Politique - Page 2

  • La mobilité et la participation citoyenne au cœur du programme

    Ce mercredi, Aubel Demain a présenté un programme se voulant novateur. La liste, elle, était connue depuis quelque temps. Le parti au pouvoir depuis 1994 a de nombreuses ambitions. Parmi celles-ci, deux sortent du lot : faire participer les citoyens à la vie politique de la commune – notamment à travers des sondages – et améliorer la mobilité.Si Aubel Demain change de tête de liste, la volonté du parti est bien de continuer sur les traces de ce qui a été fait auparavant, tout en essayant d’innover.

    Un article de JEAN-CHRISTOPHE FERNANDEZ à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 6 septembre 2018.

  • Jacques Piron mènera la liste cdH du district nord pour les élections provinciales

    Les Humanistes de l’arrondissement verviétois croient en la supracommunalité de l’institution.

    Le cdH de l’arrondissement verviétois a présenté ce lundi les candidats qui seront sur les listes lors des élections provinciales. Des candidats qui croient en la province mais qui veulent la rénover.

    Un article de LOÏC MANGUETTE à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 4 septembre 2018.

  • Aubel Citoyen vise le mayorat

    Le match promet d’être intense le dimanche 14 octobre à Aubel pour savoir qui gagnera les communales. La liste d’opposition, Aubel Citoyen, présente une liste renforcée avec un programme électoral basé sur trois grands axes et sept idées majeures. Jacques Piron et son équipe souhaitent faire la part belle au Pays d’Aubel, à une commune innovante et à une meilleure communication pour tous. Et l’objectif est clairement de prendre les commandes de la commune.

    D'un article de CHARLES BOURY à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 25 août 2018.

  • Stassen et Pesser ont rejoint la liste d’Aubel Citoyen

    Anciennement membres de la liste Aubel Demain, en majorité à Aubel depuis 24 ans, Pierre Pesser et Léon Stassen ont rejoint la liste Aubel Citoyen pour ces élections. Pierre Pesser explique y retrouver les valeurs qui correspondent aux siennes dans ce groupe. « J’ai siégé comme indépendant durant toute cette mandature car on m’a bien fait comprendre que l’on ne voulait plus de moi au sein de la liste de la majorité », explique celui qui est conseiller communal depuis 42 ans. « Avec Aubel Citoyen, je retrouve un groupe porté sur le social, qui est un de mes chevaux de bataille. »

    Capture d’écran 2018-08-25 à 08.39.37.pngAncien président du CPAS, Léon Stassen a lui aussi rejoint ce groupe. « Je l’ai rejoint car nous partageons la même vision des choses », détaille Léon Stassen. « J’ai senti que je gênais dans la liste Aubel Demain alors que nous avons réalisé du bon travail. J’ai été personnellement visé et on m’a clairement fait comprendre que je n’étais plus le bienvenu. » Pour rappel, du côté d’Aubel Demain on a expliqué son départ parce qu’en tant que président du CPAS, il aurait favorisé sa sœur pour avoir un logement public alors qu’elle ne remplissait pas les conditions.