Basket

  • BASKET - TRANSFERTS

    AUBEL

    Arrivées :Guillaume Liégeois, Romain Klassen (Theux), Sacha Gorlé (SFX Saint-Michel), Thibaut Remacle (SFX Saint-Michel), Nicolas Bertho (Pepinster).

    Départs :Bertrand Beckers (Ensival), Philippe Lenaerts (arrêt).

    Noyau :Benjamin Deflandre, Romain Klassen, Xavier Hubert, Jonathan Hertay, Martin Lambot, Guillaume Liégeois, Quentin Gerarts, Thibaut Remacle, Maxime Fontaine, Yohan Riga, Sacha Gorlé, Nicolas Bertho.

    Coach :Arnaud Lardinois (1re saison)

  • Montée historique

    Au terme d’un match spectaculaire et serré de bout en bout, Aubel a décroché pour la première fois de son histoire une montée en Régionale 2 avec son équipe première masculine. Une belle fierté pour le coach Geoffrey Jennart et le président Léon Leduc. Ce dernier espère vivre une belle saison l’année prochaine tout en ayant certaines ambitions à moyen terme avec les jeunes.

    D'un article de CHARLES BOURY à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 19 mai 2018.

  • La R2 pour Aubel au bout du suspense

    Au terme d’un match à suspense, Aubel a décroché sa montée en R2 après avoir dominé Haut-Pré Ougrée en prolongations.

    Lire la suite

  • Aubel aux portes de la régionale 2 ce soir

    Pour la dernière au « Green Temple », Bertrand Beckers sera une des clés de cette rencontre qui pourrait être l’ultime de cette saison et marquer un superbe retournement de situation…

    Capture d’écran 2018-05-17 à 08.11.41.pngEn allant remporter la première manche de cette finale des playoffs, samedi, dans la salle du Haut-Pré, le RBC Aubel a peut-être fait le plus difficile. En effet, en mettant les Liégeois (qui seront encore privés de Bernard, victime d’une commotion contre Ensival), sous pression, les Herbagers ont désormais toutes les cartes en main pour finir le travail dans le « Green Temple ».

    Et même si les Verts ont un droit à l’erreur, nul doute que tout le groupe veut en finir immédiatement, devant son public ce jeudi soir (match à 20 heures). Après la déception de décembre ayant vu le groupe se faire sortir de la coupe provinciale dans sa propre salle par la P2 de l’Étoile (qui a réalisé le doublé dans la foulée), pas question de revivre la même mésaventure ce soir. Maintenant, depuis, le retour aux affaires de Deflandre a clairement redynamisé (et rééquilibré) un groupe qui mérite clairement d’aller tenter sa chance plus haut. Un objectif désormais réaliste et qui se matérialisera peut-être dans 40 minutes. Ayant dominé le match aller de la tête et des épaules en proposant des solutions défensives ayant fait baisser les bras du Haut-Pré, Aubel a plus que jamais son sort entre ses mains. Même si on sait que les frères Grandry sont capables de tout, la bande à Jennart dispose de plus de rotations, de plus d’organisation et d’un banc nettement supérieur. Et comme le mental et l’envie collective ont également fait leur grand retour depuis le changement de coach, peu de points font penser à une surprise. De quoi clairement envisager une explosion de champagne ce soir.

    Une rencontre qui sera sans conteste particulière pour Bertrand Beckers. Aubelois pure souche décisif lors de la première manche, le pivot de 26 ans ne profitera pourtant pas de cette montée éventuelle puisqu’il a décidé de rejoindre Ensival l’an prochain, un club qui restera, lui, en P1. Quoi qu’il arrive, le match de ce soir (20h) sera le dernier de Bertrand à domicile… alors autant le rendre on ne peut plus spécial avec une victoire et une montée à la clé. 

     

    DIDIER DELMAL dans LA MEUSE VERVIERS du 18 mai 2017.

  • Aubel prend une option face à Haut-Pré

    Après Aubel prend une option face à Haut-Pré une saison marquée de hauts et de bas, le RBC Aubel abordait cette finale des playoffs sans crainte mais avec envie. Un déplacement dans la salle d’une équipe du Haut-Pré ayant fini devant les Verts lors de la saison régulière mais au jeu inconstant depuis plusieurs semaines. Et si la semaine avait été négative pour un Geoffrey Jennart ayant définitivement perdu Leenaerts sur blessure, les locaux s’alignaient sans Bernard (commotion) alors qu’Aberi arrivait en cours du premier quart.
    Et cette finale débutait sans round d’observation, les deux équipes trouvant directement leurs marques sur les défenses proposées. Une première clé pour Fontaine et ses coéquipiers car la défense de zone lo- cale a tendance à user les esprits (demandez à Ensival). 19-19 dans le premier quart, il fallait ensuite trouver la clé dé- fensive pour museler un Grandry faisant très mal dans la raquette. Mission accomplie dans un 2e quart à sens unique où les Liégeois perdaient pied alors que Beckers jouait encore les jokers de luxe. « Tant que la rencontre se jouait en un contre un dans la raquette, nous dominions. Mais, dès que les aides défensives se sont faites, nos pivots n’ont plus eu d’impact, ne ressortant pas les ballons et nous avons bu la tasse», reconnaissait un Yves Dehousse devant rejoindre les vestiaires dans les cordes (29-43).
    « On sait que la défense est notre force et que nous devions limiter des locaux perdant alors leurs repères s’ils ne marquent pas », lançait un Geoffrey Jennart qui pouvait ensuite faire de la ges- tion. Mais, attention, tout ne fut pas simple car, dès le retour des vestiaires, les locaux reve- naient à la vie en rappliquant à 4 unités. « Ils ont changé de dé- fense et nous avons eu un peu de mal a trouvé le rythme. Ils se sont donc un peu enflammés mais on a rapidement repris le contrôle», continuait un Jen- nart pouvant clairement compter sur un collectif supé- rieur. Alors que cinq joueurs passaient la barre des 10 points pour amener du danger « Vert » de partout, les Liégeois allaient s’éteindre. « Nous sommes restés concentrés et constants, imposant notre jeu et une bien meilleure mentalité. Maintenant, on sait aussi que rien n’est fait car Haut-Pré s’est relevé de telles situations. Profitons de notre salle pour finir la série » ; lâchait un coach qui fixe donc rendez-vous à tout le monde jeudi pour décrocher la victoire de la montée.
    DIDIER DELMAL dans LA MEUSE VERVIERS du 14 mai 2018.

    Lire la suite