Activités sportives - Page 3

  • La victoire du courage pour Aubel

    Toujours privé de Lambot et Klassen, Aubel avait un match délicat à négocier ce week-end face à Mont-surMarchienne. Le coach herbarger, Arnaud Lardinois, s’attendait en effet à un gros défi physique face à une équipe possédant pas mal de tailles à tous les postes.

    Et la partie ne commençait pas bien pour Aubel car Deflandre et Hubert se blessaient rapidement. « Nous avons donc dû revoir notre distribution car nous n’avions plus aucun meneur de jeu spécifique » souligne Arnaud Lardinois. « Mais Guillaume Liégeois a très bien repris la distribution en sortant une solide prestation. Il a été secondé par un Quentin Gerarts, à créditer d’un tout gros match. » Malgré les blessures, les Herbagers n’ont pas sombré dans cette rencontre, que du contraire. Ils sont parvenus à décrocher une deuxième victoire cette saison en championnat et surtout la première à la maison. « C’est la victoire du courage car elle ne fut vraiment pas facile à obtenir », dit Arnaud Lardinois. « Cette première victoire à la maison fait du bien à tout le monde. Ce bilan de deux victoires en quatre matchs n’est pas mauvais. Dommage cette défaite face à Profondeville qui risque de nous rester en travers de la gorge. »

    Maintenant, tout n’est pas non plus négatif à Aubel car Romain Klassen a reçu le feu vert du chirurgien pour reprendre le jeu. « Mais sa blessure n’a pas totalement disparu et on verra comment ça évoluera » détaille le coach. « Deflandre se fera débloquer le dos ce lundi et devrait être rapidement de retour. » Lambot est out pour quelques semaines alors qu’Hubert pourrait avoir une déchirure aux abdominaux.

    Lire la suite

  • 1er but de Marvin Van Melsen sur une phase de jeu

    Jusqu’à présent, Marvin Van Melsen avait scoré à deux reprises pour le compte d’Aubel en championnat, chaque fois sur penalty. Ce dimanche, face à Beaufays, l’attaquant a inscrit, de la tête, son 1 er but du championnat sur une phase de jeu, en étant à la réception d’un centre de Dorian Meunier. « On avait beaucoup discuté en semaine du fait qu’on ne passait pas beaucoup par les centres ; or, c’est ma force première. Ce dimanche, j’en ai reçu deux, dont un a fini au fond des filets. Je suis content », dit Marvin, dont la commotion subie il y a 3 semaines n’est désormais plus qu’un mauvais souvenir.

  • Rejoint pour la 3e fois dans les derniers instants

    Le partage qui a sanctionné le duel entre Aubel et Beaufays laisse un goût de trop peu des deux côtés. Il est vrai Capture d’écran 2018-10-08 à 08.03.51.pngque les Aubelois ont été rejoints pour la 3 e fois consécutive dans les derniers instants, ce qui donne un bilan de 3 points sur 9 alors qu’ils auraient pu en compter 6 de plus et ne pointer qu’à une longueur de Wanze/BasOha. Il est tout aussi vrai que Beaufays, très rapide en contre, a péché à la finition et a, par deux fois, été puni par un but aubelois sur la phase suivant une grosse occasion. Sans oublier le penalty de Dufer stoppé par Stassen trois minutes avant l’égalisation d’Hanoset à la 89 e minute.

    Avec ce nouveau partage, Aubel en est désormais à 8 matchs consécutifs sans défaite en championnat ! « De nouveau, on a été trop naïfs. Après le penalty arrêté par notre keeper, il fallait fermer boutique. C’est un manque de concentration, pas de qualité. On ne peut pas se faire rejoindre à 2 minutes de la fin ! Sans oublier qu’on a aussi eu le 3-1 au bout du pied et là, c’était fini, mais je ne peux pas en vouloir à mon tout jeune joueur (NDLR : Binot est né en 2001) », analysait Michaël Mager, le mentor d’Aubel. « On n’est pas encore assez constant sur un match. »

