Politique - Page 4

  • Léon Stassen sera candidat, mais pas avec les libéraux

    On avait craint qu’il n’y ait qu’une liste, celle des libéraux d’Aubel Demain, aux communales d’octobre à Aubel. Mais ce ne sera pas le cas : une seconde liste, d’ouverture, que conduira Jacques Piron, actuel conseiller d’opposition, sera en lice. Avec quelques pointures, outre la tête de liste : l’ex-échevin Léon Stassen (3e score en 2012), mais aussi Martine Meurens (connue pour son sirop de Liège liquide) ou Marc Stassen.

    Une information complète à lire sur le site de LA MEUSE VERVIERS et dans le journal de demain (23 février 2018)

  • Retour de Léon Stassen en politique

    Après avoir quitté son poste de président du C.P.A.S. en septembre dernier et l'équipe du bourgmestre Meurens, Léon Stassen annonce aujourd'hui, selon le journal "L'Avenir Verviers", son retour en politique, mais cette fois dans l'équipe de Jacques Piron.

  • Jean-Claude Meurens ne sera plus Bourgmestre après 2018 et ne sera pas échevin

    Bourgmestre depuis 23 ans, Jean-Claude Meurens ne sera pas tête de liste Aubel Demain pour les prochaines élections communales d’octobre prochain. Cette place sera occupée par l’ancien échevin Benoît Dorthu. Si l’actuel Bourgmestre confirme bien qu’il poussera la liste, il précise que même s’il recueille plus de voix de préférence qu’un autre candidat, il renoncera aux fonctions de Bourgmestre et d’échevin qui lui reviendraient.

    (TéléVesdre - Contre Champ du 20 février 2018)

  • Communales : au moins deux listes à Aubel

    En octobre 2018, pour les élections communales, les Aubelois auront le choix entre au moins deux listes. Aubel De- main, actuellement au pouvoir, avec en tête de liste Benoît Dorthu, ainsi qu’une autre où devrait figurer l’actuel 7EF967A7-F40B-4B45-94F1-0164BA583682.jpegconseiller d’opposition Jacques Piron. Celui-ci explique qu’une réflexion est en cours pour voir ce qui se fera et avec qui, dans le cadre de cette liste.
    Le délai courait jusqu’au 15 janvier pour prendre une décision quant à une liste unique rassemblant candidats Aubel Demain et d’autres noms ac- tuellement dans l’opposition, explique Jacques Piron. Le délai étant dépassé, l’idée est abandonnée, selon lui.
    Pour savoir qui figurera sur la deuxième liste et connaître son programme, il faudra cependant encore patienter. 
    Y.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 18 janvier 2018

  • Pas de folie pour la fin de mandat

    Aubel va rénover le hall d’entrée de la maison communale.

    Le budget 2018 a été voté ce lundi soir au conseil communal d’Aubel. Pour cette fin de législature, pas de grosse surprise, ni de folie du côté de la commune. 590.000 euros de dépenses sont prévus à l’extraordinaire et 6.540.666 euros à l’ordinaire.

    « Au niveau des travaux, nous prévoyons de terminer les travaux du hall d’entrée ici à la maison communale », explique l’échevine des Finances, Béatrice Stassen. À cela s’ajoutera la rénovation des voiries à Saint Jean-Sart et à la rue des Bocages où l’accent sera mis sur la sécurité des piétons.

    La commune effectuera aussi l’achat d’un nouveau véhicule voirie ainsi que de matériel d’entretien pour le service voirie et du matériel divers pour l’abattoir afin de garantir le bon fonctionnement de ce dernier de manière générale.

    « Au niveau des travaux encore, le reste tiendra compte de l’entretien de voiries et d’entretien public en bon père de famille », poursuit l’échevine.

    Seul plus gros dossier qui devrait enfin être lancé, celui du revêtement du sol du hall des sports « qui devrait débuter bientôt et pour lequel nous venons de recevoir une belle promesse de subsides », ajoute encore Béatrice Stassen.

    Le dossier du centre culturel suit toujours son cours et ne s’inscrit pas encore au budget 2018. « Nous attendons de terminer les travaux en cours avant de se lancer dans ce gros investissement. Nous avons décidé de travailler par phase en 2018. » Celui-ci devrait dès lors arriver lors d’une prochaine modification budgétaire.

    En cette fin de législature, la gestion du prochain budget a été saluée par l’un des conseillers. « Puisqu’on arrive à la fin d’une période, c’est positif d’avoir un budget où l’on n’invente pas des travaux inutiles », estime Pierre Pesser.

    Si l’opposition n’a pas commenté beaucoup de points et s’abstient sur l’ensemble du budget 2018, elle propose tout de même d’améliorer encore un peu le tourisme dans la commune.

    M.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 20 décembre 2017