Basket

  • Panne offensive pour Aubel

    Les Herbagers n’étaient pas dans un grand jour offensivement.

    Aubel n’est pas parvenu à décrocher la victoire pour sa première rencontre à domicile de la saison face à Profondeville. En scorant seulement 54 points, il était difficile de revendiquer un résultat positif même si les Herbagers ont ben défendu avec seulement 66 points encaissés.

    Après la belle victoire décrochée la semaine dernière à La Rulles, Aubel avait un adversaire d’un tout autre calibre pour sa première rencontre à domicile ce samedi soir. En effet, les Herbagers offraient l’hospitalité à Profondeville Sharks, une équipe qui devrait pouvoir jouer les premiers rôles en Régionale 2 cette saison. Et le début de rencontre aubelois aura quelque peu plombé le reste de la partie.

    « On commence mal le match avec un 3-14 en faveur de notre adversaire », explique Martin Lambot, l’ailier aubelois qui n’a pas fini la partie suite à une blessure au genou encourue en première mi-temps. « C’était 9-19 à la fin du premier quart. Nous avons ensuite su resserrer notre défense pour réduire l’écart à 8 points à la mi-temps. » Et notre interlocuteur de poursuivre. « Nous n’avons jamais réussi à trouver les solutions offensives pour battre Profondeville qui n’était pas non plus dans un grand jour au niveau du scoring. On peut tout simplement parler d’un mauvais jouer en ce qui nous concerne. Nous avons eu les opportunités pour revenir dans la partie mais le fait de ne pas avoir réussi à contrôler le rebond nous a fortement handicapés. » Ce résultat ne remet pas en question le début de saison du côté aubelois. « On sait que l’on doit s’améliorer mais nous sommes sur le bon chemin », détaille Martin Lambot. « Il faut encore que l’on s’adapte au rythme de la Régionale 2. »

    CHARLES BOURY dans LA MEUSE VERVIERS du 17 septembre 2018.

    Lire la suite

  • Klassen out pour longtemps

    Capture d’écran 2018-09-15 à 08.03.03.pngCe samedi, Aubel jouera aussi son premier match à domicile dans son fameux « Green Temple » face à Profondeville (début à 20h). Ce sera à nouveau sans Gerarts (travail) et surtout Klassen (qui pourrait être out pendant un long moment). « Romain a un problème au tendon de l’épaule depuis un certain temps et dès qu’il reçoit un coup dessus il ne sait plus lever le coude pour shooter », explique Arnaud Lardinois. « C’est assez problématique pour lui et il va devoir aller passer un scanner la semaine prochaine. Il devrait être absent plusieurs semaines, voire plusieurs mois. » Si c’est dommageable pour le joueur et pour l’équipe, Arnaud Lardinois n’est pas du genre à se plaindre car il y a des solutions pour le poste de meneur. « Hubert a joué en distribution pendant 25 ans et il peut reprendre ce rôle, d’autant que nous avons déjà pas mal d’ailiers. »

     

    Lire la suite

  • Aubel : un 0-20 pour se lancer vers la victoire

    Pour le premier match de son histoire en R2, Aubel se déplaçait à La Rulles sans Romain Klassen (vacances), Quentin Gerarts (travail) et Nicolas Bertho (blessé). Après un premier quart compliqué au niveau offensif, les Herbagers ont passé la vitesse supérieure dans le deuxième quart pour ne jamais plus lâcher le leadership.

    Et face à une équipe pas au mieux de sa forme, la victoire ne pouvait pas leur échapper.

    AVANCE GÉRÉE

    Après une partie maîtrisée, les hommes d’Arnaud Lardinois ont déroché une victoire méritée pour ce premier match de championnat. De quoi lancer la saison de belle manière.

    « Nous n’avons pas connu une grande partie de basket », dit Arnaud Lardinois, le coach aubelois. « Maintenant, nous sommes tombés sur un adversaire dont la préparation n’a pas été top et qui était privé de son meilleur marqueur. Notre premier quart a été difficile d’un point de vue offensif car c’était 15-4 pour notre adversaire. Nous étions très fébriles au niveau offensif en début de partie. Ensuite, nous avons déboulé pour leur passer un 0-20 et être devant au score. Nous avons ensuite géré notre avantage et il y a toujours eu une dizaine de points d’avance. C’est bien de commencer le championnat par une victoire même si on a encore pas mal de travail. »

    C.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 10 septembre 2018.

    Lire la suite

  • Aubel est-il le Petit Poucet ?

    Historique : premier match officiel en R2!

    Après une montée conquise de haute lutte via les play-offs et une préparation faite d’une remise à niveau nécessaire, les Verts espèrent immédiatement faire parler d’eux positivement ce vendredi soir à La Rulles.

    Ce soir, 21h, le RBC Aubel ouvrira une nouvelle page de son Histoire avec cette première rencontre de Régionale 2 dans la salle de La Rulles. « Même si je sais que la majorité des joueurs de l’équipe possède une solide expérience de ce niveau, voire du niveau supérieur, ce moment est tout de même particulier », souligne un Arnaud Lardinois Capture d’écran 2018-09-07 à 07.48.29.pngtrès fier. « Aubel débarque un peu comme un Petit Poucet dans une nouvelle division avec, à sa tête, un coach du cru et je trouve cela simplement génial. Nous allons tenter de nous faire une place dans la division en utilisant nos armes et en gommant nos défauts. »

    Une équation logique que l’enfant chéri du « Green Temple » a commencé à résoudre en ôtant le problème de condition physique. « En reprenant la saison, je dois avouer que j’ai découvert un groupe qui était très loin physiquement. Beaucoup étaient nulle part et il a fallu faire un gros travail en la matière. Mais chacun s’est donné et nous avons réussi à rattraper ce déficit pour désormais rivaliser avec les équipes de ce niveau comme nous l’avons vu en coupe AWBB. »

     

    Lire la suite

  • AUBEL BATTU MAIS QUALIFIÉ

    Aubel se rendait très déforcé à Natoye, équipe de R1. Et il n’y a pas eu de miracle car les Herbagers se sont logiquement effondrés physiquement en fin de partie (défaite 7159). « Nous nous sommes déplacés à 6 car j’avais pas mal d’absents », explique Arnaud Lardinois. « Le premier quart-temps a été bon mais pas le reste de la rencontre. Nous avons terminé à 5 suite à l’exclusion d’un joueur et cela a été compliqué. »

    Pourtant, Aubel est qualifié pour le tour suivant en terminant deuxième de sa poule grâce à un meilleur avérage par rapport à Maffle et Faulx. Et ce sera un derby face à SFX Saint-Michel au prochain tour. Des Collégiens qui terminent invaincus de cette phase de poule après une belle victoire 92-64 face Neufchateau.

    D'un article de C.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 3 septembre 2018.