    Christophe Burnet, son homologue belfagétain, a aussi des regrets : « On doit toujours gagner ce match ! C’est un manque de chance et il faut que cela tourne. J’ai en tout cas vu le Beaufays que je veux voir. On est venu chez le deuxième sans complexe, en essayant de jouer au sol, et, durant les 3/4 du match, on a été la meilleure équipe sur le plan footballistique. Il nous a manqué la finition ce dimanche. »

    1 BLESSÉ, 1 SUSPENDU

    Sorti blessé aux ischios juste avant la mi-temps, l’Aubelois Julien Galère devrait être au repos cette semaine, mais ça ne serait apparemment pas trop grave. Quant à Jabo Mutsinzi, il sera suspendu ce prochain dimanche. -

    OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 8 octobre 2018.

    Lire la suite

  • Aubel s’attend à un match solide

    R2 - Face à Mont-sur-Marchienne

    Avec un bilan d’une victoire en trois rencontres, Aubel s’apprête à défier une équipe avec un bilan identique ce Capture d’écran 2018-10-06 à 12.15.42.pngsamedi soir. Les hommes d’Arnaud Lardinois rencontreront Mont-sur-Marchienne (début à 20h). Le coach aubelois espère pouvoir enfin décrocher une première victoire à la maison dans ce championnat. « Nous avons joué une bonne rencontre la semaine dernière en coupe face à SFX Saint-Michel », dit Arnaud Lardinois. « Si on reproduit le même genre de prestation ce week-end, nous aurons nos chances même si je suis toujours privé de Lambot et Klassen. Nous avons pas mal travaillé le shoot extérieur où la réussite n’avait pas été au rendez-vous face dans ce secteur face à Profondeville. » Le coach aubelois se méfie également de cette équipe de Montsur-Marchienne. « On peut s’attendre à une partie solide. Malgré son bilan d’un sur trois, Mont-surMarchienne est une équipe très solide. Elle possède des ailiers qui mesurent plus d’1m95 et le secteur intérieur est assez costaud également. Ce ne sera pas une partie de plaisir. Mais nous avons à cœur de décrocher notre première victoire à la maison ce week-end. Cela ferait du bien. » 

    C.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 6 octobre 20158

     

  • Beaufays en quête de victoire

    En difficulté ces cinq dernières semaines tant au niveau de son efficacité offensive que défensive (4 buts inscrits pour 13 buts encaissés), Beaufays n’aura pas la tâche facile en déplacement à Aubel, sans aucun doute l’une des révélations de la série sous la houlette de Mickaël Mager.

    Du haut de ses 34 printemps, Grégory Crits, l’un des nouveaux cadres de l’équipe dont l’expérience et le sens du but ne sont plus à démontrer, estime qu’il est grand temps de réagir sans pour autant broyer du noir « Ce n’est pas parce que c’est la galère que tout doit être revu négativement », explique l’ancien buteur de Visé. « Depuis deux semaines, même si l’efficacité n’est pas encore optimale dans les deux rectangles, on note une amélioration du contenu. Le problème n’est nullement lié aux qualités individuelles ou collectives car le groupe est plus fort que la saison passée. Malgré tout, le coach reste positif même s’il n’a pas manqué de nous faire remarquer nos lacunes. Face à Aubel, on ne doit pas s’attendre à un match facile à l’image de chaque duel de la série.

    Sans une remise en question individuelle, on risque de ne pas avancer. » Malgré cinq buts inscrits sur huit matchs disputés, Grégory Crits refuse de mettre en avant ses statistiques lui qui était déjà convoité par la direction de Beaufays depuis plus d’un an.

    « Il est vrai que j’avais déjà donné ma parole au club suite à leur intérêt. Je fais donc de mon mieux pour le collectif sans lequel je n’aurais pas marqué. Avec davantage d’organisation, on ne paiera plus cash la moindre erreur. »

    Une information de LA MEUSE du 6 octobre 2018.