Commerce - Page 3

  • La brasserie du Val-Dieu va grandir

    La Val-Dieu est devenue une valeur sûre en région verviétoise, et pas seulement là d’ailleurs. Elle se vend de mieux en mieux, pour preuve, ce sont 13.000 hectolitres qui ont été brassés en 2017. « Notre capacité maximale est de 17.000 hectolitres par an et à cette allure, on y arrivera vite », avoue Alain Pinckaers, le patron de la brasserie du Val-Dieu qui ajoute que « chaque année, on vend 10 à 15 % de bières en plus ».882D3620-C16D-4408-84EF-C1487603231B.jpeg
    Du coup, on pense de plus en plus à agrandir du côté de Val-Dieu pour pouvoir brasser davantage à l’avenir. Et si ce n’est encore qu’un projet à l’heure actuelle, les démarches ont bel et bien commencé. « Je pensais que ça irait plus vite mais comme c’est un bâtiment classé, ce n’est pas si facile que ça. Je ne pense pas qu’on veuille nous mettre des bâtons dans les roues du côté de l’abbaye, c’est simplement que ça prend beaucoup de temps », explique Alain Pinckaers qui veut absolument continuer à brasser à l’abbaye.
    Il espère tout de même voir le gros projet d’agrandissement sortir de terre d’ici deux à trois ans. Ça pourrait inclure d’autres nouveautés mais il préfère ne pas en dire plus pour le moment.

    Lire la suite

  • Encore des aubelois candidats Verviétois de l’année

    Dans la catégorie ECONOMIE, vous pouvez voter pour un ancien rémersdaelois.

    B92D86A4-C835-42A1-B295-0D41F055D864.jpegC’est en novembre que les premières Peak Beer ont pu être dégustées par les amateurs de bière. Elles sont confectionnées à partir d’ingrédients 100% naturels, dans une toute nouvelle brasserie installée à Botrange, le point culminant du pays.

    Qui sera LE VERVIÉTOIS de l’année 2017?

    La Meuse, en collaboration avec VivaCité et Télévesdre, organise la grande cérémonie du Verviétois de l’année 2017. Elle a pour objectif de mettre à l’honneur des citoyens qui se sont distingués dans la région de Verviers au cours de l’année écoulée et ce, dans les catégories suivantes: culture, sport, économie, commerce et société.

    Lire la suite

  • Le rosé aubelois cartonne jusqu’en Roumanie

    Le cidre rosé produit avec les pommes rouges séduit à l’exportation. Il s’était d’abord bien implanté en Grande-Capture d’écran 2018-01-16 à 09.54.59.pngBretagne et aux Pays-Bas, outre notre marché national. Mais le breuvage made in Aubel a aussi effectué une belle percée sur le marché…. roumain. La Slovaquie fait aussi bon accueil à cette boisson colorée, mais sans colorant. Les magasins d’État, dans les pays nordiques, commercialisent aussi le cidre rosé aubelois.

    Ce n’est pas tout : en mars, les États-Unis devraient voir débarquer un produit du même genre, mais plus typé anglo-saxon, le « rosé cider », une boisson de type Strongbow.

  • 12.000 arbres aux pommes à chair rouge

    La cidrerie Stassen, désormais intégrée au groupe Heineken, voit son avenir en rosé. Avec un cheval de bataille qui trace son chemin : la pomme rouge, de variété Geneva qui, comme son nom ne l’indique pas, est originaire du Québec. C’est là que des responsables de la cidrerie aubeloise l’ont découverte voici quelques années. Et depuis, le département recherche et développement du cidrier aubelois s’escrime à en faire un fer de lance de sa production. Ce qui amène Alexandre Renerken, le chargé de communication de la cidrerie, à prédire que dans les mois prochains, on pourrait assister à « une belle révolution de la pomme rouge ».

    Lire la suite

  • Séance d’infor

    Les artisans du Vin du Pays de Herve vous invitent ce 28 janvier à une séance d'information à la Salle du Cercle à Aubel !

    Celle-ci portera sur les détails de leur projet; où vont-ils planter? Que vont-ils planter? Pourquoi ce choix? ...

    De plus, ils ont invité un œnologue qui vous parlera des qualités
    organoleptiques des cépages qu'ils vont planter.

    Ce sera bien évidemment également l'occasion de déguster l'un ou l'autre vin belge (bar payant mais à prix coûtant).

    Entrée libre et gratuite à 10h, fin prévue aux alentours de 12h