Politique - Page 2

  • Prestation de serment de Marc Stassen

    Prestation de serment du conseiller Marc Stassen au conseil de ce lundi 11 février. Il était le premier suppléant de la liste AUBEL CITOYEN et remplace donc Pierre PESSER qui a démissionné à la fin de la séance précédente.

  • 12 communes sur 20 sans cellule de sécurité

    L’organisation de ces réunions visant à prévenir la radicalisation est pourtant obligatoire depuis septembre.

    Chaque commune devrait en avoir une et pourtant, en région verviétoise, au 1 er janvier 2019, 12 communes sur 20 n’avaient pas encore mis sur pied de cellule de sécurité intégrale locale (CSIL-R). Gênant alors que ces cellules servent à prévenir le radicalisme et sont imposées par le fédéral aux communes depuis le mois de septembre 2018. Le point en région verviétoise.

    D'une page de V.M.& F.DE H. à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 5 février 2019.

     

  • Les voeux des Verts à Val-Dieu

    Pour la première fois, la Régionale Ecolo de Verviers a décidé d’organiser une réception de Nouvel An. Ce sera le vendredi 1er février à 18 heures au Casse-Croûte à Aubel, en présence de Jean-Marc Nollet, coprésident d’Ecolo au fédéral.

    Ce sera sans doute aussi l'occasion de présenter leurs premiers candidats de la liste Ecolo aux élections régionales de mai 2019.

    Avec une grosse surprise à la clé, la désignation de la Raerenoise Christine Mauel, novice en politique, comme tête de liste.

    Âgée de 37 ans, la Raerenoise, mère de deux enfants, est diplômée en architecture. Des études qu’elle a commencées à Liège, avant de partir sur Aachen, durant deux ans, pour faire son master. Ce qui lui vaut d’être bilingue allemand-français. « Et je parle également néerlandais » précise-t-elle.

    FORMATION D’ARCHITECTE

    À la suite de ses études, en 2004, Christine Mauel intègre le bureau d’architecture verviétois AUPa. Quatre ans plus tard, elle change d’orientation et est engagée chez Nosbau, société de logements de service public qui gère environ 1.700 logements situés dans 9 communes (4 germanophones et 5 francophones). D’abord chef du service « Nouvelles constructions et rénovations », elle deviendra par la suite Directrice Technique puis Directrice-Gérante depuis deux ans désormais.

    Le monde politique, de par sa profession, elle le côtoie donc assez régulièrement. « J’y suis confrontée tous les jours. De par mon job, je dois avoir un attrait pour la politique. Mais jusqu’ici, je n’avais jamais vraiment pris de direction. Je me suis toujours bien entendu avec toutes les parties », confie-t-elle.

    D'un article de LOÏC MANGUETTE à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 29 janvier 2019.

    Lire la suite

  • Installation du conseil communal des enfants d’Aubel

    "Je m'engage à respecter le mandat qui m'a été confié dans l'intérêt des jeunes de mon école et de la commune." C'est en ces termes que 15 écoliers de nos 3 écoles ont prêté serment ce soir au premier Conseil Communal des B254350F-13DE-4BA6-B34E-B2EDCBF34024.jpegEnfants de cette nouvelle mandature.

    Jacques PIRON a profité de l’occasion pour rappeler comment le conseil communal des enfants a été créé à Aubel dix ans plus tôt.

    Cette installation vue par AUBEL CITOYEN.

  • En route vers plus de démocratie !

    C’est un Conseil communal extraordinaire (dans le sens émotionnel du terme) qui s’est déroulé ce mardi 8 janvier ! Peu de public, une tablée d’élus tous - ou presque - plus motivés les uns que les autres à faire entendre leur voix, une ambiance curieuse, à la fois bon enfant et réservée… Il est 20 heures, le silence se fait, ça y est : on commence ! Le sort en est jeté, la manière dont se déroulera ce Conseil sera peut-être à l’image de ceux des six années à venir...

    Dès l’ouverture de la séance, l’un de nos conseillers (Léon Stassen) ouvre le débat et remplit avec volupté son rôle de mouche du coche (n’est-ce pas là le rôle de l’opposition ?) : « Et pourquoi ne signerait-on pas désormais le procès-verbal de chaque séance au début de la suivante ? Et pourquoi n’a-t-on pas parlé de la rémunération du Président de conseil lors de cette réunion alors qu’elle figure dans le texte du P-V ?... »

    Des « et pourquoi… » et des « et pourquoi pas… » on en a entendu de très nombreux de la part des membres de notre groupe : Pierre Pesser, Jacques Piron, Léon Stassen… jouant leur rôle à la perfection. Bzzzz ! Bzzzz ! La mouche agace un peu mais, visiblement, quelqu’un nous a changé la majorité depuis le 14 octobre : « D’accord, oui, on vote pour, ça me semble justifié… » ont été les réponses à toutes nos interpellations et, cerise sur le gâteau, nous avons même été gratifiés de communications que nous n’avions même pas demandées !

    Yesss ! La fée démocratie (car c’était elle) a décidé de se pencher sur notre berceau aubelois. L’opposition est enfin entendue ou plutôt elle est enfin ECOUTEE. Notre mission n’est donc pas vaine, le Conseil communal du 8 janvier l’aura prouvé jusqu’à sa clôture. Si vous souhaitez en savoir plus, lisez notre compte-rendu de cette réunion sur notre page facebook, vous aurez, en prime, un petit mot d’explication de Pierre Pesser qui, en fin de Conseil, a annoncé sa démission en tant que conseiller (mais pas en tant que militant) et continuera son combat au sein du MAC (Mouvement Aubel Citoyen).  

    Texte fourni par AUBEL CITOYEN.

    Lire la suite