Basket

  • Des entraînements et un match amical contre Tilff.

    Capture d’écran 2018-12-29 à 08.18.16.pngS’ils ont terminé le championnat le 23 décembre en battant La Rulles, les Aubelois reprendront l’entraînement le jeudi 3 janvier et devront gérer une trêve qui prendra fin le 20 janvier. Le match contre Rulles du 6 janvier a déjà été joué et celui de 12 janvier à Profondeville a été reporté au 26 janvier. « Le premier weekend de janvier sera libre. Puis, on s’entraînera et on jouera un amical contre Tilff avant un week-end sans match. On verra si on sait programmer une activité entre nous. Puis, ce sera les entraînements avant la reprise du championnat » explique Arnaud Lardinois.

    Quatre semaines, c’est beaucoup ? « C’est un peu long mais cela fait beaucoup de bien pour la récupération des joueurs qui ont beaucoup donné. Mais personnellement, avec la naissance de mes jumelles, cela tombe bien ! À la reprise du championnat, on aura normalement un groupe au complet avec le retour de Sacha Gorlé qui soigne une déchirure depuis trois semaines et devrait réintégrer le groupe une semaine avant le premier match de 2019. » Une année qu’Arnaud Lardinois espère fructueuse. « Le maintien, c’est une saison réussie. Une sixième place, c’est une belle réussite et les playoffs, ce serait une grande réussite. Mais Aubel ne rêve pas de la R1 et je mangerai la moitié de ma plaque si cela arrive. Je me dis aussi qu’Aubel ne sera plus le petit poucet, la surprise et que nos adversaires vont s’adapter. Ce sera donc plus difficile. » 

    JEAN-MICHEL MAGAIN dans LA MEUSE VERVIERS du 29 décembre 2018.

  • Aubel l’emporte facilement

    Après deux défaites consécutives, Aubel devait se relancer. Si le début de rencontre était assez serré (22-18 après 10 minutes), les Aubelois allaient appuyer sur l’accélérateur dans le second quart pour s’octroyer un avantage déjà décisif (54-35). La suite de la partie allait être gérée facilement par Aubel qui s’imposait facilement sur le score de 97-68. « Nous avons connu un début de partie difficile avant d’accélérer le tempo dans le second quart », dit Martin Lambot, le joueur aubelois. « Avec 25 points marqués et peu de déchets dans son jeu, Guillaume Liégeois a livré une excellente prestation. Chacun a aussi apporté sa petite pierre à l’édifice face à un adversaire qui était un cran en-dessous de nous. De quoi terminer aussi ce premier tour avec un bilan de 8 victoires en 14 matchs. On va pouvoir passer les fêtes au chaud et profiter d’un mois de repos car on reprendra le 20 janvier. »

    Un beau cadeau aussi pour le coach Arnaud Lardinois, qui vient d’être papa de jumelles en semaine. 

    C.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 24 décembre 2018.

    Lire la suite

  • Aubel doit bien terminer l’année face à la lanterne rouge

    Si plusieurs divisions sont déjà à l’arrêt depuis une semaine, ce n’est pas encore le cas de la Régionale 2. En effet, Aubel aura un dernier match en cette année 2018 à la maison ce dimanche après-midi (début à 15h30). Les Herbagers n’auront pas le droit à l’erreur avec la réception de l’équipe de La Rulles, dernière du classement avec encore aucune victoire engrangée cette saison.

    Pourtant, il ne suffira pas de paraître pour vaincre, d’autant que le coach Arnaud Lardinois pourrait ne pas être présent suite à la naissance de ses jumelles cette semaine. Nous en profitons pour lui adresser nos plus sincères félicitations.

    « Il est clair que nous aimerions gagner cette rencontre afin de terminer 2018 en beauté », dit Yohan Riga, le joueur aubelois. « Le président et le comité ont prévu une petite réception après la partie mais il conviendra de d’abord penser à bien prester sur le parquet avant de penser à l’après-match. La Rulles n’a pas encore gagné de rencontre et a l’air de peiner cette saison. Maintenant, on devra aborder la rencontre avec le plus grand sérieux car ce sera 0-0 au coup d’envoi. »

    En cas de victoire, les Herbagers enregistreraient une 8 e victoire en 14 rencontres cette saison. « Nous avons déjà un bon bilan pour un promu et je pense que beaucoup auraient signé à deux mains avant la saison pour avoir un tel bilan à la fin du premier tour », détaille Yohan Riga. « C’est assez comique de voir que nous avons battu pratiquement toutes les équipes derrière nous, hormis Ans, mais sans parvenir à accrocher une grosse écurie. On doit encore être plus hargneux durant la totalité d’une rencontre. Et on sera certainement plus attendu au 2 e tour. »

    Les Aubelois sauront en dernière minute si Arnaud Lardinois sera présent ou non au coaching. Sinon ce sera le T2 Pierre Bohet qui assurera l’intérim.

