Activités culturelles - Page 5

  • Le piquant parfum du Herve - Une comédie en 4 actes


    Réservez au plus vite vos places pour la pièce de Richard Faymonville : "Le piquant parfum du Herve" 


    L’action se déroule dans notre bon Pays de Herve à l’époque de Charles Quint et c’est sans scrupules que l’auteur s’est autorisé toutes les licences imaginables.

    Dans cette aimable plaisanterie, des seigneurs d’opérette donnent la réplique à des bourgeois ventripotents, des nonnettes peu catholiques et de nobles dames se livrent à des divertissements vaudevillesques.

    Totalement imaginaires, les personnages s’expriment dans un langage qu’on n’a jamais entendu ailleurs qu’au théâtre et ceci en parfaite adéquation avec un contexte historique aussi peu respectueux de la vérité qu’il est possible.

    Le seul acteur de cette aimable farce qui soit vrai et authentique, c’est le fromage de Herve..

     

    • Au Cercle Paroissial
    • Samedi 10 mars à 20h et dimanche 11 mars à 16h
    • Durée: 100 min
    • Prix des places : 8 EUR en prévente - article 27
    • Infos & réservations : Bibliothèque communale - 087/68.72.00 - bibli@aubel.be
  • Wallimage soutient Ben Stassen

    Dix-sept projets ont été analysés et présentés au conseil d’administration de Wallimage, cette société créée par la Région wallonne qui soutient des productions et des entreprises audiovisuelles, pour cette première session de financement 2018. « Le CA a été obligé d’opérer des choix douloureux dans un panel convaincant », précise-t-on du côté de Wallimage. En articulant leur décision sur une série de critères économiques très objectifs, les administrateurs ont ainsi épinglé dix projets qui rejoignent ainsi le lineup de Wallimage. Parmi ces 10 projets figure le prochain film d’animation de l’Aubelois Ben Stassen. Porté à bout de bras par un producteur belge (Movi 3D), The Queen’s Corgi, la nouvelle production de Ben Stassen et Vincent Kesteloot. Toutes les dépenses sont concentrées sur les 27 Wallons (dont 5 chefs de poste) qui œuvrent pendant 928 jours à la fabrication de ce facétieux projet. « Les premières images présentées à Berlin sont extrêmement prometteuses et le meilleur exportateur belge de longs-métrages devrait à nouveau vendre son film à travers le monde. Une excellente perspective pour Wallimage qui avait déjà apporté son soutien à Bigfoot Junior », précisent les responsables de Wallimage. Le film suit les aventures de Rex, le chien préféré de la Reine d’Angleterre qui se retrouve malencontreusement séparé de sa maîtresse, et doit affronter des terrains de jeux autrement plus hostiles que les dorures de Buckingham Palace. Le film, doté d’un conséquent budget de 22 millions d’euros, est annoncé pour 2019, d’après Cinevox.

    V.M. dans LA MEUSE VERVIERS du 26 février 2018

  • Concert annuel Harmonie AUBEL

    Cette année, l'harmonie d'Aubel fait son cinéma. Pour son concert annuel, elle vous propose un voyage dans 20160227_561.gifl'univers du septième art. Avec des œuvres qui ont marqué leur époque comme Star Wars, La liste de Schindler, Quatre mariage et un enterrement ou The crimson pirate.
    Mais le hall d'Aubel résonnera aussi des rythmes de salsa, de Kool and the gang ou de Harry James...

    Rendez-vous ce samedi 24 février 2018 à 20 heures au hall omnisports d'Aubel. Concert dirigé par Robert Ortman.

    Le concert sera précédé par la prestation de l'Art-minie, l'orchestre des jeunes de notre société, dirigé par Thomas Corman.

  • Théâtre à La Minerie pour un nouveau toit.

    Dans les années 60 et 70, la jeunesse de La Minerie a organisé plusieurs concerts d’artistes de renommée tel que Salvatore Adamo, Frédéric François, Robert Cogoi, Alain Chamfort, Jeane Manson. Suite au succès de ces concerts et en particulier celui de Jeane Manson, elle a pu construire la salle actuelle fin des années septante.

    Mais après quarante ans le toit a besoin d’une cure de jouvence.

    Cela fait maintenant six ans que la jeunesse s’est associée avec la troupe théâtrale Mine & Rire du village qui se produit depuis ses débuts en 2011 sous ce toit vieillissant. Ce partenariat a pour but d’améliorer les lieux. C’est ainsi qu’un nouveau rideau de scène a été installé précédemment et que le prochain objectif est la rénovation de la toiture.

    La Minerie 20180214_161300 - copie.jpg

    C’est pourquoi, ce vendredi 2, samedi 3 et 10 mars à 20h, les artistes amateurs, cette fois, de la troupe villageoise vont monter une nouvelle fois sur la scène de cette même salle pour présenter la comédie « Une clé pour deux » de John Chapman et Dave Freeman, mise en scène par Jacky Knops. La jeunesse et la troupe vous invite chaleureusement à venir passer une soirée de rire et de bonne humeur.

    Infos et réservations : mine.et.rire@gmail.com, 0485/45.40.81 après 18h.

    Et pour les impatients…

    Voici un petit avant goût.

    Henriette mène une double vie entre ses deux amants, Jean-Pierre et Alex. Jean-Pierre est publicitaire à Paris, Alexandre est un petit armateur du Havre. Bien évidemment, tous deux sont mariés, et Henriette fait tout pour qu'ils le restent. Afin de gérer la situation, éviter les imprévus et garder son statut de Pme (Petite Madame Entretenue), Henriette s'est inventé une mère possessive, autoritaire, bigote et alcoolique. Un beau jour Anne, une vieille amie, débarque d'Australie, désabusée et bien décidée à en finir avec un mariage qui ne lui apporte plus que des regrets.

    Et la mécanique bien huilée mise au point par Henriette s'enraye...

  • Kiki l'innocent au Cercle à Aubel

    Depuis 2013, Martin Charlier a dû apprendre à compter avec un certain Kiki l’Innocent. Depuis son apparition dans le Cactus sur Vivacité, Kiki est omniprésent sur les plateaux du service Sports de la RTBF : Coupe du Monde 2014, Euro 2016 sans oublier La Tribune. C’est donc en toute logique qu’on retrouve notre Kiki national en maître de cérémonie du nouveau spectacle de l’humoriste. Dans « Ceci n’est pas un Kiki », il nous fait découvrir également tous les autres personnages qu’on a pu apprécier dans Le Grand Cactus, la nouvelle Grande Messe de l’humour belge. A côté du célèbre supporter du Standard et des Diabes rouges, on retrouvera aussi Luc Navet et son jardin, Adolph Walenbuiten, John John BW et consorts, tous plus déjantés les uns que les autres. « Ceci n’est pas un Kiki » nous fait voyager au plus profond de notre Belgitude !