Football - Page 4

  • Match amical

    Les Herbagers affrontaient Richelle en amical; l’occasion pour Mager de donner du temps de jeu à certains, de retour de blessure. « Alvarez, qui n’est pas prêt du tout, a joué 20 minutes, ce qui est bon pour son moral. Lahaye a lui pu presté 45 minutes. »

    A.C. dans LA MEUSE VERVIERS du 27 september 2018

  • «Pas un jour où je n’ai pas eu mal »

    Espoir de l’AS Eupen, Maxim Lahaye n’a pas encore eu l’occasion de faire beaucoup ses preuves à Aubel. En cause, une longue galère pour se rétablir d’une fracture à la cheville encourue en janvier dernier.
    « Je me suis à nouveau fait opérer en mai pour ôter les broches et depuis lors, j’ai suivi des séances de kiné pour essayer de me réhabituer à courir, mais j’ai eu un peu plus de mal que prévu. J’ai eu des tendinites, beaucoup d’inflammation. Ce n’est pas lié aux broches, c’est simplement que ma cheville a mis plus de temps à se remettre. Elle n’était plus capable d’assumer ce qu’elle assumait avant », expose le jeune Aubelois de 20 ans, qui a pourtant démarré la préparation en même temps que ses nouveaux équipiers en juillet dernier. « J’ai même fait le stage à Ovifat, mais j’ai ensuite arrêté et je n’ai repris l’entraînement collectif que jeudi dernier. »
    Dès dimanche, il était dans le groupe pour aller à Sprimont B. « Mais en sachant que je n’étais pas à 100 %. Le coach avait besoin d’un joueur à vocation défensive sur son banc au cas où, mais il n’était pas prévu que je monte au jeu. Alors oui, j’étais content d’être sélectionné mais en sachant que je n’étais pas susceptible de jouer, ce n’est pas la même motivation. De toute façon, je n’avais pas envie de prendre des risques. Je préfère être repris dans deux semaines quand je serai à 100 % », poursuit Maxim, qui a été rassuré sur l’évolution de sa blessure. « Je le sens encore, mais c’est une douleur normale et elle partira dans les semaines à venir. Depuis l’opération, il n’y a pas eu un jour où je n’ai pas eu mal... Sur ce laps de temps, j’ai vu pas mal de médecins. Jeudi dernier, c’est la première fois que j’ai pu m’entraîner avec une douleur qui ne m’a pas empêché de faire ce que je voulais et c’est donc très positif. Mais je préfère quand même être certain que la douleur va partir... », confie-t-il prudemment.
    Si cela se confirme, ce qu’on ne peut que lui souhaiter, le jeune Aubelois devra ensuite récupérer le retard physique qu’il a pris lors des deux mois durant lesquels il est resté à l’arrêt cet été. Le tout, sans se précipiter.
    Reste que ce retour aux affaires constitue une excellente nouvelle pour le club aubelois, qui aime donner une chance aux jeunes joueurs locaux...
    O.D. dans LA MEUSE VERVIERS du 26 septembre 2018

  • Aubel a eu la possibilité de tuer le match

    Capture d’écran 2018-09-24 à 09.32.54.pngDans l’absolu, aller chercher un point en déplacement, ce n’est pas une mauvaise affaire. Mais au vu du déroulement du match, Aubel a, selon son entraîneur Michaël Mager, de quoi nourrir des regrets après le partage concédé sur la pelouse de Sprimont B dans les derniers instants. « C’est une grosse déception ! On était plus fort et on aurait dû tuer le match. »

    Placés aux commandes suite à un but de Corentin Willem en fin de première période, les Aubelois ont manqué de justesse et de lucidité dans la finition. « Notre keeper a peut-être eu plus d’arrêts à réaliser que son vis-à-vis, mais on s’est créé je ne sais combien de situations. On devait gagner facilement. Or, dans les arrêts de jeu, alors qu’on était en possession de balle, on a fait le mauvais choix.

     

    Sprimont est parti et a égalisé. Avec une victoire, vu les autres résultats du week-end, on aurait été vraiment bien. Cela laisse un goût de trop peu. »

    Malgré tout, Aubel, qui a dû composer ce dimanche sans Roex et Van Melsen, deux éléments importants, reste bien accroché à sa deuxième place. « Ceux qui ont pris le relais ont montré qu’ils étaient là », reprend Michaël Mager, qui sort satisfait de la manière affichée par ses joueurs sur le terrain. « On a livré un match abouti. Autant j’étais un peu déçu de la qualité lors des précédents matchs, autant elle m’a plu ce dimanche ; c’était très, très bon. » 

    O.D. dans LA MEUSE VERVIERS du 24 septembre 2018

    Lire la suite

  • 1re sélection pour Lahaye

    Capture d’écran 2018-09-22 à 08.15.28.pngC’est déjà la deuxième fois cette saison qu’Aubel affronte Sprimont B. La première, c’était en Coupe de Belgique, avant même le début du championnat (victoire 1-3). « C’est très difficile de savoir à quoi s’attendre avec Sprimont B tant le groupe change constamment. Surtout que l’équipe première joue samedi soir, donc on ne sait pas s’il y aura des joueurs du noyau A. Néanmoins, nos résultats de ces dernières semaines nous permettent d’être sereins. Malgré notre deuxième place au classement, je ne suis pas totalement satisfait de nos prestations »

    A noter la 1re sélection de Maxime Lahaye, qui revient de blessure. 

    A.C.

    Lire la suite

  • Problème de défenseur à Aubel

    Mike Mager comptera sûrement deux absents de marques ce dimanche à Sprimont B. « Van Melsen (NDLR : commotion) est très incertain. Si lui veut jouer en cas d’amélioration, je ne veux pas prendre de risques… Par contre, Antoine Roex est suspendu et cela est bien plus embêtant vu que Dehon est toujours sur la touche, qu’Alvarez est revenu mais est complètement à court de temps de jeu, et que Pesser joue sur le côté. C’est un peu tout ce que j’ai comme défenseurs centraux. Je ne veux pas trop toucher aux joueurs de P3. Il est encore tôt pour eux et je ne veux pas qu’ils viennent se casser les dents en P1 », estime l’entraîneur.