Mobilité - Page 5

  • Des aménagements pour la sécurité

    Les différentes zones de police, en collaboration avec le SPW et les communes, travaillent régulièrement à la sécurisation des infrastructures routières. Plusieurs projets sont actuellement à l’étude dans toute la région ver-viétoise, comme à Aubel. « Avec le SPW on a travaillé sur le carrefour Hagelstein à Aubel qui sera revu dans son ensemble. On se dirige vers la réalisation d’un rond-point. On a eu déjà plusieurs réunions à propos de ça et on espère que ça va voir le jour le plus vite possible », explique le commissaire Maton.

    (D'un article de LA MEUSE VERVIERS du 13 juin 2017)

  • Charlemagne connaissait Aix-la-Chapelle. Apparemment pas le SPW et l'administration flamande.

    Sous prétexte de faire sans doute plaisir à Huub Broers qui a récemment décidé que "La Planck" n'existait plus, la firme Yvan Pâque a remplacé le panneau de signalétique routière le long de la RN 608 en venant de Visé  à l'approche du hameau de Hagelstein, pour indiquer vers la gauche la destination "De Plank". 

    Le panneau se trouve incontestablement sur le territoire de la commune d'Aubel, commune unilingue française où les noms de lieux doivent à tout le moins être indiqués en français, comme cela a été fait pour Henri-Chapelle.
     
    La mention "La Planck" est usitée par les habitants d'Aubel et de toute la région depuis des temps immémoriaux (il suffit de jeter un coup d'oeil sur le plans de M. Popp de 1842). Elle doit être utilisée sur le territoire de cette commune pour désigner ce hameau qui constituait l'ancien poste de douane vers les Pays-Bas, même s'il est situé sur la commune des Fourons. 
     
    Dans leur précipitation pour plaire à M. Broers, les experts du SPW ou du service flamand des routes (?) qui gère cette portion de la RN 608 ont même trouvé une nouvelle dénomination pour Aix-LA-Chapelle. Puisqu'il faut produire un nouveau panneau pour corriger cette erreur, autant en profiter pour corriger l'autre erreur qui fâche.
  • Résultats des contrôles alcool à l'issue de la Cavalcade

    La cavalcade a battu son plein ce lundi de Pâques.

    Des contrôles alcoolémie ont été effectués en soirée aux sorties de Herve.

    189 conducteurs ont été contrôlés, 20 d'entre eux étaient en infraction alcool (11%).

    Parmi les conducteurs fautifs, 8 se sont vus retirer leur permis de conduire pour une période de 15 jours en raison d'un taux d'alcoolémie particulièrement élevé (à partir de 0.65 mg/laae).
     
    Anecdotique: Le plus haut taux constaté a atteint  1,64 mg d'alcool à l'ETM soit environ 3.7 g d'alcool dans le sang.
  • Un arbre menace les fils électriques

    Ce vendredi vers 10h, les pompiers de la zone de secours 4 sont intervenus à Aubel, au carrefour des rues Château Magis et Loë, sur la N608 entre Hagelstein et Warsage. Les pompiers se sont rendus sur place avec une autopompe et un élévateur pour tronçonner un arbre qui montrait des faiblesses depuis le passage de la tempête Thomas. Ce dernier menaçait de s’effondrer, emportant avec lui des câbles électriques.

    La nationale a dû être fermée dans les deux sens pendant toute la durée de l’intervention. La route a été rouverte vers 11h30.

  • La dangereuse N608 entre Berneau et Merckhof

    Le coup de gueule de Léon Gijsens à l’égard de la Région wallonne

    Alors qu’il empruntait la N608 entre Berneau et Warsage jeudi vers 7h du matin, un conducteur a soudain été ébloui. Il a alors roulé le plus possible à droite de la chaussée, avant de s’encastrer dans un arbre situé à quelques centimètres de la route. Pour Léon Gijsens, furax à l’égard de la Région wallonne, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase.