Basket - Page 4

  • Grosse victoire aubeloise

    Ce dimanche, c’était le premier super sunday de la saison à Aubel. Devant une foule venue en nombre, l’équipe fanion aubeloise est parvenue à dompter Ninane dans un derby qui sentait la poudre.

    Grâce à cette 5e victoire en 8 matchs, Aubel se retrouve dans le top 5 derrière Vieux Campinaire et les trois leaders que sont Profondeville, Morlanwez et Ciney.

    D'un article de CHARLES BOURY à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 12 novembre 2018.

    Lire la suite

  • Aubel veut poursuivre sa série dans un derby face à Ninane

    Capture d’écran 2018-11-10 à 08.37.50.pngC’est un super sunday qui va se dérouler au « Green Temple » d’Aubel ce dimanche. Toutes les équipes seniors se succéderont sur le parquet avec le derby de l’équipe de Régionale 2 face à Ninane en point d’orgue (début à 15h30).

    Après la belle victoire acquise la semaine dernière à Neufchâteau, les Herbagers espèrent pouvoir engranger une 5e victoire cette saison. Mais ce ne sera pas simple face aux Calidifondains qui ont actuellement un bilan de trois victoires pour quatre défaites. « La semaine d’entraînement s’est bien passée après un match plus que satisfaisant à Neufchâteau la semaine dernière », souligne Arnaud Lardinois, le coach aubelois. « Nous avons eu un screenmatch jeudi face à Ensival et j’espère que nous répondrons présents face à Ninane. Lambot a eu un petit souci au genou mais il sera normalement de la partie. Riga et Gerarts sont toujours out alors que Remacle a repris les entraînements. Il sera en équipement mais ne jouera pas sauf en cas de gros pepin. »

    Pour en revenir à Ninane, Arnaud Lardinois s’attend à un match très délicat. « Ninane est une excellente équipe qui est très bien coachée », dit le coach des Vert et Blanc. « Il y a de nombreuses qualités individuelles au sein de ce groupe et pas mal de joueurs très forts dans le un contre un. Je les ai vus jouer récemment face à Ciney, l’un des cadors de la série, et ils auraient pu l’emporter. Je vais en plus retrouver l’un de mes anciens joueurs que j’avais lorsque j’étais coach à Liége Atlas il y a quelques années. Il s’agit du distributeur Martin Lesuisse. Nul doute qu’il aura à cœur de livrer une bonne partie face à mon équipe (rires). »

    APPUI DU PUBLIC

    Pour ce derby liégeois, le coach aubelois espère pouvoir profiter pleinement de l’appui du public. « C’est la première fois que toutes les équipes seniors jouent le même jour. Pour le moment, nous avons souvent joué en décalé et on s’est retrouvé seuls le samedi soir. Avec les joueurs des autres équipes qui resteront boire un verre et voir le match, nous aurons clairement l’appui du 6e homme derrière nous. Ce serait sympa d’avoir un peu de monde. » 

    C.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 10 novembre 2018.

  • Aubel signe une belle victoire

    Aubel avait un affrontement délicat ce week-end à Neufchâteau. Mais les Herbagers, privés de Gerarts, Remacle et Riga, avaient à cœur de revenir avec la victoire de ce déplacement car les Luxembourgeois étaient derrière eux au classement.

    Le début de match était bon pour les Aubelois qui prenaient rapidement les devants pour filer à 11-19 à la fin du premier quart. Neufchâteau réalisait un meilleur second quart pour revenir à 35-38 à la mi-temps.

    Mais les hommes d’Arnaud Lardinois allaient faire la différence dans le 3e quart en passant à 50-58 avant les dix dernières minutes. Aubel gérait alors son avantage pour décrocher une 4 e victoire cette saison et se retrouver à une très belle 5e place (66-74 au final).

