Basket

  • Aubel privé de match

    Finalement, ce ne sont que trois de nos équipes qui sont montées sur le terrain ce week-end puisque, dimanche matin, les Aubelois apprenaient que leur duel contre Jupille (dernier) était annulé, faute d’arbitre. « C’est un peu inattendu. Nous aurions préféré jouer pour renouer avec la victoire avant de jouer contre Belleflamme et ses renforts R1 », notait le coach Hougardy. Un nouveau duel à recaser dans le calendrier de plus en plus serré des Herbagers.

    D'un article de DIDIER DELMAL dans LA MEUSE VERVIERS du 19 février 2018

  • Aubel sous pression

    Capture d’écran 2018-02-17 à 08.21.25.pngJeudi soir, le RB Spa B a vécu une soirée de folie. Tout d’abord, les Thermalistes ont récupéré leur victoire contre Aubel. « Le comité provincial a eu la preuve qu’un ajout avait été fait après le match sur la feuille. Un plaisantin dont on ne connaît pas l’identité mais qui ne remettra pas la loi du terrain en cause. Le score du match est donc entériné » nous confiait Marèse Joliet, la Présidente du Comité Provincial.

    Dimanche à 14h, c’est Aubel qui aura la pression. En pleine série noire et sous tension, les Verts ne peuvent pas rater la venue de la Vaillante Jupille (dernière) à 14h. Un moyen de reprendre la 2e place du classement en cas de succès et d’arrêt de ces 3 matches perdus consécutifs qui font plus que tache dans le tableau de marche des Verts.

    D'un article de DIDIER DELMAL dans LA MEUSE VERVIERS du 17 février 2017

  • SFX Saint-Michel veut décrocher la montée en P1

    Du côté des Collégiens, on veut décrocher cette montée en P1 mais il faudra parvenir à battre Liège Atlas ce dimanche (début à 13h). « Nous aurons encore un gros déplacement difficile à négocier la semaine prochaine à Aubel », affirme Julien Denoz. « Si nous voulons rester leaders, il ne faudra pas perdre ce week-end à Liège Atlas. En cas de victoire, on mettrait tout le monde à deux victoires. Ce sera compliqué car ils peuvent mettre des joueurs de R1 comme nous. C’est de bonne guerre et ce sont les règles. »

    D'un article de C.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 14 février 2018,

  • Aubel, battu par le Haut-Pré, ne profite pas de la défaite de Neuville et lâche encore prise

    Aubel n’a pas réussi à profiter du cadeau fait par Ensival et qui encaisse son 3e revers consécutif.
    Après un terrible 24-44 encaissé en seconde période, les troupes de Christophe Hougardy sont obligées de laisser filer les Liégeois seuls à la première place.
    «On perd encore pied en ne marquant que 8 points dans les 10 dernières minutes mais on explose surtout défensivement », résumait un coach qui en a aussi un peu assez. «On me demande d’apporter des solutions mais, quand on ne sait pas mettre un tir, attraper une balle ou contrôler un joueur en un contre un, les  joueurs doivent aussi se remettre en question. »
     
    D'un article de DIDIER DELMAL dans LA MEUSE VERVIERS du 12 février 2018

    Lire la suite

  • Aubel va-t-il tout perdre ?

    La défaite de la semaine dernière à Neuville trotte encore dans toutes les têtes d’Aubelois fâchés contre
    l’arbitrage, mais aussi contre eux. basket.JPG
    Car, quand on est en position de décrocher le titre, on ne peut pas se faire remonter 14 points dans le dernier quart en ne marquant presque plus rien. Puis, il y a aussi eu quelques comportements internes à recadrer avant d’aborder la dernière partie de saison et, surtout, la venue d’Haut-Pré, coleader de la saison (D 14h30). Une rencontre vitale qui pourrait signifier la fin des espoirs de titre aubelois (qui n’est pas une obsession) en cas de revers. En effet, si le groupe de Christophe Hougardy venait à s’incliner, il se retrouverait à un revers du duo liégeois (Haut-Pré-Neuville) voire même deux car, administrativement parlant, il y a de fortes chances pour que Spa récupère la victoire contre les Aubelois.
    «Sur ma feuille de match, je n’ai aucune trace de l’annotation concernant le manque de carte d’identité de mon délégué et, la semaine dernière, j’ai revu le responsable arbitral de cette rencontre qui m’a confirmé que rien n’avait été indiqué sur la feuille » nous confie Bruno Dagnely, le coach de Spa.
    «Je ne vois pas comment cela a pu arriver, mais nous devrions prochainement retrouver notre victoire. »

    D'un article de Didier DELMAL dans LA MEUSE VERVIERS du 10 février 2018