Enseignement - Page 5

  • Quelques mots de l'assistante aux victimes

    Muriel.gif

    Petit mot de l'assistante aux victimes, de la Zone de Police du Pays de Herve, Muriel Hermanns, qui est également une maman concernée par certaines questions qu'un enfant peut se poser lors de la rentrée scolaire.

    Voici ses réponses aux questions de vos enfants :

    1) Je n'aime pas l'école, mes parents peuvent-ils m'obliger à y aller ?

    D'abord en Belgique l'école est obligatoire de 6 à 18 ans.
    Si tu ne vas pas à l'école, tes parents pourraient être poursuivis par la justice. Ils ont donc le droit, mais aussi le devoir de t'obliger à y aller.
    Pourquoi n'aimes-tu pas l'école ? Tu n'apprécies pas ton instituteur(trice), tu t'ennuies, tu n'as pas de copains, tu as de mauvais résultats ....

    Parles-en avec ton entourage. Quelque soit le problème, le dialogue est à la base de toute résolution de conflits. Après t'être confié, tu te sentiras déjà beaucoup mieux. Apprendre à lire, à écrire, à calculer sont des compétences utiles et nécessaires dans la vie de tous les jours.

    2) Mes copains de classe se moquent de moi, que puis-je faire ?

    Surpoids, petite taille, lunettes, gros nez, oreilles décollées, grands pieds, appareil dentaire...Les prétextes pour se moquer sont infinis. Quelques soient les raisons de tes camarades ils ont tort, tu as droit au respect et tu ne vaux pas moins que les autres !

    Tâches de leur dire que leur comportement et leurs blagues te blessent et que s'ils continuent tu te défendras.
    Ne restes pas seul avec cette souffrance. Parles-en aux adultes autour de toi (professeurs, surveillants, directeur) et surtout à tes parents ! Ils sont là pour t'aider à grandir et à te sentir bien dans ta peau !
    Si ces moqueries perdurent, se répètent quotidiennement, que tu te retrouves violenté par un autre enfant plus fort que toi, ou pire, par tout un groupe, on parle de harcèlement scolaire...tu devrais en parler à tes parents car des solutions existent.

    3) On me vole mes collations à l'école et on me menace de me frapper si je refuse ?

    A l'école tu peux rencontrer de chouettes amis mais tu peux aussi faire face à des camarades moins sympas.

    Certains enfants de l'école peuvent te menacer pour obtenir des objets, des collations, voir de l'argent. Cela s'appelle du "racket". Le racket c'est quand quelqu'un veut te prendre quelque chose qui t'appartient contre ta volonté !

    Le racket c'est interdit et sévèrement puni par la loi !

    Pour l'éviter essaies de na pas sortir trop d'argent ou d'objets de valeurs sur toi, ne restes pas seul pendant la récré.
    Sur le chemin de l'école, mieux vaut que tu sois accompagné par un adulte ou par un groupe de copains.

    Si tu en es victime parles-en à tes parents, ton instituteur(tric), directeur, surveillant...ne restes pas seul avec cela sinon les faits risques de s'aggraver et tu finiras par mentir car tu auras peur. Même si tu es menacé par le racketteur parles-en, c'est en te confiant à des adultes qu'on saura te protéger.

    Enfin si ces problèmes perdurent papa ou maman devraient peut-être me contacter au SAPV Zone de Police "Pays de Herve" via le 087/ 34 36 20, afin que nous puissions nous rencontrer. Tu pourras me parler de tes problèmes avec ou sans la présence de tes parents si tu le préfères.
    Nous tâcherons ensemble de trouver une solution.

  • Exposition de peinture à l'école de La Clouse

    expo-expo_3.jpg

    Ce vendredi 9 et samedi 10 mai, l’école communale de La Clouse a ouvert ses portes aux visiteurs. Le week-end a débuté le vendredi par une exposition de peintures et de dessins réalisés par les élèves dans le cadre d’un grand projet peinture auquel toutes les classes ont participé. C’est l’échevine de l’enseignement de la commune d’Aubel, Mme Béatrice Stassen, qui a ouvert solennellement l’exposition en coupant le ruban symbolique. 

    EXPO_expo_1.jpg

    Ensuite, les parents ont pu déambuler dans les couloirs et les classes transformés pour l’occasion en salles d’exposition. Une grande place avait été réservée à Joan Miro suite à la visite de l’exposition Miro à Spa. Les visiteurs terminaient leur visite au réfectoire où ils pouvaient visionner un reportage vidéo réalisé pendant les ateliers peinture et siroter le verre de l’amitié. De nombreux parents étaient très surpris et admiratifs en découvrant le travail réalisé. Le samedi après-midi, l’école ouvrait ses portes aux visiteurs lors d’une journée portes ouvertes.

    EXPO_expo_4.jpg

  • Journée de défis pour le Télévie

    IMG_5485-(FILEminimizer).jpg

    Vont-ils vaincre ce monstre ? 

    Journée magnifique pour les élèves de l’école libre d’Aubel et de l’école du bac de Fléron ce vendredi 14 mars.  C’était en effet leur traditionnelle journée des défis au profit du Télévie.

    Les étudiants de 1è année de la haute école HELMo, section éducation physique de Loncin, avaient préparé une trentaine de défis sportifs dans les différentes salles du hall omnisports d’Aubel.

