Environnement - Page 5

  • Le cheval de trait à l’honneur

    Comme 44 autres communes wallonnes, Aubel, Eupen et Plombières ont répondu à un appel à projet lancé par le ministre de la Ruralité, René Collin, visant à soutenir l’utilisation moderne et innovante du cheval de trait au sein des communes. Elles bénéficieront de subsides pour mettre en place leurs projets.

    Pour Plombières et Aubel, il s’agit d’un projet transcommunal qui permettra la valorisation du patrimoine touristique en proposant une offre de balades en calèche. « Le projet n’en est encore qu’à ses débuts. Aucun itinéraire ni modalités pratiques n’ont encore été définis », explique Freddy Lejeune, échevin aubelois du Tourisme. Et de poursuivre : « A priori, les chevaux de trait devraient être issus de l’exploitation d’un habitant de Hombourg ». Pour la mise en oeuvre de ces balades en calèche, les communes obtiennent chacune un subside de 12.500 euros. Eu- pen, le chef-lieu de la Communauté germanophone, se voit, pour sa part, attribuer un subside de 10.000 euros pour son projet qui prévoit, entre autres, de pouvoir relier la ville haute et la ville basse, en calèche durant les mois d’été et la saison touristique. « C’est une manière de repenser la mobilité en proposant des alternatives à la voiture, tout en rapprochant les citoyens de la nature », se réjouit l’échevine eupenoise Claudia Niessen. 

    F.P. dans LA MEUSE VERVIERS du 5 novembre 2016

  • Pas de prime énergie à Aubel

    ARRONDISSEMENT DE VERVIERS – ÉCOLOGIE ET ÉCONOMIES D’ÉNERGIE

    La commune d’Olne vient d’instaurer des primes énergétiques pour ses citoyens. Elle intègre ainsi le groupe des entités ayant opté pour un coup de pouce ajouté à celui de la Région Wallonne. En région verviétoise, il n’y a donc plus que six communes qui ne proposent pas cette aide complémentaire à leurs citoyens.

    Dans l’arrondissement de Verviers, quatorze des vingt communes proposent des primes à leurs citoyens, qui peuvent être très variables. Mais six font exception : Aubel, Herve, Lierneux, Waimes et Verviers. À Limbourg, il y en a eu, mais on a supprimé ce coup de pouce. On clôture juste les dossiers en cours, souligne la bourgmestre, Valérie Dejardin.

    D'un article d'YVES BASTIN dans LA MEUSE VERVIERS du 28 octobre 2016

  • Enquête publique: demande de la S.A. Demoulin pour son entreprise de Hombourg

    Les Bourgmestres de Plombières et Aubel portent à la connaissance de la population qu’une enquête publique est ouverte, relative à la demande de la S.A. Dumoulin, rue de l’Industrie, 18 à 5300 Seilles en vue d’obtenir un permis unique relatif renouvellement de l’autorisation d’exploiter une entreprise de fabrication d’aliments (farines pour les porcs et granulés pour les bovins), la régularisation urbanistique de 5 silos et le placement d’un nouveau silo, rue de la Station, 47 à 4852 Hombourg (Plombières), en application du Code de l’Environnement, et pour laquelle l’autorité compétente pour prendre la décision sur la demande faisant l’objet de la présente enquête est le Collège Communal de PLOMBIERES.

     

     

    Lire la suite

  • Deux cigogneaux nés au Lac de Vireilles et très protégés. Il n'en fut pas toujours ainsi.

    Capture d’écran 2016-07-28 à 12.39.48.pngJean-Luc Henrard rapporte aujourd'hui dans le  Journal "L'Avenir" que les deux cigogneaux nés en mai à Virelles ont survécu et s'exercent même en vue de migrer vers l'Afrique. A l'Aquascope, on exulte.

    Les cigognes n'ont pas toujours bénéficié du même intérêt dans nos régions. Jugez-en par ce billet du Journal d'Aubel du 12 août 1897:

    Hécatombe de cigognes - Il s’est fait vendredi dernier une véritable hécatombe de cigognes dans les communes de Glons et de Sluse.
    Dérangés, sans doute, dans leur migration par l’orage de jeudi soir ou trop confiants, ces oiseaux étaient éparpillés sur les toits. On cite des individus qui en ont abattu jusque 25 pour leur part. A Glons seule, une trentaine sont tombés sous les plombs des habitants.
    On sait qu’en Hollande cet inoffensif oiseau est très respecté et à l’abri des coups. C’est ce qui explique la confiance qui lui a coûté si cher en Belgique.

    (Photo du site Aquacole.be)

  • TROP CHAUD (encore pire demain)

    AUJOURD’HUI : Notre pays bénéficiera d’une journée pleinement estivale, le soleil s’imposant dès l’aube dans un ciel azur. Sous un vent faible de sud-est, les maxima s’envoleront entre 26 et 31°C. La nuit prochaine, sous un ciel clair et limpide, le mercure ne descendra pas en dessous de 14 à 20°C.

    LES PROCHAINS JOURS : Mercredi, le soleil brillera de tous ses feux dans un ciel tout bleu, mais en soirée, des orages de chaleur seront ici et là à craindre. Les maxima caracoleront entre 28 et 33°C. Jeudi, alors que quelques averses orageuses éclateront encore sur le Sud-Est en matinée, ailleurs nuages et éclaircies ici et là plus larges alterneront le temps sera sec.

    Ozone et chaleur

    En Belgique, il n'est pas fréquent que le bulletin météo prévoie 30°C plusieurs jours d'affilée. Prendre quelques dispositions vous permettra d'en profiter pleinement sans trop souffrir des désagréments de la canicule : vagues de chaleur et pics d'ozone.

    Des concentrations trop élevées d'ozone dans l'air ambiant sont nocives en raison de leurs effets très irritants pour les poumons. En été, le seuil d'avertissement de la population - 180 microgrammes d'ozone par mètre cube d'air - fixé par l'Union européenne est pourtant régulièrement dépassé.

    Mesures de précaution

    Lors d'une journée qui dépasse le seuil de concentration d'ozone, les personnes les plus sensibles (personnes âgées, asthmatiques, souffrant de problèmes respiratoires et jeunes enfants) doivent éviter de :

    • sortir de la maison
    • fournir des efforts physiques
    • ouvrir les fenêtres aux heures les plus chaudes de la journée (entre 12 et 22 h)

    En cas de canicule, il faut veiller à prendre quelques précautions utiles telles que:

    • boire beaucoup, de préférence de l'eau
    • s'exposer le moins possible au soleil et s'en protéger avec une crème solaire
    • rester chez soi et fermer fenêtres et volets aux heures les plus chaudes
    • aérer durant la nuit lorsque les températures sont plus fraîches

    Les personnes plus fragiles éviteront de faire des efforts physiques spécialement entre 11 heures et 20 heures.

    Lire la suite