Environnement - Page 5

  • Collecte incomplète des déchets à Aubel ce vendredi

    Malheureusement, suite aux mauvaises conditions climatiques, la collecte des déchets ménagers, PMC et papiers-cartons n’a pas pu être organisée dans son ensemble.

    La prochaine collecte des déchets ménagers se fera le vendredi 20 janvier.

    La prochaine collecte des PMC - papiers-cartons se fera le vendredi 27 janvier.

    La commune d'Aubel vous remercie de ne pas encombrer la voie publique pendant ce laps de temps.

  • Ramassage des sapins de Noël

    Lundi 9 janvier

    Comme chaque année à pareille époque, il faut penser à se «débarrasser» de son sapin!Capture d’écran 2016-12-19 à 08.35.15.png

    Dans ce sens, le Service des Travaux de la Commune d'Aubel procédera au ramassage des sapins de Noël pour les habitants de l'entité.

    Ce ramassage se déroulera durant la journée dulundi 9 janvier. Merci de placer votre sapin, dégarni de ses décorations, à rue. 

    Informations complémentaires: 087/68.01.33 - travaux@aubel.be

  • C'est déjà Demain : le photovoltaïque encore rentable?

    En 2015, le parc photovoltaïque belge a atteint une puissance installée de 3200 MégaWatt-crête (MWc). Depuis la crise des « certificats verts », le secteur se relève doucement. Peu à peu, les consommateurs reprennent confiance. Si l’activité reprend, cela s'effectue doucement. En 2015, d’après les chiffres officiels, le marché photovoltaïque belge a connu un faible niveau d’activité avec seulement 53 MWc installés contre 1000 MWc en 2011.Et pourtant, le secteur reste résolument optimiste…

    C’est déjà demain vous propose différents points de vues sur la question du photovoltaïque.

    Celui de l’installateur, évidemment, à travers le regard de Samuel Bragard d’Ernersol.

    Celui du fabriquant également, Eric Franssen s’est lancé dans production de panneaux à Eupen et à Marche. Des produits 100% européens et assemblés en Wallonie!

    Depuis 2 ans la société Cafés Liégeois couvre 15 pour-cent de ses besoins électriques grâce aux photovoltaïques! Un investissement de 500 mille euros qui ravit la direction et le personnel.

    Quant à Mathilde Liégeois et son compagnon, ils veulent investir eux aussi dans le photovoltaïque, convaincus de l’intérêt de la démarche.

    (Une émission de TéléVesdre)

  • Le cheval de trait à l’honneur

    Comme 44 autres communes wallonnes, Aubel, Eupen et Plombières ont répondu à un appel à projet lancé par le ministre de la Ruralité, René Collin, visant à soutenir l’utilisation moderne et innovante du cheval de trait au sein des communes. Elles bénéficieront de subsides pour mettre en place leurs projets.

    Pour Plombières et Aubel, il s’agit d’un projet transcommunal qui permettra la valorisation du patrimoine touristique en proposant une offre de balades en calèche. « Le projet n’en est encore qu’à ses débuts. Aucun itinéraire ni modalités pratiques n’ont encore été définis », explique Freddy Lejeune, échevin aubelois du Tourisme. Et de poursuivre : « A priori, les chevaux de trait devraient être issus de l’exploitation d’un habitant de Hombourg ». Pour la mise en oeuvre de ces balades en calèche, les communes obtiennent chacune un subside de 12.500 euros. Eu- pen, le chef-lieu de la Communauté germanophone, se voit, pour sa part, attribuer un subside de 10.000 euros pour son projet qui prévoit, entre autres, de pouvoir relier la ville haute et la ville basse, en calèche durant les mois d’été et la saison touristique. « C’est une manière de repenser la mobilité en proposant des alternatives à la voiture, tout en rapprochant les citoyens de la nature », se réjouit l’échevine eupenoise Claudia Niessen. 

    F.P. dans LA MEUSE VERVIERS du 5 novembre 2016

  • Pas de prime énergie à Aubel

    ARRONDISSEMENT DE VERVIERS – ÉCOLOGIE ET ÉCONOMIES D’ÉNERGIE

    La commune d’Olne vient d’instaurer des primes énergétiques pour ses citoyens. Elle intègre ainsi le groupe des entités ayant opté pour un coup de pouce ajouté à celui de la Région Wallonne. En région verviétoise, il n’y a donc plus que six communes qui ne proposent pas cette aide complémentaire à leurs citoyens.

    Dans l’arrondissement de Verviers, quatorze des vingt communes proposent des primes à leurs citoyens, qui peuvent être très variables. Mais six font exception : Aubel, Herve, Lierneux, Waimes et Verviers. À Limbourg, il y en a eu, mais on a supprimé ce coup de pouce. On clôture juste les dossiers en cours, souligne la bourgmestre, Valérie Dejardin.

    D'un article d'YVES BASTIN dans LA MEUSE VERVIERS du 28 octobre 2016