Faits divers - Page 4

  • Crash frontal sur la route d’Aubel

    Une jeune conductrice de 19 ans a percuté un camion et est grièvement blessée.

    Un accident a eu lieu ce mercredi sur le coup de 16h30 sur la route d’Aubel à Thimister. Un camion et une voiture sont rentrés en collision. Les jours de la conductrice de la voiture, une jeune Thimistérienne de 19 ans, sont en danger.

    Lire la suite

  • Une conductrice blessée au dos

    Une collision quasiment frontale impliquant deux voitures s'est produite ce dimanche en début de soirée, route de Battice, à Aubel. Les pompiers de la zone de secours 4 Vesdre Hoëgne et Plateau se sont rendus sur place.


    Lire la suite

  • Aubel et Thimister touchées par les vols d’auto

    À Aubel et Thimister-Cler-mont, les vols de voitures sont relativement plus élevés qu’ailleurs en région vervié-toise. La police fédérale a recensé le nombre de faits enregistrés par les services de police en matière de vols de voi-© Illu PN ture et tentatives par 10.000 voitures. Aubel (19,44) et Thimister-Clermont (19,62) présentent les chiffres les plus élevés. La cause est sans doute à aller chercher du côté de la proximité avec la frontière hollandaise. Des bandes organisées ont commis plusieurs vols ciblés sur des BMW en 2016. Ils emmenaient ensuite les voitures vers les Pays-Bas, apprend-on auprès de la zone de police du pays de Herve, auparavant touchée par les vols d’ancêtres à l’abbaye du Val-Dieu.

    D'une page à lire de V.M. à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 28 juin 2017

  • Maison vide d'occupants devient vite maison abandonnée...

    Petit rappel suite à 2 cambriolages constatés hier rue de Vaals à Gemmenich et Route de Val Dieu à Aubel dans des habitations vides d'occupants.

    Réagissez avant qu'il ne reste plus que les murs !

    Un de vos parents est décédé ou placé en maison de repos? Les démarches concernant la mise en vente du bâtiment traînent?
    L'habitation peut alors être la cible de vandales, cambrioleurs, voleurs opportunistes.... cette habitation est devenue une cible facile.

    Comment protéger une telle demeure?
    Le mieux est encore qu'elle semble occupée et donc qu'elle soit entretenue (pelouse tondue, fenêtres nettoyées, etc....).

    Rien ne vous empêche de jouer la carte du bluff, vous devriez ainsi vous en sortir avec un petit budget.

    Installez à l'intérieur quelques lampes sur ampoules éco reliées à des minuteurs.

    A l'extérieur, installez quelques spots leds avec détecteurs de mouvement intégrés, apposez un boitier d'alarme réaliste en façade ainsi que quelques caméras factices (en vente notamment sur internet)....

    Entretenez les serrures / fermetures et verrouillez tous les accès y compris l'abri de jardin... Et pourquoi pas renforcer certaines fenêtres facilement accessibles avec des verrous complémentaires.

    Pour ceux qui en ont la possibilité, garez, à des moments aléatoires, un véhicule peu utilisé dans l'allée de garage....

    Et enfin évitez absolument de laisser traîner du courrier dans les boîtes aux lettres de ces maisons.
    Pour ce faire bpost propose les services spécifiques"Après décès" ou "réexpédition" (du courrier à votre adresse).
    http://www.bpost.be/site/fr/recevoir/absence-et-demenagement

    En somme, faites en sorte de rendre cette maison vivante si vous désirez du moins qu'elle garde sa valeur initiale !

    (Un conseil de votre Zone de Police du Pays de Herve)

  • Séverine Penay et Thierry Trefois tués par la tempête à Dalhem!

    Deux Aubelois ont perdu la vie, ce jeudi soir, dans un dramatique accident à Dalhem. Un arbre, déraciné par les vents violents, est retombé sur l’habitacle de l’auto du couple. Thierry Trefois (45 ans) a été tué sur le coup. Son épouse, Séverine Penay, âgée de 41 ans, est décédée des suites de ses blessures.

    Pour Thierry Trefois, il était déjà trop tard. L’homme a été tué le coup. Son épouse, Séverine Penay, a été transportée à l’hôpital où elle est malheureusement décédée des suites de ses blessures, dans le courant de la nuit. Thierry Trefois était gardien de prison à Ittre. Si on s’en réfère à son profil sur les réseaux sociaux, il aimait la pêche, la moto et les animaux. Son épouse était plus discrète, mais partageait les passions de son époux. Ils étaient aussi très actifs dans le comité du quartier Centre Fête Pop à Aubel, très impliqués dans le quartier, toujours présents aux réunions, toujours là pour chaque activité mise en place, toujours motivés et souriants.

    Vu la taille de l’arbre - dont le tronc affiche une circonférence de plus d’1,5 mètre ! -, il était quasi impossible pour les occupants de la voiture d’en réchapper. Le couple d’Aubel était au mauvais endroit au mauvais moment, victime d’un terrible coup du sort. Un coup du sort qui laisse deux orphelins.

    (Avec l'édition digitale de La Meuse)