Santé - Page 2

  • La Plate-forme de Soins Palliatifs de l'Est de la Belgique a 20 ans

    Cela fait 20 ans que la Plate-forme de Soins Palliatifs de l’Est francophone contribue au développement qualitatif des soins palliatifs dans l’Est du Pays. En 20 années d’existence et d’actions, cette structure est devenue une association incontournable et reconnue. A la veille de la Journée mondiale des soins palliatifs, l'asbl est résolument tournée vers l'avenir.

    Les soins palliatifs constituent l'ensemble des soins apportés au patient atteint d'une maladie qui ne répond plus au traitement curatif. Une attention particulière est dès lors portée aux aspects physique, psychologique, social, moral et spirituel.

    1996-2016 : la Plate-forme de Soins Palliatifs de l’Est francophone a 20 ans ! Durant ces 20 ans, les soins palliatifs ont beaucoup évolué : débats éthiques et sociétaux, nouvelles lois, nouvelles thérapeutiques, réalités institutionnelles en mutation... Aujourd’hui encore, l’évolution se poursuit. Ainsi, le 7 juin dernier, la Commission Santé de la Chambre des Représentants a adopté une Proposition de loi modifiant la loi du 14/06/2002 relative aux soins palliatifs en vue d’élargir la définition des soins palliatifs.

    Seul organisme officiel en matière de soins palliatifs au domicile dans la partie est francophone de la Belgique, la Plate-forme de Soins Palliatifs compte aujourd'hui 5 infirmières, 5 psychologues, 30 volontaires et un médecin référent.

    Cap sur l'avenir

    Ce 20e anniversaire c'est l'occasion pour la plate-forme de se remettre en question mais aussi de se tourner vers l'avenir. Les enjeux ne manquent pas, en terme de communication notamment. La plate-forme des soins palliatifs de l'Est francophone entend être davantage connue des professionnels de soins de santé et du grand public. C'est dans cette optique que de nouveaux outils vont être mis en place : un blog en lien avec le site internet de la fédération des soins palliatifs et une présence accrue sur les réseaux sociaux.

    La plate-forme désire également susciter le débat et permettre les échanges visant à améliorer la compréhension de ce que sont les soins palliatifs et ce que font concrètement les professionnels autour du patient en soins palliatifs. Enfin, l'asbl s'apprête à donner le coup d'envoi d'une campagne d'appel aux dons. L'objectif : trouver de nouvelles sources de rentrées financières pour mener à bien de nouveaux projets mais aussi pour engager du personnel supplémentaire. La Plate-forme de soins palliatfis de l'Est francophone recrute.

    (M.L. - une information de TéléVesdre)

  • Le président de l'AIOMS

    Bruno BECKERS consacre une page de LA MEUSE VERVIERS à un entretien avec Benoît LIÉGEOIS, président de l'AIOMS.

    A lire dans LA MEUSE VERVIERS du 12 septembre 2016.

  • Ils ont marché pour le TéléVie

    Grosse effervescence ce vendredi 11 mars à l’école libre d’Aubel.
    Les 210 élèves de l’école primaire libre d’Aubel et la centaine d’élèves de maternelle s’étaient lancé le défi de marcher, ensemble, un total de 2500 km.
    Dès 08h40, les premiers élèves des classes de 5è et 6è s’élançaient pour marcher. Un tour de 2 km avait été tracé, et les élèves avaient choisi de faire 15, 13, 11, 9, 7 ou 5 km.
    Si au départ le peloton était d’une quarantaine d’enfants, il grossissait au fur et à mesure de l’avancée de la journée pour se terminer vers 15h avec les 300 élèves accompagnés par les enseignants et de nombreux parents.
    Avant de savoir si le défi avait été réussi, les élèves se sont rassemblés dans la cour de récréation, et ont formé ensemble un beau cœur (la photo)
    Au final, les élèves auront parcouru la distance de 2728 km. Le défi sportif est donc réussi.
    Pour aider le télévie et plus particulièrement la recherche contre le cancer, les enfants se faisaient parrainer. Et là aussi, on peut dire qu’ils ont fait fort… Tous ensemble, ils ont réussi à se faire parrainer pour la somme de 10.022 €.
    Une belle somme récoltée au prix d’efforts réalisés par des enfants en bonne santé qui avaient choisi de se mettre en projet sportif pour aider les enfants malades…
    Bravo à toutes et à tous

    image.jpeg

  • 2500 km pour le TELEVIE  à AUBEL

    Comme chaque année, les élèves de l’école primaire libre d’Aubel vont se mobiliser pour le télévie.

    Après avoir relevé les défis des étudiants en éducation physique de l’école HELMO de Loncin pendant 9 ans, cette année, ils ont décidé de marcher un total de 2500 km.

    Ce vendredi 11 mars, dès 08h40, les élèves commenceront leur marche pour aider la recherche. Le circuit tracé pour relever ce défi passe notamment par le hall omnisports, la ligne 38, la rue de la Station…  Si vous voyez les élèves marcher, n’hésitez pas à les encourager…  Ils risquent d’avoir besoin de votre soutien !!!

    Par contre, si vous voulez les aider à relever le défi contre la leucémie et pour la recherche, n’oubliez pas de les parrainer.  Ils circulent pour le moment avec leurs feuilles de parrainage, et ils ont besoin de votre soutien. 

    Si, comme nous, vous pensez que la recherche est importante, encouragez nos élèves en les parrainant.

    Vous pouvez aussi verser votre don au compte ouvert par le FNRS pour notre activité. 

    Compte : IBAN BE80 2100 0816 0277 – BIC GEBABEBB.  Communication : parrainage défi 2500 km Aubel.  Pour tout versement supérieur à 40 €, vous recevrez une attestation pour la déduction fiscale au début de l’année 2017.

    Pour information, l’année dernière, les élèves avaient récolté près de 11.000 euros pour le télévie…

  • L'invitée surprise

    Capture d’écran 2015-11-27 à 07.30.41.pngUne grosse vache tricolore s’est invitée à la maison de repos Regina à Moresnet. Mascotte du lait Fairebel, elle vient d’être en quelque sorte adoptée par l’Association Intercommunale de Moresnet qui a décidé d’acheter 32.000 litres de ce lait régional pour les 260 résidents de ses maisons de repos à Moresnet (Regina et St-Joseph) et Aubel (la Kan) et les 150 bénéficiaires des repas à domicile des CPAS d’Aubel, Plombières et La Calamine.