Basket - Page 5

  • Aubel a aussi repris sa marche en avant

    Aubel a aussi repris sa marche en avant après de nombreuses semaines négatives en allant battre le MOSA 65-71. « On a encore eu des frayeurs en fin de match avec un groupe tétanisé et se posant trop de questions. Leenaerts a été impérial en première période alors que le 3 sur 6 à trois points de Lambot nous a fait du bien. J’ai dû pousser une gueulante pour réveiller le groupe dans le money-time et,  cette fois, cela a réussi, avec un press tout terrain qui nous a redonné du boost », notait le coach. À noter qu’avec les revers conjugués de Neuville et Haut-Pré, Aubel revient à un succès de la première place.

    Lire la suite

  • Pepinster marche sur Aubel

    C’était l’affiche de la journée. La venue d’Aubel à Pepinster. Le moment des réponses aussi. En effet, les locaux allaient-ils créer la surprise et faire un pas supplémentaire vers le maintien ou les visiteurs allaient enfin arrêter leur série noire pour garder des ambitions dans le top 3 de la série ?
    Et c’est la première option qui a été décidée par un duo Rossinfosse-Lejeune décisif dans un dernier quart surprenant. 22-10 pour des Pepins survoltés alors que les Herbagers perdaient complètement pied. « On a clairement vu que notre dynamique était négative car, même si nous étions devant, tout s’est effondré avec des joueurs se posant trop de questions. Nous aurions dû dominer encore plus la raquette d’autant que personne n’a eu de réussite à distance. Mais on a encore foiré », nous confiait un Christophe Henrotay qui peut définitivement tirer un trait sur la lutte pour le titre suite à ce revers 75-70.
    Par contre, la mission sauvetage de Florian Etienne prend une tournure de plus en plus intéres- sante avec 2 succès d’avance sur une équipe de Visé qui s’est inclinée contre les jeunes de Saint-Louis. Même si Belleflamme gagne, le revers des Mosans et celui (après 2 prolongations) de la Vaillante contre le leader ougréen, permet presque de déterminer le nom des deux descendants. « Nous les savions en position délicate et nous avons réussi à garder notre sang-froid jusqu’en fin de match. C’est la différence avec comment fonctionnait précédemment le groupe. Sans faire un grand match, nous sommes restés soudés et cela fait toute la différence », notait le coach pepin.

    D’un article de Didier DELMAL dans LA MEUSE VERVIERS du 12 mars 2018

  • Réveil aubelois ou sauvetage pepin ?

    Après le week-end dédié à la coupe provinciale, retour du championnat avec un derby très intéressant. Dimanche, 13h, dans la salle de Pepinster, le BC Aubel débarquera en force. Après sa démonstration organisationnelle pour ces deux jours de finales provinciales, le club de Pierre Collin voudra reprendre sa marche en avant. N’arrivant plus à gagner, les Herbagers ont fait le « ménage » en interne pour clarifier la situation. Avec le prolongement de Christophe Hougardy et l’arrivée de trois joueurs (Klassen, Liégeois et Gorlé), le club a jeté les bases de la saison prochaine avec seulement deux points d’interrogation concernant le noyau actuel.
    Et le club a aussi confirmé les playoffs comme objectif minimum au terme de cette saison régulière puisque le titre n’est pas encore joué. Mais, pour en rêver, il faut enfin renouer avec la victoire. Reste que ce déplacement à Pepinster n’est pas joué d’avance puisque les Pepins ne peuvent rien lâcher. Venant de remporter deux victoires (dont la dernière en date chez le leader, excusez du peu), Rossinfosse et ses coéquipiers n’ont qu’une victoire sur la seconde place envoyant en P2. Dès lors, tout le monde aura le couteau entre les dents.

  • Soirée de gala

  • Spa décroche la Coupe et la lune

    Point final de ce superbe week-end aubelois dédié aux finales des Coupes provinciales, les filles de Raphaël Grisard sont restées maîtresses de leurs nerfs avec une Grisard intenable à distance.

    Un article de DIDIER DELMAL à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 5 mars 2018.