Solidarité - Page 4

  • 1re pierre du Bailou neuf le 17 octobre

    ACCUEIL DES PERSONNES HANDICAPÉES

    Un nouveau chapitre s’ouvre dans l’histoire du Bailou : le 17 octobre, on posera symboliquement la première pierre du nouveau bâtiment qui abritera les quelque 25 bénéficiaires adultes de ce centre de jour qui accueille actuellement des personnes handicapées à l’entrée d’Aubel, en venant de Battice. Fini l’ancienne école devenue vétuste, mal isolée, qui faisait sourciller les pompiers en termes de sécurité et peu adaptée aux personnes handicapées. Cette fois, on a tout pensé pour les occupants, dès le départ. Le nouveau bâtiment sera érigé sur terrain communal, non loin du hall sportif, qui fera l’objet d’un bail emphytéotique de 30 ans. « Il occupe plus de 2.000 m2 au sol », explique Roger Nyssen.

    Au début, les responsables du Bailou attendaient un gros subside de l’AVIQ. Mais il s’est avéré moins important qu’espéré. Mais les promesses de dons reçues ensuite ont persuadé les responsables du conseil d’administration qu’ils pouvaient et devaient aller de l’avant. En profitant de la déductibilité fiscale pour les dons supérieurs à 40 euros, les responsables ont décidé de se lancer dans le chantier, dont le coût global avoisine 1.600.000 euros. Actuellement, il manque encore 200.000 euros pour boucler le budget. N’empêche, la décision est prise d’entamer les travaux : les administrateurs sont confiants dans la poursuite de la mobilisation. 

    Y.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 29 août 2016

    à noter

    Si vous aussi, vous souhaitez apporter votre pierre à l’édifice, avec un don, vous pouvez contacter la direction du Bailou au 087/68.85.67

  • Explosion des revenus d’intégration: chiffre doublé à Aubel

    A Dison, entre 2010 et 2015, l’octroi des RIS a augmenté de 40 %, avec 282 bénéficiaires supplémentaires. En 2015, 982 personnes ont bénéficié au moins durant un mois d’un Revenu d’Intégration Sociale. En 2010, les bénéficiaires de cette aide du CPAS disonais étaient au nombre de 700. En 5 ans, le nombre de personnes dans cette situation précaire a donc augmenté de 40 %. Un accroissement extraordinaire, quand on sait que dans le même laps de temps l’augmentation moyenne des RIS pour la province est 23 % et de 18 % au niveau de la Belgique.

    Lire la suite

  • 2500 km pour le TELEVIE  à AUBEL

    Comme chaque année, les élèves de l’école primaire libre d’Aubel vont se mobiliser pour le télévie.

    Après avoir relevé les défis des étudiants en éducation physique de l’école HELMO de Loncin pendant 9 ans, cette année, ils ont décidé de marcher un total de 2500 km.

    Ce vendredi 11 mars, dès 08h40, les élèves commenceront leur marche pour aider la recherche. Le circuit tracé pour relever ce défi passe notamment par le hall omnisports, la ligne 38, la rue de la Station…  Si vous voyez les élèves marcher, n’hésitez pas à les encourager…  Ils risquent d’avoir besoin de votre soutien !!!

    Par contre, si vous voulez les aider à relever le défi contre la leucémie et pour la recherche, n’oubliez pas de les parrainer.  Ils circulent pour le moment avec leurs feuilles de parrainage, et ils ont besoin de votre soutien. 

    Si, comme nous, vous pensez que la recherche est importante, encouragez nos élèves en les parrainant.

    Vous pouvez aussi verser votre don au compte ouvert par le FNRS pour notre activité. 

    Compte : IBAN BE80 2100 0816 0277 – BIC GEBABEBB.  Communication : parrainage défi 2500 km Aubel.  Pour tout versement supérieur à 40 €, vous recevrez une attestation pour la déduction fiscale au début de l’année 2017.

    Pour information, l’année dernière, les élèves avaient récolté près de 11.000 euros pour le télévie…

  • Repas de la solidarité postposé

    Le traditionnel repas de la Solidarité Aubeloise sera postposé.

    Cette activité a vu le jour en 2005 suite au séisme de 2004 dans l’océan Indien, ce tsunami qui avait provoqué d’énormes pertes humaines et laissé beaucoup de personnes dépouillées de leurs biens.

    Depuis, encouragé par le succès rencontré, le comité organisateur s’est chaque année tourné vers des objectifs plus locaux. Des associations, des personnes, et surtout des enfants malades ou différents ont été retenus comme bénéficiaires. L’accent a toujours été mis sur un soutien pour le bien-être de ceux-ci.

    Une petite centaine de bénévoles, que nous tenons beaucoup à remercier au passage, ont rejoint les rangs pour faire de ce repas un moment de convivialité et de solidarité. Nous espérons encore pouvoir compter sur eux pour de futures éditions…

    Pour cette année-ci aucun but précis n’a pu se dégager. Le comité organisateur a donc pris la décision de postposer l‘évènement tout en restant attentif aux besoins qui pourraient survenir dans la commune ou la région aubeloise.

    Contact : Béatrice Stassen - beatrice.stassen@aubel.be

  • Les Lions d'Aubel se sont inquiétés pour leurs amis du Burkina Faso

    Les membres du Lions Club d’Aubel ont de fortes attaches avec le Burkina Faso puisqu’ils y ont financé la construction d’une école et d’un dispensaire, qu’ils avaient inaugurés sur place en juin 2014. Ce week-end, eux aussi se sont inquiétés suite à l’attaque djiha- diste. Avant d’être rassurés par un e-mail de Daouda Diallo, leur interlocuteur sur place, disant qu’il n’y avait pas de problème de son côté, même si certains de ses amis avaient été touchés. Depuis leur visite sur place, les Aubelois n’ont plus eu beaucoup de nouvelles du projet qu’ils ont développé à Guisma. « Mais tout fonctionne et ils ont obtenu du personnel pour le dispensaire », explique Frédéric Farnir. Les Aubelois pourraient prochainement s’impliquer dans la création d’une antenne belge d’Amitié Village, une association Lions qui monte des projets humanitaires au bénéfice de l’Afrique.