    IMG_5507-(FILEminimizer).jpg

    La jolie princesse, prête à aider les petits

    Plus de 400 élèves, répartis en 54 équipes, ont essayé de relever ces défis dans une ambiance de bonne humeur et de joie.  Le thème de la journée étant les contes et légendes, nous avons eu l’occasion de croiser des jolies princesses, robin des bois, un lapin toujours en retard, un ogre affamé, le petit poucet, et surtout, le grand méchant loup…

    IMG_5519-(FILEminimizer).jpg

    Une équipe se prépare à affronter les templiers

    IMG_5551-(FILEminimizer).jpg

    Les élèves de maternelles n'ont plus peur du loup

    Pour réussir toutes ces épreuves, il fallait faire preuve de courage, d’agilité, de force, mais aussi de réflexion et surtout de collaboration.  Bref, une journée sportive qui permettait également aux élèves de grandir.

    IMG_5560-(FILEminimizer).jpg

    La journée est terminée, on attend pour découvrir le montant

    Mais, pour pouvoir aider le Télévie, et pour récolter de l’argent pour aider à la recherche, tous les élèves avaient un premier défi à réaliser, il fallait se faire parrainer.  Ils sont donc allés à la rencontre des Aubelois, des Fléronnais,… pour expliquer l’objectif de leur action, et au total, ils ont récolté la coquette somme de 13.052 Euros.

    IMG_5565-(FILEminimizer).jpg

    Les étudiants de HELMo Loncin dévoilent le chèque

    Une jolie somme qui ira grossir le montant total du Télévie.  Le chèque des aubelois sera remis le samedi 26 avril lors de la journée du Télévie.

    Plus de photos sur www.écolelibredaubel.be

  • Fondation Nicolaï

    10783476-apprenti-plombier-femme-et-le-tuteur-au-travail.jpg

    Les apprentis qui ont terminé et réussi leur contrat d’apprentissage en 2013, ainsi que les étudiants qui ont terminé et réussi un cycle complet d’études professionnelles (6 ans) en 2013, qui sont domiciliés à Aubel et qui désirent bénéficier de la prime octroyée par la Fondation Nicolaï, doivent s’inscrire à la maison communale 1er étage, (LEUTHER Benoît), avant le 15 décembre 2013.

  • Rentrée scolaire

    VOTRE POLICE LOCALE VOUS INFORME

    (Aubel, Baelen, Herve, Limbourg, Olne, Plombières, Thimister-Clermont et Welkenraedt)

    rentree-scolaire-back-to-school-olibac_0.jpg

    Dés ce 2 septembre les policiers de la zone de police du Pays de Herve  seront aux abords des écoles en cette période de rentrée scolaire… à bon entendeur…

     

    Pour l’heure, voici quelques conseils:

     

    Si vous conduisez votre enfant EN VOITURE :

    Montrez l’exemple à vos enfants et mettez votre ceinture de sécurité.

    Utilisez un système de retenue adapté à votre enfant et fixez-le dans la voiture.

    Lorsque vous déposez (ou reprenez) votre enfant ne vous arrêtez pas n’importe où : pas sur le

    trottoir, pas sur un accotement sans laisser un passage suffisant (1m50) pour les autres enfants,

    pas sur les passages pour piétons ni à moins de 5 mètres en deçà.

    Dans la mesure du possible, faites descendre (ou monter) votre enfant du côté du trottoir de

    l’école. Si ce n’est pas possible, faites le descendre (ou monter) sur le trottoir opposé et ne laissez

    pas votre enfant traverser seul.

    Restez toujours vigilant en voiture et réduisez votre vitesse aux abords d’une école : les réactions

    des enfants sont toujours imprévisibles.

    Ne faites pas des manoeuvres compliquées près d’une école, allez tourner un peu plus loin !


    Si votre enfant se rend à l’école A PIED :

    Cherchez un trajet qui offre des trottoirs ou des accotements praticables (d’où l’importance de ne

    pas y stationner).

    Apprenez à votre enfant à marcher toujours le plus loin possible du bord du trottoir et de se méfier

    des entrées de garage.

    Apprenez-lui à traverser : s’arrêter sur le bord du trottoir, regarder et écouter dans toutes les

    directions, ne pas courir. Apprenez-lui à utiliser les passages pour piétons.

    Faites avec votre enfant l’itinéraire en lui donnant les conseils utiles et de préférence aux heures

    où il devra normalement le parcourir.


    Si votre enfant se rend à l’école A VELO :

    Vérifiez l’état du vélo de votre enfant : sonnette, éclairage, frein, pression des pneus.

    Faites avec votre enfant l’itinéraire en lui donnant les conseils utiles et de préférence aux heures

    où il devra normalement le parcourir.

    Veillez qu’aucun sac ne soit suspendu au guidon ou ne compromette la stabilité du vélo

    Apprenez-lui à annoncer à temps et clairement ses changements de direction.


    Si votre enfant se rend à l’école EN BUS :

    Apprenez-lui à attendre son bus sur le trottoir ou sous un abribus.

    Apprenez-lui également à attendre que le bus soit reparti avant de traverser.


    Quelques derniers petits conseils :

    Faites en sorte que votre enfant soit bien visible : vêtements clairs et pourvus de réfléchissants

    surtout lorsque les conditions climatiques sont moroses (hiver, temps maussade…)

    Attendez votre enfant sur le même trottoir (pour éviter qu’il ne traverse).