Basket - Page 2

  • Marganne à Neufchâteau

    En TDM2, du côté de Sainte-Walburge, la perte de l’Aubelois Marganne vers Neufchâteau est actuellement isolée, le club ne confirmant pas la perte de Kabangu (Ninane). Par contre, au coaching, ce sera Jacques Stas
    qui prendra le relais de Dominique Jacobs au terme de la saison.

  • Pepinster passe, Aubel trépasse

    Les Herbagers s’inclinent sur le buzzer dans le match au sommet après avoir fait un +14.

    Samedi soir, les Aubelois (qui ont « provisoirement » récupéré leur première place à la faveur d’un forfait administratif contesté par Spa) se rendaient à Neuville, leur ennemi juré. Ayant la domination du jeu jusqu’au milieu du 3e quart avec Hubert faisant +14, les troupes d’Hougardy allaient tout perdre. Alors que Warnimont (blessé à l’échauffement) ne jouait pas, les Verts enchaînaient les coups du sort. Une exclusion (antisportive et technique « limite » d’Hertay) et la technique au banc remettaient les locaux dans le match.
    «Mais nous devions tout de même passer. On est rejoint à 28 secondes de la fin. Sur notre dernière attaque, une erreur de 24 secondes nous prive d’un panier sur rebond et, sur la rentrée, on perd la balle. Ensuite, à 2 secondes, Neuville plante une bombe qui nous tue », résumait un Hougardy entre frustration et énervement. 68-65, Aubel marque donc le pas mais garde l’avérage avant de jouer le Haut-Pré (coleader).
    D'un article de Didier DELMAL dans LA MEUSE VERVIERS du 5 février 2018

    Lire la suite

  • Aubel : match du titre à Neuville

    C’est le choc tant attendu. Depuis la victoire d’Aubel lors du match aller, tout le monde a entouré la date du match retour contre Neuville dans l’agenda. Car, ce soir, 21h, c’est peut-être la rencontre décisive pour l’attribution du titre. Une victoire et la bande à Hougardy mettrait une victoire dans la vue (et avérage) des Liégeois avant que les deux clubs ne croisent le fer avec l’autre leader (Haut-Pré). Car le calendrier de ce mois de février est incroyable avec des matches pour le titre pendant 3 semaines successives. « Cela ne s’annonce pas bien pour nous avec des absences et blessures. Nous ne serons à chaque fois que 7 et il faudra que chacun sorte un gros match », expliquait le coach.

    D'un article de D.D. dans LA MEUSE VERVIERS du 3 février 2018

  • Spa surclasse Aubel

    Capture d’écran 2018-01-31 à 08.22.34.pngSamedi, le derby de feu entre aubeloises et spadoises en demi-finale de la coupe provinciale a logiquement tourné en faveur des Bleues. En effet, dès les premiers échanges, la puissance intérieure des filles de Raphaël Grisard faisaient la différence. « Nous avons pris ce match par le bon bout en mettant immédiatement énormément de pression. En menant 21-35 à la pause, nous avions fait le plus difficile. J’ai tenté de remettre un gros 5 pour reprendre la seconde période, mais on a tout de même senti un relâchement. Maintenant, mis à part deux minutes

    de folie, Aubel ne nous a pas mis en difficulté », explique un mentor content de son groupe. L’inverse de Geoffrey Jennart. « Je pense que lorsque l’on est capable de réduire un adversaire à 21 points en seconde période, on doit aussi pouvoir le faire en première. Nous n’avons pas été en mesure de le faire et, même si je pense qu’il y avait la place pour passer, on est tombés face à un effectif plus complet. C’est dommage car nous voulions vraiment jouer la finale à domicile. » Ne pouvant jamais devenir réellement menaçantes faute d’impact offensif suffisant, les Vertes devaient effectivement respecter la logique de la hiérarchie et s’arrêter là. Ce sont donc les Thermalistes qui prendront la direction d’Aubel pour y défier Esneux dans un mois. Une finale de rêve face à un club qui atteint ce stade pour la 5e année consécutive. « On a réussi à les battre en championnat et on les joue encore juste avant cette finale. C’est une équipe très complète et je dirai que c’est du 50-50. Ce match qui devient notre objectif premier, le reste étant accessoire », concluait un Raphaël Grisard qui ne pourra plus compter sur B. Midrez (enceinte). 

    DIDIER DELMAL dans LA MEUSE VERVIERS du 31 janvier 2018

    Lire la suite

  • Spa : Clayes et Désert font tomber Aubel

    Dimanche, le derby d’alignement entre Aubelois et Spadois a vu la hiérarchie provinciale complètement inversée. En effet, les leaders Aubelois se sont fait surprendre pour la 2e fois de la saison (après Waremme) à domicile : 68-77. Pourtant, à la pause, solides et appliqués, les Verts menant 43-34. Pourtant, privés de Deflandre, Geraets et Fontaine, les locaux allaient exploser. « Suite à notre effectif réduit et à des coups de sifflets incohérents, j’ai tenté de préserver le groupe en passant en zone mais les Spadois ont pris feu », expliquait un coach local

    n’arrivant plus à arrêter des visiteurs claquant 43 points en seconde période. C’est d’abord Claes qui plantait 3 bombes pour lancer la machine alors que Désert lui emboîtait le pas afin de tout renverser en seconde période. « Nous avions convenu de jouer une grosse pression défensive tout terrain afin de les user peu importe le score en cours de match et cela a fonctionné », jubilait le coach spadois Bruno Dagnely qui voyait son plan fonctionner à merveille avec un 25-43 sans appel qui entraîne un regroupement général à trois équipes en tête de la hiérarchie.

    En coupe de la province dames, Spa s’est qualifié pour la finale en battant Aubel 56-47. Esneux sera l’adversaire des Spadoises en finale. 

    DIDIER DELMAL dans LA MEUSE VERVIERS du 29 janvier 2018

    Lire la suite