Commerce - Page 2

  • Stassen se dote d’un centre d’éducation au cidre qui drainera des milliers de personnes

    Grande première pour la cidrerie Stassen, à Aubel : elle vient de se doter d’un « Centre d’expertise et d’éducation au cidre ». On vient d’en terminer son aménagement et le bâtiment est ouvert depuis ce vendredi, dans une maison située juste à coté de la cidrerie et que celle-ci avait achetée. Jusqu’à présent, on y stockait les archives de l’entreprise et le service logistique.

    Une page d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 26 novembre 2018.

  • Le Bistro d’Ethan dans le Bib Gourmand

    Le bistro d’Ethan à Aubel fait partie des 20 nouveaux restaurants belges à être repris dans la sélection du Bib Gourmand 2019. En Capture d’écran 2018-11-09 à 08.35.19.pngrégion verviétoise, six autres établissements sont également repris dans cette nouvelle sélection du guide gastronomique.

    Ils sont plus de 20 nouveaux restaurants à se voir attribuer le label Bib Gourmand, en Belgique. Ce qui porte désormais à 157 le nombre d’établissements à afficher ce label Michelin.

    Si Bruxelles et la Flandre voient respectivement arriver six et trois nouvelles enseignes, la Wallonie en compte onze de plus cette année. En région verviétoise, c’est le Bistro d’Ethan à Aubel, avec son concept de bistronomie, qui entre dans le guide. « J’ai appris la bonne nouvelle par un collègue, le chef Paul Knott du restaurant Les Fines Gueules, qui m’a appelé pour me féliciter », raconte Fabrice Van Genechten, patron et chef du Bistro d’Ethan. Une satisfaction toute particulière d’autant que l’équipe est très jeune et que l’établissement en est à sa première année d’exploitation.

    MENU COMPLET À MAX. 37 €

    Six autres établissements de chez nous sont également repris dans cette sélection : Les fines Gueules à Charneux (Herve), Arti’Choc à Eupen, Sel et Poivre à Eynatten, La Chapellerie à Petit-Rechain (Verviers), La Cour de la Reine à Spa et L’O de Source à Spa.

    La condition pour figurer parmi cette sélection : proposer un menu complet (entrée, plat principal et dessert) pour un maximum de 37 euros et offrir un rapport qualité-prix remarquable, souligne le guide rouge par communiqué.

    D'un article d'AURÉLIE FRANSOLET AVEC BELGA à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 9 novembre 2018.

  • Maxime Edward Royen vient de présenter ses collections à Vancouver et à Bruxelles

    Pleine lumière sur un jeune styliste originaire d’Aubel. Maxime Edward Royen vient de réaliser un beau doublé en participant à deux Capture d’écran 2018-11-05 à 09.46.54.png« fashion week » ces dernières semaines. Après avoir présenté une collection pour hommes et femmes à Vancouver au Canada, ses pièces du vestiaire masculin ont également défilé lors des Brussels Fashion Days.

    Un article d'AURÉLIE FRANSOLET à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 5 novembre 2018.

  • Centre d'Aubel fermé de 11h à 13h. ce dimanche

    Dans la cadre des festivités de la St-Hubert et plus particulièrement à l’occasion du cortège et de la bénédiction des chevaux de ce dimanche 4 novembre, la circulation des véhicules sera interdite dans tout le centre d’Aubel de 11h. à 13h. La sortie des parkings aux abords des halls sportifs sera également très difficile pendant ces mêmes heures. Soyez attentifs à prendre vos dispositions si vous êtes pressés et évitez de transiter par Aubel si vous ne voulez pas assister aux manifestations ou au marché dominical.

    2018 affiche st-hubert.jpeg

  • Le scandale Veviba profite à l’abattoir bovin

    Deux fois plus de bovins ont été abattus à l’abattoir communal d’Aubel, depuis l’affaire Veviba.

    Sept mois après l’affaire Veviba à Bastogne, l’abattoir communal bovin d’Aubel a le vent en poupe : il a doublé sa production et a dû engager. Tout bon pour les finances communales et le porte-monnaie des Aubelois.

    Un article d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 29 octobre 2018.