Activités sportives - Page 3

  • Xavier Stassen (Aubel) retourne à Hombourg pour être joueur-entraîneur

    Luc Sluysmans ne restera pas à la tête de Hombourg (P2C) la saison prochaine ! Et pour le remplacer, c’est un enfant de la maison qui fera son grand retour, Xavier Stassen. Avec Philippe, son cousin, ils reprendront l’équipe et espèrent donner une nouvelle dynamique au club.

    Un article de LOÏC MANGUETTE (AVEC O.D.) à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 10 janvier 2019.

  • Armand Marchant revient de très loin après sa grave blessure encourue début 2017

    De retour sur les skis après sa terrible blessure au genou gauche encourue le 7 janvier 2017 en Suisse, le Thimistérien Armand Marchant retrouve petit à petit ses sensations. Si aucune date n’est encore fixée pour un retour à la compétition, de plus en plus de feux sont au vert. Prochaine étape sur le chemin du retour : un stage en montagne dès lundi prochain, dans son quartier général en Haute-Savoie.

    Une page de propos recueillis par OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 4 janvier 2019.

  • Le Hervien Tony Niro, très discret depuis son départ du Standard mi-août, veut à nouveau coacher

    Mi-août, nous vous annoncions que l’aventure du Hervien Tony Niro au Standard, où il coachait les U16, avait pris fin. Depuis lors, l’ancien entraîneur de Weywertz, Aubel, La Calamine ou encore Minerois s’est fait très discret. Nous avons pris de ses nouvelles pour lancer l’année 2019 et le moins que l’on puisse écrire, c’est qu’il attend avec impatience de retrouver un petit banc.

    Un entretien d'OLIVIER DELFINO avec Tony Niro, Entraîneur hervien, à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 3 janvier 2019.

  • Le titre pour les 7 filles d’Aubel en D1B

    Capture d’écran 2019-01-02 à 07.45.54.pngCe n’est pas l’ambition de la saison. Mais avec une deuxième place pour commencer 2019, les filles d’Aubel peuvent encore rêver au titre et a une montée vers le plus haut échelon du volley belge. Pour cela, il faudra déloger Tchalou de la première place du classement. Reprise du championnat le 10 janvier à Zandhoven.

  • Raeren-Eynatten a pris une option pour le titre en P1.

    Cette saison, la D3 amateurs recense une équipe régionale. Et la P1 en compte sept. La saison prochaine, elles pourraient être deux ou trois en D3 et huit, neuf ou dix en P1. Sur base du classement actuel, Raeren-Eynatten (six points d’avance sur Wanze/BasOha) est le favori pour le titre de champion en P1. Dans ce cas, il montera en D3 amateurs. Il y remplacera, ou pas, La Calamine qui, actuellement dernier, descendra, ou pas, vers la P1. On peut aussi rêver à un deuxième montant vers la D3 amateurs puisque Ster-Francorchamps, Dison, Weywertz, Amblève ou encore Aubel peuvent encore se classer en ordre utile pour jouer le tour final. Voila qui ferait une, deux ou trois équipes régionales en D3 amateurs.

    Le nombre de clubs de P1 dépendrait donc de ces aller-retours et de ceux entre la P1 et la P2. Et de la P2, on peut envisager la montée de trois équipes régionales : Minerois, s’il est champion en P2B où il occupe actuellement la deuxième place, le champion de P2C et le vainqueur, si c’est une équipe régionale venue de P2C, du tour final P1-P2. Si aucun régional ne descend de P1 en P2 (ce qui est actuellement le cas), il y aurait, suivant les cas 8, 9 ou 10 équipes régionales en P1. On ne compte pas le nombre de derbys...

    J.-M. M. dans LA MEUSE VERVIERS du 2 janvier 2019.