Football - Page 2

  • Mager a remis les pendules à l’heure

    Aubel n’a plus gagné depuis un mois, depuis 4 matchs plus exactement (2/12), et s’apprête à recevoir la défense la 5688393A-4DD2-42F4-B806-5ACD6FDA892C.jpegplus imperméable de la série (Ougrée), ce qui n’est certes pas un gage de confiance. Surtout que les Sérésiens ont un profil d’équipe tout à fait… exceptionnel ! Jugez plutôt : les troupes d’Alain Colomberotto ont cette particularité d’être la meilleure défense de la série avec seulement 13 buts concédés mais aussi… la plus mauvaise attaque de la division avec seulement 17 buts marqués ! Cela signifie qu’avec leur 6 e place au classement, les Ougréens ont l’habitude de remporter leurs matchs par un but d’écart…

    Michaël Mager, le mentor aube-lois, est prévenu et en est bien conscient : « C’est vrai, c’est une équipe qui encaisse très peu et qui ne marque pas beaucoup ! Je m’attends du coup à un match engagé, avec beaucoup d’intensité et Ou-grée, comme nous, aura à cœur de vouloir effacer le revers du week-end dernier, pour eux à Sprimont. » Dimanche dernier, Aubel avait revêtu le bonnet d’âne suite à sa défaite chez l’ancienne lanterne rouge qu’était Cointe avec aucune victoire à la maison ! « C’était bien une contre-performance », reconnait Michaël Mager. « Aubel a manqué d’humilité. On est allé là avec le gros cou, sans penser à se faire mal… J’ai dû remettre les pendules à l’heure cette semaine. J’ai parlé au groupe mardi car rien n’est fait au classement ! On a fait un gâchis et il va falloir récupérer ces points perdus… » Réponse dimanche vers 16h20.

    Lire la suite

  • Nouvelles du vestiaire

    Galère peut de nouveau faire partie des choix de Michaël Mager après avoir joué 1h avec la P3 le week-end dernier. Pesser (dos) s’est entraîné mardi mais n’est pas fit et Meessen (adducteurs) a trottiné. « Par contre, Nijhoff s’est fait mal à l’épaule et devra se faire opérer en janvier », explique le coach.

     

    A.C. dans LA MEUSE VERVIERS du 6 novembre 2018

  • Marc Duthoo commente la situation d’Aubel

    Début mars 2018, après l’annonce en grande pompe des arrivées de Marvin Van Melsen, Maxim Lahaye et Xavier DC4B69C0-418E-4644-BFC2-C3AC39E44AB5.jpegStassen en vue de la saison 2018-2019, Marc Duthoo, le président d’Aubel, n’y allait pas par quatre chemins : son club allait viser le top 5 cette saison. Aujourd’hui, après une défaite dans l’antre de la lanterne rouge, le président songe avant tout à se mettre à l’abri au plus vite, mais il n’a nullement renoncé au top 5, qui n’est finalement distant que de 4 points.

    Avec 24 points récoltés en 17 matchs, la moisson n’est pas vraiment à la hauteur des espérances. Mais pas question de paniquer, ni de tout remettre en question. Les chiffres le prouvent à souhait, il n’y a rien de mal fait au classement général et l’ambition avouée de jouer le top 5 cette saison ne peut objectivement pas être rangée au placard. Aubel ne compte en effet que 4 unités de moins que l’actuel cinquième.

    D’un article d’OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 4 décembre 2018.

  • Aubel passe dans la colonne de droite

    Cointe n’avait pas encore gagné à la maison cette saison et c’est donc Aubel qui aura été la première victime après un match de très faible et de piètre qualité. C’est bien simple, dans de telles circonstances, c’est souvent une grosse erreur ou une phase arrêtée qui détermine le vainqueur. Et c’est ce qui est arrivé à la 68e minute quand Kerff a commis une faute aussi stupide qu’inutile dans son propre rectangle. Marcuccio, monté au jeu au repos, a gardé tout son calme pour tromper Stassen qui plongeait quasiment pour la première fois de la rencontre…

    Le Daring était au commandement (1-0) et n’allait pas le lâcher. Aubel était brouillon, trop lent, emprunté et avait beaucoup trop de déchets techniques dans son jeu. Il n’y avait de liant dans son jeu…. Si Kerff (tête au-dessus à la 12e) et surtout Mauclet (tir à bout portant à la 25e) avaient amené les seuls faits saillants des Herbagers, Cointe a juste eu, pour ainsi écrire, une frappe du jeune Von Buxhoeveden quelques instants après le repos et… le penalty.

    C’est très cher payé pour des Aubelois, certes peu en verve sur le synthétique liégeois, mais qui perdent surtout, avec la victoire de Fize, leur place dans la colonne de gauche pour se retrouver en pleine colonne de droite où les équipes s’affolent sérieusement… Il s’agira surtout de se relever les manches pour les 2 dernières joutes avant la bûche de Noël, sinon elle risque d’être bien fade…


    PAGO dans LA MEUSE VERVIERS du 3 décembre 2018

    Lire la suite

  • Aubel devra être plus méchante

    Si Aubel est la meilleure équipe à la maison, elle grimace beaucoup plus lorsqu’elle se déplace puisqu’elle occupe le… 14e fauteuil sur 16 extra muros ! Une victoire et 2 matches nul en 7 sorties, il s’agira de faire pencher la balance autrement dimanche sur le synthétique de Cointe… Surtout quand on sait que le Daring est la plus mauvaise équipe à… domicile avec 3 partages seulement !

    « Cointe n’a pas encore gagné chez lui », signalait Mike Mager. « Pourtant, il y a beaucoup de qualités dans cette équipe ! Ils ont quelques joueurs offensifs et médians intéressants. Cela joue bien foot, mais c’est vrai que c’est un peu naïf. Comme nous, c’est une jeune équipe ».

    GARDER LA BASE DÉFENSIVE
    Mais, le coach aubelois revenait ensuite sur son équipe : « Le plus important, ce week-end, est d’engranger des points. Nous sommes la 4e attaque et depuis quelques semaines, on encaissait pas mal et cela s’est résorbé dimanche dernier face à Fize. Mais, notre jeu n’est pas trop mal. On doit garder ce cap-là et repartir sur cette base défensive que nous
    avons connue il y a 8 jours. Mais je souhaiterais que l’on soit plus « méchant » dans les 2 rectangles ».

    On se souvient que c’est lors de la réception de Cointe, un jeudi soir après le périple à Mons en coupe de Belgique, qu’Aubel avait assuré sa première victoire dans ce championnat. Espérons qu’il en soit de même dimanche et surtout que Cointe ne soit pas sa première victime à la maison…

    Lire la suite