Pays de Herve - Page 2

  • L’échangeur de Battice en travaux

    À partir de ce lundi 23 octobre, le chantier de sécurisation de l’échangeur de Battice, qui a débuté il y a quelques semaines, risque d’entraîner quelques perturbations sur la circulation. Dans la bretelle reliant l’E40/A3 à l’E42/A27 en direction de Verviers, la circulation sera ramenée à une seule voie pendant une semaine afin de permettre le renouvellement du revêtement ainsi que le remplacement des glissières de sécurité. La vitesse sera limitée à 70 km/h.

    La sortie « Chaineux » en direction de Battice sera fermée à la circulation pendant une semaine. Les automobilistes qui souhaitent se rendre à Chaineux seront invités à emprunter le rond-point des Vaches à Battice.

    BRETELLE FERMÉE VERS EUPEN

    Du lundi 6 au samedi 11 novembre : fermeture de la bretelle reliant la N3 à l’E40/A3 en direction d’Eupen. Une déviation sera mise en place via la sortie « Chaineux ».

    Ce chantier, inscrit dans le cadre du Plan Infrastructures 2016-2019, représente un budget de près de 1.050.000 € HTVA financé par la SOFICO. Ces travaux sont réalisés en collaboration avec le partenaire de la SOFICO : la Direction des Routes et Bâtiments du Service Public de Wallonie.

  • Wimmer à la tête de la police du Pays de Herve

    Capture d’écran 2017-08-25 à 09.35.40.pngThierry Wimmer remplace Jeholet à la présidence de la zone Pays de Herve.

    C’était le premier point de l’ordre du jour du Collège de la zone de police Pays de Herve : qui pour remplacer Pierre-Yves Jeholet à la présidence de la zone de police ? Et c’est Thierry Wimmer, bourgmestre de Plombières, qui a été choisi pour reprendre le flambeau.

    Article de Y.F. à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 25 août 2017 et sur le blog de Plombières.

     

  • Le préavis de grève est suspendu

    Ce mercredi un comité de négociation s’est tenu à Bruxelles et rassemblait le chef de corps de la zone de police du Pays de Herve, les autorités politiques compétentes et le SNPS. L’objectif étant de lever le préavis de grève déposé par le syndicat.

    Les négociations semblent avoir été fructueuses puisque le SNPS a suspendu son préavis de grève. « Nous sommes arrivés à un compromis. Nous suspendons notre préavis de grève jusqu’à ce jeudi au comité de concertation de base qui se tient à 15h et où l’on actera le compromis qui a été décidé ce mercredi », indique Fabrice Discry du SNPS.

    Finalement, le syndicat accepte l’engagement par détachement d’un commissaire de police en plus et obtient l’engagement d’un inspecteur principal par détachement. Le SNPS, qui exigeait au départ l’engagement de deux inspecteurs principaux, a accepté ce compromis avec la promesse d’engagements d’inspecteurs principaux dans le futur. « Les autorités se sont engagées à respecter le cadre prévu pour les inspecteurs principaux d’ici 2019.

    À ce moment là il y aura eu des départs naturels de commissaires et des engagements d’inspecteurs principaux », explique Fabrice Discry qui prévient déjà « on va être très vigilant au respect de la concertation syndicale ». 

    V.M. dans LA MEUSE VERVIERS du 27 avril 2017

  • Victor Beckers ne veut pas une nouvelle caserne

    L’ancien échevin cdH Victor Beckers a fait savoir haut et fort au conseil communal de Herve qu’il était totalement contre une nouvelle caserne. La relocalisation au Chesseroux l’insupporte aussi car il estime que des pompiers liégeois interviendraient à la place des Herviens. Mais, on nous affirme que c’est temporaire et que les pompiers locaux resteront prioritaires.

    Victor Beckers s’est enflammé (au figuré) en fin de conseil à Herve. Il voulait faire le point quant à la relocalisation en projet des pompiers de Battice et Herve dans une seule caserne. Selon lui, l’achat du terrain pour ériger une nouvelle caserne à l’emplacement d’une ancienne menuiserie au Chesseroux, pour 720.000 euros, et le bâtiment en question, évalué à 5 millions, représente des dépenses dont on pourrait se passer car, estime-t-il, les actuelles casernes sont « fonctionnelles » et elles ne représentent qu’un loyer de 90.000 euros l’an environ pour la zone de secours 4.

    Pierre-Yves Jeholet confirme les chiffres et souligne que l’achat du terrain devrait être incorporé dans des modifications budgétaires dès 2016. Il ajoute que l’analyse du sous-sol du site de la menuiserie pour déterminer s’il faisait l’objet de pollutions s’était avérée « plutôt posi- tive ».

    Pour ce qui est d’un regroupement des services de secours au sein de la zone 4, qui couvre la moitié nord de l’arrondissement, il rappelle qu’il a été imposé. Mais pour lui, le, plus important est de maintenir une force de frappe d’une centaine de pompiers volontaires sur le territoire communal.

    Lire la suite

  • Herve : la future caserne des pompiers s'installera route de Maastricht

    On sait où sera implantée la future caserne qui regroupera les pompiers de Herve et de Battice. La décision a été prise vendredi lors collège de la Zone de secours Vesdre, Hoëgne et Plateau. La caserne s'installera finalement route de Maastricht, sur le terrain de l'ex-scierie du Chesseroux. Elle accueillera 100 pompiers. Ni le site des Gaillettes, ni celui de l'ex-magasin Dema n'ont été retenus. "On comprend qu'il y ait eu des discussions. Les casernes de Herve et de Battice font partie de l'hsitoire de la commune. Après avoir longtemps dialogué avec les pompiers, on tend à présent vers une solution qui agrée le plus grand nombre", précise Philippe Boury, le Président de la Zone de secours Vesdre, Hoëgne et Plateau.

    Quant aux pompiers de Verviers, ils feront un court déménagement. Une nouvelle infrastructure sera construite en face de l'actuelle caserne, rue Simon Lobet. "Il s'agit évidemment dans un premier temps d'acquérir le terrain. Ensuite, nous nous orienterons vers le lancement d'un concours d'architecture pouir déterminer, en fonction des besoins, comment la caserne s'agencera. On peut espérer qu'en 2018, la première pierre de cette nouvelle caserne soit enfin posée.", a souligné Philippe Boury. La caserne de Herve devrait coûter 5 millions €, celle de Verviers, 8 millions €.

    (Une information de Télévesdre)