Aubel - Page 5

  • La brasserie du Val-Dieu va grandir

    La Val-Dieu est devenue une valeur sûre en région verviétoise, et pas seulement là d’ailleurs. Elle se vend de mieux en mieux, pour preuve, ce sont 13.000 hectolitres qui ont été brassés en 2017. « Notre capacité maximale est de 17.000 hectolitres par an et à cette allure, on y arrivera vite », avoue Alain Pinckaers, le patron de la brasserie du Val-Dieu qui ajoute que « chaque année, on vend 10 à 15 % de bières en plus ».882D3620-C16D-4408-84EF-C1487603231B.jpeg
    Du coup, on pense de plus en plus à agrandir du côté de Val-Dieu pour pouvoir brasser davantage à l’avenir. Et si ce n’est encore qu’un projet à l’heure actuelle, les démarches ont bel et bien commencé. « Je pensais que ça irait plus vite mais comme c’est un bâtiment classé, ce n’est pas si facile que ça. Je ne pense pas qu’on veuille nous mettre des bâtons dans les roues du côté de l’abbaye, c’est simplement que ça prend beaucoup de temps », explique Alain Pinckaers qui veut absolument continuer à brasser à l’abbaye.
    Il espère tout de même voir le gros projet d’agrandissement sortir de terre d’ici deux à trois ans. Ça pourrait inclure d’autres nouveautés mais il préfère ne pas en dire plus pour le moment.

    Lire la suite

  • Le Casse-Croûte a connu des vols de verres à bière

    Capture d’écran 2018-01-11 à 08.07.02.pngNous vous en parlions en mai 2017, le Casse-Croûte, le café-brasserie à l’ombre de l’abbaye n’avait plus de grands verres à Val-Dieu. Pour cause, ils avaient tous été dérobés par des voleurs. Les visiteurs de l’abbaye qui souhaitent boire la bière locale dans sa version 33 cl ne pouvaient plus le faire. Du coup, il fallait se rabattre sur la version « galopin ». La brasserie avait dès lors recommandé une centaine de verres… Une problématique difficile puisque la brasserie fonctionne en mode self-service. En été, les clients viennent au bar et s’installent ensuite dans une des salles intérieures ou en terrasse. Quelques mois plus tard, la situation semble s’être calmée.

    « Nous ne sommes là que depuis deux mois donc c’est difficile à dire. Nous n’avons pas encore eu de cas de vol. Cela s’explique aussi par la période creuse et par le temps. C’est plus facile de surveiller à l’intérieur », explique Alain Pinckaers, le responsable de la brasserie.

    D'un article d'OCÉANE GASPAR dans LA MEUSE VERVIERS du 11 janvier 2018

  • Minuit Chrétiens

    A Noël, dans les années 1950 et 1960, ceux qui participent à la messe de minuit à Saint-Jean-Sart se souviennent...

    Ils attendaient le moment fort. Après l'ite missa est, l'ultime parole du célébrant, l'organiste entamait les premières notes du Minuit chrétiens...

    Depuis le jubé, Joseph Stoolman remplissait alors l'église de sa voix de baryton

    "Minuit, Chétiens, c'est l'heure solennelle

    Où l'homme-Dieu descendit jusqu'à nous".

    Il nous donnait des frissons. Nous repartions chez nous dans la nuit froide avec ce chant qui nous accompagnait sur le chemin.

    C'est l'une des 1051 anecdotes publiées dans le livre "Saint-Jean-Sart, huit siècles sur les coteaux de la Bel". Il est encore temps de vous le procurer pour faire un beau cadeau de Noël.

  • Horaire des messes de Noël

    Messes de Noël

    Le dimanche 24 décembre

    17h30 : Aubel

     

    Le lundi 25 décembre

    10h :  La Clouse

    11h : Saint Jean Sart

  • Les Stassen se relèvent au Moulin du Val Dieu!

    Souvenez-vous, en septembre dernier, les Stassen, restaurateurs bien connus de la région étaient évincés du Casse Croûte, la brasserie qu’ils géraient sur le site de l’Abbaye du Val Dieu depuis presque 10 ans. Un véritable coup de massue à l’époque pour le père et son fils qui ne s’y attendaient pas du tout. Mais loin de se laisser abattre, ils ont su vite rebondir. Dès ce mercredi, c’est au Moulin du Val Dieu qu’ils vous donnent rendez-vous !