Cyclisme - Page 5

  • Aubel-Thimister-Stavelot arrivera à Stavelot le 5 août

    Stavelot accueillera pour la deuxième fois l’arrivée finale d’Aubel-Thimister-Stavelot, une épreuve internationale prestigieuse dédiée aux juniors. Ce sera le 5 août et plusieurs côtes bien connues animeront cette troisième et dernière étape : Haute Levée, Stockeu, Thier de Coo. « C’est un parcours digne des grandes courses », se félicite-t-on dans les rangs de la société Flèche Ardennaise, organisatrice de l’événement.

    D'un article d'OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 28 avril 2018.

  • Sarah Inghelbrecht: bon test national de contre-la-montre à Chimay

    L’Aubeloise Sarah Inghelbrecht, non sélectionnée pour Liège-Bastogne-Liège, a quant à elle démontré son bon niveau de forme au test national de contre-la-montre à Chimay, qu’elle a remporté chez les Dames. La compagne de Julien Stassen devra par contre attendre fin juin pour disputer son championnat Dames Elites à Anzegem.

  • Aubel-Thimister-Stavelot pour préparer l’Euro

    La 53 e Flèche Ardennaise se tiendra le 6 mai prochain à Herve. Parcours inchangé, affiche sportive renforcée malgré la sortie de la Top Compétition : les organisateurs présentent leur épreuve dans un article de MAXIME SEGERS à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 25 avril 20158.

    Les Amateurs et Masters en attente

    La course d’attente de la Flèche Ardennaise sera cette fois dédiée aux Amateurs et Masters. Déçus de l’affluence du Championnat FCWB Débutants l’an dernier, les organisateurs ont opté pour les aînés, avec un circuit cependant inchangé. Le départ est prévu à 13h30 pour un total de 79,2 kilomètres répartis en douze boucles. « Car il faut conserver une animation dans le centre de Herve », insiste Maurice Pirard.

    Aubel-Thimister-Stavelot, autre organisation de la Société Flèche Ardennaise, devrait également proposer une belle affiche. Plus de 60 équipes sont candidates, pour 33 finalement retenues. L’étape d’Aubel devrait être adaptée suite aux travaux sur la route de Val Dieu, mais le programme global reste intact.

    « Nous sommes l’unique épreuve UCI pour Juniors à une semaine des Championnats d’Europe, donc nous attendons de grosses pointures », se félicitent les organisateurs. 

    M.S. dans LA MEUSE VERVIERS du 28 avril 2018.

  • Julien Stassen brave la pluie.

    En Croatie, L’Aubelois de WBAqua Protect dispute depuis ce mardi le Tour de Croatie (2.HC). Il pointe actuellement au 106e rang du classement général, après la 4ème étape.

  • Sarah Inghelbrecht va découvrir la Flèche Wallonne

    L’Aubeloise d’adoption Sarah Inghelbrecht découvrira, après Liège-Bastogne-Liège l’an dernier, la Flèche Wallonne ce mercredi. Mais sa situation n’est pas plus enviable.

    « On reste dans l’amateurisme »

    « Je ne me considère pas comme professionnelle, car je roule à vélo surtout par plaisir. Avec mes défraiements et mon statut VDAB (l’équivalent de l’ADEPS en Flandre), je gagne moins que si j’avais un vrai job », considère la compagne de Julien Stassen, diplômée universitaire en commerce.

    « En Belgique, seule cinq filles sont vraiment professionnelles. Pour le reste, c’est la débrouille. Dans mon équipe, chacune tente de gagner un peu d’argent mais c’est compliqué. La situation s’améliore dans les six ou sept meilleures équipes mondiales, surtout celles qui émanent d’une équipe masculine avec un gros budget. Pour les autres, on reste dans l’amateurisme. J’espère qu’on arrivera à un salaire minimum, même si ça risque de tuer pas mal de petites équipes. Je suis peut-être née quelques années trop tôt pour devenir pro », juge la Flamande d’origine qui a pour mission d’intégrer l’échappée matinale de cette Flèche Wallonne.