administrateur-délégué, propose désormais la marque Kia à la vente. Il a profité de la fermeture de la concession Falter, en 2017, pour saisir une opportunité. « En réalité, explique-t-il, ça faisait un petit moment qu’on pensait à vendre la marque Kia. Mais ici, c’était l’occasion, car avec la fin des activités de Falter, il n’y avait plus de concessionnaire Kia dans la région ».

    Et Vincent Remion a été très vite pour tout concrétiser parce qu’il avait à cœur de proposer la marque sud-coréenne avant le début du salon de l’auto. « Durant cette période, on fait 40 % de notre chiffre d’affaires des deux premiers mois de l’année », avouet-il. C’est pourquoi, deux nouveaux showrooms, l’un à Verviers et l’autre à Eupen sont maintenant dédiés à Kia. « À Verviers, on a les mètres carrés nécessaires, donc on a consacré une partie du showroom actuel à la marque. Mais pour Eupen, on a monté un chapiteau, qui met en valeur les différentes voitures de la gamme », continue l’administrateur-délégué d’Ebac.

    D'un article de LOÏC MANGUETTE à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 11 janvier 2018