Basket - Page 3

  • Aubel et Ensival jeudi soir en playoffs

    Basket - P1

    Aubel et Ensival se sont qualifiés pour les playoffs de P1 qu’ils entameront ce jeudi soir. A 20h, Aubel recevra le Collège Saint-Louis. Au même moment, Ensival se déplacera au Haut-Pré Ougrée.

    La manche 2 aura lieu le week-end prochain. Samedi, à 21h, Ensival accueillera le Haut-Pré et dimanche, à 12h45, Aubel rendra visite au Collège St-Louis.

    S’il faut une belle, ce sera le 8 mai à 20h pour Haut-Pré Ougrée - Ensival et le 10 mai à 20h pour Aubel - Collège St-Louis B.

  • Pepinster descend: scénario catastrophe avec Aubel poussant les Bleus vers la P2

    Dimanche, pour les dernières secondes de cette phase régulière, le « Green Temple » d’Aubel était donc le théâtre de tous les dénouements. Et pas de solidarité régionale pour des locaux voulant confirmer leur renouveau et décrocher la victoire leur permettant de coiffer tout le monde sur le poteau afin de décrocher, à l’avérage, la 3e place finale et jouer Saint-Louis B en demi-finale avec l’avantage du terrain.

    Une rencontre tendue, disputée et un ultime shoot à trois points pour décider du maintien de Pepins qui ont failli vivre un match « tranquille » en prenant 10 points d’avance dans le 2e quart (15-25). Mais Aubel n’a rien lâché et à fini par revenir. Et si les Pepins étaient encore sauvés à 1 minute de la fin, la dernière action donnait un shoot à 9 m à Halkin… qui ne rentrait pas. « Ce qui est difficile, c’est de voir un joueur comme Francot tellement triste alors que nous sommes assez proches en ayant joué ensemble à Wanze », expliquait un Geoffrey Jennart, nouveau coach local. « Maintenant, mes amis de Visé étaient aussi dans la salle et tout le monde a joué à la régulière. » Une catastrophe pour notre plus vieux club régional qui semblait tout avoir en main pour se maintenir il y a trois semaines. Mais il faudra donc reconstruire depuis la P2.

    D'un article de DIDIER DELMAL dans LA MEUSE VERVIERS du 30 avril 2018.

    Lire la suite

  • Les Pepins sauront s’ils doivent gagner à Aubel

    Alors qu’Aubel et Ensival se disputeront les demi-finales des playoffs, les Pepins sauront s’ils doivent absolument faire ou pas un exploit en terres herbagères dimanche en fonction de Visé qui aura joué samedi.

    Les troupes de Florian Etienne sauront à quoi s’en tenir en prenant, dimanche (14h) la direction d’Aubel. Soit Visé aura perdu la veille et ce derby comptera pour du beurre, soit les Liégeois auront arraché la victoire de l’espoir et il faudra prendra la mesure des locaux pour se maintenir.

  • Hougardy a démissionné avant le match

    Vendredi, le BC Aubel a été briser sa série noire en allant s’imposer à Hannut 54-62. Un succès validant Capture d’écran 2018-04-23 à 09.59.56.pngla place des Herbagers dans les play-offs… mais dans une configuration spéciale. En effet, le groupe n’avait plus de coach officiel, Christophe Hougardy ayant démissionné la veille.

    « La défaite contre la Vaillante a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase », nous confiait celui qui avait repris ce groupe en août. « J’avais déjà décidé de ne pas continuer l’an prochain alors que nous avions trouvé un accord avec le club. Mais, après une discussion avec les responsables, il a été clair que cela ne pouvait pas continuer en ce sens. Depuis le début, je savais qu’il y avait de fortes têtes dans le groupe, des coaches en puissance mais les victoires faisaient que la discipline restait. Depuis janvier, plus personne ne s’amuse et je me bats plus contre le groupe qu’avec lui. C’était la meilleure solution. »

    Une décision qui a donc été la bonne. Aux commandes vendredi, Benjamin Deflandre nous le confiait : « Après le discours du Président avant le match, tout le monde s’est ressaisi. On a retrouvé la grinta d’Aubel et notre esprit d’équipe, notamment en défense. »

    Pour la fin de la saison, c’est Geoffrey Jennart qui reprendra le coaching. « Je revendrai la semaine prochaine comme joueur et le groupe va jouer les play-offs pour les gagner », assure encore Benjamin Deflandre. 

    DIDIER DELMAL dans LA MEUSE VERVIERS du 23 avril 2018.

  • Aubel arrivera-t-il à se ressaisir à temps ?

    BASKET - PROVINCIALE 1

    Mardi, en match d’alignement, le RBC Aubel devait valider son ticket pour les playoffs en recevant la Vaillante Jupille, lanterne rouge condamnée à la relégation. Pourtant, contre toutes attentes, et après deux prolongations, ce sont les Liégeois qui sont venus s’imposer 75-81 !

    Un scénario catastrophe pour un groupe en crise. « Personne ne s’amuse et on ne voit plus rien sur le terrain », grommelait un Christophe Hougardy que l’on sent à bout. « Je veux bien prendre une part de responsabilité suite à mon absence ces derniers jours car j’étais en vacances mais j’ai vu des choses inexplicables contre Jupille. Pas la moindre envie, pas d’organisation et pas de volonté. Je me doute que beaucoup sont en train de me tailler un costard dans mon dos au lieu de se remettre en question. Mais, peu importe le coach, sur le terrain, les

    joueurs auraient dû prendre le dessus sur cet adversaire ! Le groupe se braque sur l’arbitrage (une exclusion) et les raleries sont perpétuelles. » Un revers problématique, qui devrait déboucher sur le passage du Président devant le groupe avant le duel de ce vendredi, 21h, à Hannut. Un match vital car, si les Verts venaient à s’incliner lors des deux derniers duels et que les Hesbignons réussissaient un 2 sur 2, Aubel pourrait tout simplement se retrouver à la 6e place finale ! Alors, une réaction est-elle encore possible dans cette équipe dont l’effritement est impressionnant?

    Lire la suite