Cyclisme - Page 3

  • Fracture de la clavicule pour Robin Ernst

    Robin Ernst a bien mal commencé sa période de stage. L’Aubelois, qui effectuait sa première sortie sous les couleurs Ago-Aqua Service, a chuté sur la Flèche du Port d’Anvers. L’Espoir 1e année souffre d’une fracture de la clavicule. La durée de son indisponibilité n’est pas encore définie.

  • Aubel-Thimister-Stavelot: Remco Evenepoel écrase tout

    Le Champion d’Europe a gagné sa 27e victoire de l’année.
    Le Brabançon ramène finalement l’étape stavelotaine et le général, avec plus de trois minutes d’avance. Prochain objectif : le Mondial à Innsbruck.
    L’autocollant sur son cadre en dit long sur ses ambitions. Les dates de ses victoires sur les championnats de Flandre, de Belgique et d’Europe sont fièrement inscrites au-dessus de son patronyme. À côté de l’arc-en-ciel de champion du monde, la mention « Coming Soon ». La certitude, déjà, de s’imposer à Innsbruck traduit sa domination chez les U19 qu’il a prolongée ce week-end dans les monts ardennais. Il a dû s’incliner face à l’Erythréen Hailu vendredi, gardant un goût amer de cette défaite (car « terminer 2e n’est jamais agréable »), et a ensuite offert la victoire au Danois Tromsen, samedi, à Thimister (« car il a collaboré avec moi pour creuser l’écart sur le peloton ») après avoir dû reconnaître l’infériorité de son collectif au chrono par équipes (non sans s’être énervé sur le manque de capacités de ses coéquipiers). Suffisant pour retrouver le sourire, samedi soir, les mailles jaunes sur le dos. Sa mission n’était cependant pas pleinement accomplie et le futur pro de Quick Step n’était pas prêt à rentrer au domicile familial an- derlechtois sans le trophée de la victoire. « Les deux premiers jours ne proposaient pas beaucoup de difficultés », regrette l’ancien footeux. « Avec huit côtes, je savais que l’étape stavelotaine était la plus taillée à ma mesure. Les Ardennes, c’est ma deuxième maison. Je voulais immédiatement casser le peloton. Dans Wanne, j’ai bien embrayé, puis j’ai distancé tout le monde dans la Haute Levée. Il me restait alors à contrôler, à mon tempo. »
    TRENTE VICTOIRES ?
    De quoi compléter son armoire à trophées, empochant au passage, en plus de ses 26e (étape) et 27e (général) victoires, les maillots des points et de la montagne. « Après l’Euro, j’ai clairement annoncé mes objectifs : Aubel-Thimister-Stavelot et le Mondial. J’ai réussi le premier, je suis prêt à accomplir le second. Le reste, je m’en fous un peu. Il me reste deux courses en préparation : le Giro della Lunigiana et un chrono à Waregem. Puis la troisième semaine de septembre, à Innsbruck, sera cruciale pour moi. J’espère finir à 30 victoires, et mon contrat pro n’altère pas ma motivation », affirme Evenepoel.
    Un article de MAXIME SEGERS dans LA MEUSE du 6 août 2018.

  • Surprenant Erythréen

    Biniam Hailu a surpris tout le monde, même le champion d’Europe Evenepoel.

    On attendait les étoiles du Champion d’Europe Remco Evenepoel à Aubel, c’est finalement un Erythréen qui s’empare du premier maillot jaune d’Aubel-Thimister-Stavelot.

    Une page de MAXIME SEGERS à lire dans LA MEUSE du 4 août 2018.

  • Robin Ernst sur la Flèche du Port d'Anvers

    Laurenz Rex et Robin Ernst feront leurs débuts comme stagiaire chez Ago-Aqua Service sur la Flèche du Port d’Anvers (1.2), dernière manche de la Top Compétition programmée ce dimanche.

  • Le Tour du Portugal pour Julien Stassen

    Olivier Pardini (Differdange), Julien Stassen et Antoine Warnier (Wallonie-Bruxelles) ont débuté ce mercredi le Tour du Portugal. L’épreuve portugaise constitue la plus longue épreuve de leur carrière, puisque disputée en onze étapes sur douze jours (une journée de repos). Pardini a débuté par une 7e place sur le prologue. Warnier a lui lourdement chuté lors de la reconnaissance, mais il a pu prendre le départ.