    C.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 22 décembre 2018

  • Aubel craque dans le troisième quart

    Samedi, Aubel clôturait sa phase aller par un périlleux déplacement à Brainois, qui pouvait revenir à hauteur des Herbagers en cas de victoire. Les Aubelois devaient en plus faire sans Gorlé, Fontaine et Deflandre. Le début de rencontre était assez équilibré. Aubel livrait un bon premier quart pour mener 20-21 avant que Brainois ne repasse devant à la pause (38-34). Tout restait donc possible. Mais comme la semaine dernière face à Vieux Campinaire, les Herbagers allaient connaître un 3 e quart catastrophique. Brainois faisait la loi des deux côtés du terrain et filait à 6754 avant les dix dernières minutes. Les Aubelois résistaient dans le dernier quart mais n’allaient jamais parvenir à revenir au score. Les locaux s’imposaient logiquement sur le score de 87-72. « Nous avons connu une rencontre similaire à celle de dimanche dernier face à Vieux Campinaire », dit Arnaud Lardinois. « Nous avons de nouveau complètement foiré notre troisième quart-temps. Un match dure 40 minutes et non 30. Nous étions déforcés mais Brainois l’était aussi. C’était un match prenable pour nous. »

    Arnaud Lardinois n’est pas du tout mécontent du premier tour de son équipe qui affiche un beau bilan de 7 victoires pour 6 défaites. « Notre bilan est très bon pour une équipe promue », dit-il. « C’est dommage d’être passé à côté de quelques matchs. Nous devrions compter deux victoires de plus. Personnellement, je suis heureux d’être revenu à Aubel sur mes terres et en Régionale. J’ai joué 25 ans dans ce club et nous n’avons jamais pu monter. C’est une petite revanche de coacher en Régionale. » -

    C.B.

    Lire la suite

  • Avant-dernier devoir avant la trêve pour Aubel

    Capture d’écran 2018-12-15 à 08.28.54.pngCe samedi, Aubel jouera son dernier match du premier tour en déplacement au BBC Brainois (début à 20h). Une rencontre qui s’annonce équilibrée quand on voit le bilan actuel des deux équipes. Les Herbagers ont en effet une petite victoire de plus au classement que leurs adversaires de ce week-end (Aubel a sept victoires, Brainois six).

    Mais on sait que les rencontres en déplacement sont souvent bien plus compliquées à négocier dans cette Régionale 2. Maintenant, les Herbagers n’auront pas grand-chose à perdre car leur bilan est bien plus qu’honorable pour un promu avec une belle 5 e place actuelle au classement. Et ils pourront bénéficier d’une trêve bien méritée après cette rencontre et celle de la semaine prochaine face à La Rulles.

    Pour cette rencontre à Brainois, Aubel devra à nouveau faire sans plusieurs joueurs importants. « Sacha Gorlé est toujours blessé, Benjamin Deflandre ne sera pas présent et Max Fontaine est malade et très incertain pour la rencontre de ce samedi », dit Arnaud Lardinois, le coach aubelois. « Je n’aurai donc qu’un seul distributeur valide avec Romain Klassen. Malgré les absences, les gars se sont bien entraînés et on espère aller faire un bon résultat à Brainois. » Et Arnaud Lardinois de nous parler de son futur adversaire : « Brainois est une équipe assez physique et qui n’est pas vraiment facile à jouer », affirme le coach aubelois. « Je connais bien leur style de jeu pour les avoir affrontés la saison passée avec Tilff. Le coach est capable de s’adapter au jeu adverse et de proposer différents types de défense qui s’avèrent efficaces. Brainois joue régulièrement en défense de zone mais peut aussi jouer le zone press, l’individuelle, etc. » Pour les Herbagers, il s’agira de parvenir à retrouver de la verve offensive après s’être subitement écroulé en deuxième mi-temps la semaine dernière face à Vieux Campinaire. « Cela arrive et je n’en ai pas beaucoup parlé car je n’ai pas envie de rentrer dans une période de doute. » 

    C.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 15 décembre 2018.