Logement - Page 3

  • Enersol nominé aux Belfius Smart Awards

    Le projet de transformation de l’école libre d’Aubel en habitat intergénérationnel groupé sélectionné

    Le 16 mai prochain, Belfius organisera les « Belfius Smarts Awards 2016 », qui récompenseront les meilleurs projets innovants qui contribuent à relever de façon intelligente les défis de notre société. Parmi les nomi-nés, on retrouve l’entreprise de Battice Enersol, spécialisée dans les panneaux photovoltaïques, qui a pour projet de transformer l’école libre d’Aubel en habitat groupé intergénérationnel. Si tout va bien, les travaux de transformation pourraient être terminés fin 2017.

    Lire la suite

  • 26.500 euros pour enfin ouvrir le logement d’urgence

    La commune d’Aubel investit dans l’une des maisons dont elle est propriétaire. En effet, lundi soir, le conseil Capture d’écran 2016-08-24 à 07.38.21.pngcommunal a voté, à l’unanimité, pour le remplacement des châssis et le remplacement et l’isolation de la toiture et du bardage latéral du numéro 3, place Albert Ier. Il s’agit en fait d’un des logements d’urgence de la commune. La totalité des travaux est estimée à 26.500 euros avec une partie subsidiée par la Région wallonne estimée à 2.000 euros pour les châssis et 6.000 euros pour tout ce qui concerne la toiture. Cette maison n’est pas encore considérée officiellement comme habitation d’urgence, c’est-à-dire destinée à aider des personnes rencontrant des problèmes provisoires de logement. En effet, certains documents manquent dans le dossier. Mais la reconnaissance devrait bientôt intervenir. 

    M.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 24 août 2016

  • Dormir dans la nature : un must

    Qui a dit qu'on ne pouvait pas se dépayser tout en restant dans la région ? Il n'est en effet pas rare de trouver des hébergements insolites chez nous. Nous avons passé en revue les plus originaux. On constate que le retour à la cam- pagne gagne du terrain, mais pas sans un certain confort. Où quand, nature et confort font désormais bon ménage.

    Il ne faut pas toujours aller bien loin pour se sentir en vacances.

    Lire la suite

  • Changement de nom de rue

    La rue des Sports à Aubel changera bientôt de nom. Attribuée en juin 2011, elle n’existera plus. Mais la nouvelle Capture d’écran 2016-03-23 à 08.00.18.pngdénomination sera, quant à elle, beaucoup plus parlante. Cette nouvelle voirie, voie sans issue, qui mène au hall omni- sports et peut servir d’accès supplémentaire lors de différentes manifestations, prendra le nom du projet de construction de 54 appartements avec terrasses qui est en cours de réalisation. Cette nouvelle rue desservant le futur bâtiment sera donc nommée « Les Terrasses »

    M.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 23 mars 2016

  • Un projet d’éco-quartier au cœur d’Aubel

    URBANISME

    La construction des 54 appartements des « Terrasses d’Aubel » débutera au mois d’avril

    La construction d’un écoquartier de 54 appartements sera lancée au mois d’avril, dans le centre d’Aubel. « Les Terrasses d’Aubel » se veulent des logements de standing où tout sera axé en fonction du développement durable. Plus de 65 % des appartements auraient déjà trouvé acquéreur.

    C’est un important projet immobilier qui s’apprête à sortir de terre sur la commune d’Aubel. La société Denyco est en charge d’un projet d’éco-quartier qui comprendra 54 appartements de standing, répartis en quatre bâtiments. Capture d’écran 2016-03-09 à 07.25.56.pngAprès avoir obtenu un permis d’urbanisme en novembre dernier, les travaux de terrassement d’abord puis de construction ensuite, menés par la société Wust, débuteront au mois d’avril. Un investissement qui se chiffre en millions d’euros. Qui dit éco-quartier, dit forcément une attention toute particulière attachée au développement durable. Elle se marquera notamment dans le choix des matériaux, avec de bonnes performances énergétiques, et dans la préservation d’espaces verts. Les quatre blocs d’appartements prendront place sur un terrain compris entre le tennis et les terrains de football d’Aubel, avec une entrée au lotissement via la ruelle de la Kan. « Dans ce projet », précise la société Denyco, « le contact entre le logement et la nature est primordial. Chaque appartement dispose d’un espace extérieur privé qui participe au bien-être de chacun. La gestion des vues préserve l’intimité de chaque terrasse tout en privilégiant une échappée sur des espaces verts. » De par sa situation centrale, une réflexion a été entamée en ce qui concerne la mobilité. « Nous avons donc privilégié une circulation fluide et limité la présence des voitures et des parkings sur le site », indique ainsi le bureau d’architecture Lignes, chargé de la conception du projet par Denyco. Alors que la fin des travaux est programmée dans deux ans et que la construction ne débutera donc que début avril, « 65 % des appartements ont déjà trouvé acquéreur », souligne encore la SPRL Denyco. 

    A.F. dans LA MEUSE VERVIERS du 9 mars 2016