Pays de Herve - Page 5

  • Jeholet démissionne

    Le billet concernant la démission du député-maïeur de Herve de la présidence du GAL (Groupement d'Action Local) est à lire sur le blog de Plombières, autre commune faisant partie de ce groupement.

  • Radars annoncés pour la deuxième quinzaine du mois d'avril dans la zone de police du Pays de Herve

    Vendredi 15/04

    -Baelen: Boveroth, rue de l'Invasion
    -Limbourg: Hèvremont, avenue Victor David

    Dimanche 17/04
    -Baelen: Hestreux, route Jean XXIII
    -Welkenraedt: rue Mitoyenne
    -Thimister-Clermont: route d'Aubel

    Lundi 18/04
    -Plombières: Gulpen, rue de la Gare
    -Welkenraedt: route Charlemagne
    -Thimister-Clermont: chaussée Charlemagne

    Mardi 19/04
    -Herve: Maison du Bois,rue Biomont
    -Olne: rue Bouteille, Moirivay

    Mercredi 20/04
    -Thimister-Clermont: rue de la Station, rue Fastre
    -Aubel: rue de Battice
    -Plombières: rue d'Aubel

    Jeudi 21/04
    -Welkenraedt: rue du Château de Ruyff
    -Limbourg: Au Pairon, avenue Reine Astrid
    -Baelen: route de Dolhain

    Vendredi 22/04
    -Limbourg: rue de la Gileppe
    -Baelen: route Jean XXIII
    -Plombières: rue de Moresnet, rue de Birken

    Samedi 23/04
    -Baelen: Hestreux, route Jean XXIII
    -Welkenraedt: rue Mitoyenne
    -Thimister-Clermont: chaussée Charlemagne

    Lundi 25/04
    -Herve: Thier Martin, rue de la Grotte, rue de Henri Chapelle, rue Houlteau

    Mardi 26/04
    -Herve: rue Beauregard, rue de Maëstricht
    -Thimister-Clermont: route d'Aubel, chapelle des Anges

    Mercredi 27/04
    -Aubel: rue de Battice
    -Plombières: rue Gustave Demoulin, rue de l'Eglise, rue de Moresnet

    Jeudi 28/04
    -Herve: route de Bolland
    -Aubel: rue de Battice
    -Plombières: rue de la Calamine, rue de Birken

    Vendredi 29/04
    -Herve: rue Beauregard
    -Aubel: rue de la bel
    -Plombières: Völkerich, rue de Moresnet

  • Compromis à la Belge : il y aurait 50 % d’asphalte et 50 % de cendrée pour un espace partagé

    HERVE / THIMISTER / AUBEL / PLOMBIÈRES – ENTRE LA LIMITE DE HERVE ET LA GARE DE HOMBOURG

    O.K. pour asphalter la ligne 38, mais à moitié

    Happy end sur la ligne 38 : entre la limite de Herve et Hombourg, on asphaltera bien, mais en partie. Vététistes, cavaliers, joggeurs, communes... se disent contents.

    Compromis à la Belge, pour la ligne 38 ! Chacun défendait son pré carré pour un asphaltage ou pas de l’ancienne voie ferrée entre Sonkeu (à la limite de Melen et la commune de Herve) et la gare de Hombourg. Finalement, on en est arrivé à une solution de partage 50 – 50. D’un côté, de l’asphalte, permettant au cycliste de circuler sans 

    revenir tout « crotté » ; de l’autre, de la cendrée ou de la dolomie, qui comblerait d’aise vététistes, cavaliers, bien des marcheurs et certains joggeurs. « Je me réjouis du consensus », sa- voure Pierre-Yves Jeholet. Même écho chez le maïeur de Thimister, Didier d’Oultremont, et chez l’échevin de la Mobilité de Plombières, Joseph Austen. Le principe du fifty-fifty sera adapté à la largeur disponible. Dans certaines portions, on récupérera un peu d’espace sur la végétation. Pour Stéphane Willemsens, du VTT club d’Aubel, qui militait pour la cendrée, « entre Herve et Battice, à certains endroits, on devrait pouvoir être à 2 mètres 50 pour chaque bande. Mais à Aubel on serait plutôt à deux fois 2 mètres, voire 1m80 – 1m80. On doit encore faire des repérages ».

    Aucun timing n’a encore été défini pour ces travaux. Néanmoins, selon Joseph Austen, il ne faudrait pas s’attendre à ce que ce tronçon soit fin prêt avant 2019-2020. Au niveau de la commune de Herve, précise l’échevin de la Mobilité, Gianni Fabris, se pose un problème particulier : le fait qu’Elia envisage de remplacer le câble haute tension enterré sous la ligne, jusqu’à une station dans le zoning de Battice. Mais Elia n’a pas encore introduit de dossier pour obtenir les autorisations. « Nous, on aimerait que ça se fasse en 2017 », explique Gianni Fabris. Ce qui permettrait de faire d’une pierre deux coups et de ne pas rouvrir lors de l’asphaltage partiel...

    D'un article d'YVES BASTIN dans LA MEUSE VERVIERS du 13 avril 2016

  • Madeleine Hanssen récompensée dans la catégorie "Commerce"

    Capture d’écran 2016-02-17 à 07.50.42.pngDernière productrice du fromage de herve au lait cru depuis le retrait de José Munix suite aux contrôles de l’AFSCA, Madeleine Hanssen a eu l’agréable surprise d’être élue Verviétoise de l’année dans la catégorie commerce. Une belle récompense pour la Hervienne, qui a reçu le prix international Résistance Fromagère à Bra, dans le Piémont, en Italie, au mois d’août dernier. « Je suis à la fois surprise et contente », souriait Madeleine Hanssen, qui a repris l’entreprise familiale voici 30 ans. « Mon métier est plein d’avenir. J’aspire à continuer à évoluer dans le propre et le juste. C’est une philosophie de slow food qui fonctionne depuis plusieurs années et je tiens à remercier toutes les per- sonnes qui me suivent depuis le début. » 

  • Le nouveau chef de la zone est le fils du 1er

    ZONE DE POLICE PAYS DE HERVE – VINCENT APRÈS PAUL CORMAN

    Vincent Corman vient d’être choisi comme chef de la zone de po- lice Pays de Herve par le conseil de police (La Meuse de mercredi). Une désignation qui a ceci de peu ordinaire qu’il est le fils de celui qui avait été le premier à diriger la zone, Paul Corman. Entre les deux, il y aura eu Michel Goffard. Voie toute tracée pour son fils ? Pas tout à fait. Car Vincent Corman se destinait d’abord à l’armée, où il entre à 17 ans. Il y intègre la division interforce de l’École royale militaire et y devient ingénieur industriel. Diplôme en poche, le voici officier au 4e génie. De 1994 à 2001, il gère l’entretien des constructions militaires en province de Luxembourg. En 2001, il change son fusil d’épaule et présente les examens pour entrer à la police intégrée, fruit de l’union entre polices et gendarmerie. Devenu commissaire, il atterrit à Bruxelles, à la direction des relations avec les polices locales, puis, en novembre 2003, en zone Vesdre. D’abord comme chef du service de gestion des ressources matérielles. Sacré défi : on met en place la vidéosurveillance, le réseau Astrid, les maisons de police... Quatre ans après, nouveau défi : la mise sur pied du service de coordination opérationnelle, toujours en zone Vesdre. Deux ans plus tard, Vincent Corman reprend la direction des enquêtes. En 2014, il remplace le chef de zone, Marcel Simonis, en congé maladie. En 2015, rebelote, en tant que chef de corps f.f. puis intérimaire.

    Lire la suite