    « C’est une belle victoire de notre équipe car il y a vraiment eu de belles choses », explique Yohan Riga. « Nous avons comme prévu eu une opposition très physique de la part de Neufchâteau et il y a eu pas mal de fautes sifflées durant la partie. On a vite pris les devants au score pour faire un petit écart qui a oscillé longtemps entre les 5 et les 10 points. Mais nous ne sommes jamais parvenus à tuer véritablement le match. »

    Rien de bien grave à l’issue de la rencontre car Aubel est parvenu à l’emporter logiquement dans cette rencontre. « Sacha Gorlé a réalisé un gros match et cela va lui rendre confiance après plusieurs rencontres plus compliquées », détaille Yohan Riga. « Notre distribution a été très cohérente. Deflandre n’a pas forcément pris beaucoup d’options mais a fait beaucoup jouer les autres. On espère pouvoir jouer avec le même état d’esprit face à Ninane la semaine prochaine. »

    C.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 5 novembre 2018.

    Lire la suite

  • Aubel à nouveau déforcé ce week-end

    Après sa victoire lors du dernier match de championnat face à Mariembourg, Aubel mettra le cap ce samedi sur Neufchâteau. Une rencontre qui s’annonce difficile car l’équipe luxembourgeoise a récemment battu le leader Profondeville même si son début de Capture d’écran 2018-11-03 à 08.35.45.pngsaison n’est pas exceptionnel avec deux victoires en six matchs (début à 20h30). « C’est un déplacement compliqué car il n’est jamais facile d’aller jouer en province du Luxembourg », explique Yohan Riga. « Il va falloir répondre à l’impact physique et certainement au public qui sera chaud. Ce sont clairement des paramètres à prendre en compte. Nous serons encore déforcés car Gerarts, Remacle et moi-même sont sur la touche. Je me suis brûlé assez sérieusement au travail et je dois observer une période de 15 jours de repos. »

    Mais les Herbagers auraient tort de ne pas croire en leurs chances. « Neufchâteau est une équipe solide défensivement mais qui peine offensivement depuis l’entame de la saison », souligne Yohan Riga. « Il faudra impérativement être solide derrière chez nous afin de les limiter à 60 points. Si nous y parvenons, nous aurons déjà fait une grande part du travail. C’est un match à prendre avec le plus grand sérieux et nous avons les armes pour revenir avec un résultat positif. » -

    C.B. dans MA MEUSE VERVIERS du 3 novembre 2018.

  • Déforcé, Aubel se rassure

    Capture d’écran 2018-10-22 à 08.09.11.pngCe dimanche, Aubel avait un match important à domicile face à Mariembourg. Une rencontre à la portée des Herbagers qui devaient faire face à un adversaire n’ayant qu’une victoire en cinq matchs. Bien que déforcés, les Aubelois ont rencontré une équipe de Mariembourg décimée par les absences. Si le score était de 16-9 après dix minutes, les Vert et Blanc ont fait la différence dans le deuxième quart-temps en atteignant le score de 38-23 à la pause.

    Aubel a géré la seconde mi-temps pour décrocher une victoire finalement confortable face à une équipe qui jouera pour ne pas descendre (73-47 au final). À croire qu’il sera difficile de venir s’imposer au Green Temple malgré la défaite lors du premier match à domicile face à Profondeville. « J’avais des absences mais Mariembourg est venu à sept et comptait encore plus d’absents que nous », explique Arnaud Lardinois, le coach aubelois. « Je pense que le coach adverse devait composer sans cinq joueurs. Ce match n’a pas atteint un grand niveau de basket. C’était même un simulacre de match. Mais la victoire est au rendez-vous et c’est une bonne chose pour nous. Nous l’emportons avec un écart conséquent et cela pourrait s’avérer important pour le match retour. Lambot a pu jouer dans cette partie et il a fait son retour après plusieurs semaines d’absence. Hertay a aussi eu du temps de jeu alors qu’il était incertain. » Avec cette victoire, Aubel décroche une troisième victoire. Un bon bilan pour le promu bien installé dans le milieu de classement. « C’est plutôt un bon bilan après six rencontres » estime Arnaud Lardinois. « Cette victoire fait du bien car elle nous permet de laisser un adversaire direct derrière nous. »

    C.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 22 octobre 2018.

    Lire la suite