- Page 4

  • Aubel doit encore bien gratter 10 ou 12 points

    De retour à Aubel après 2 déplacements compliqués à Warsage et Warnant (1/6), Aubel va vouloir redorer son blason demain face à Beaufays qu’il avait battu 2-3 à l’aller. Michel Remacle s’en souvient très bien : « Oui, nous menons 0-3 encore à quelques minutes de la fin, puis Beaufays était revenu à 2-3. Mais cette équipe, qui avait mal démarré son championnat, a ensuite tout gagné jusqu’il y a 3 matches. Méfions-nous donc quand même de cette formation qui a retrouvé de la confiance et qui dispose quand même en Namotte, Montalvo et Curreri d’éléments redoutables ! »

    La semaine très froide n’aura pas trop ennuyé les Herbagers pour s’entraîner : « Non. Nous avons pu nous entraîner normalement les 2 fois sur notre synthétique. Jeudi, c’était avec un préparateur physique. C’était très bien et j’attends les gars demain car on doit gagner et surtout aller chercher au plus vite les 10 ou 12 points que nous devons prendre pour assurer notre salut. Les gars sont bien au courant et j’espère que je pourrai les voir à l’œuvre demain. » La partie aura lieu sur le terrain A, en herbe. « Il avait été roulé, mais il sera quand même un peu sautillant, cela ne devrait, toutefois pas poser de problème pour la tenue du match que je compte bien jouer », concluait le mentor vert et blanc qui n’a jamais encore connu qu’une seule défaite à la maison face à Minerois. Aubel est actuellement la 5e équipe à domicile alors que Beaufays ne détient que la 15e défense de la série.

    PATRICK GODARD dans LA MEUSE VERVIERS du 24 février 2018.

    Lire la suite

  • Léon Stassen réagit : « Ça ne me gêne pas »

    Clientéliste, Léon Stassen ? Il s’en défend et affirme que le communiqué du maïeur ne le gêne pas. « Mais je ne vais pas épiloguer », ajoute-t-il. Voici comment il interprète cette histoire de logement public attribué à sa sœur : « Sur la liste, elle était après une dame. Mais celle-ci n’était pas Aubeloise ». D’où le choix de la sœur du président du CPAS, en mars 2016. Une méthode pratiquée depuis belle lurette dans la commune, pour d’autres structures publiques aussi, selon Léon Stassen, « même si je ne pense pas que c’était inscrit quelque part ».

    Léon Stassen s’étonne que cette accusation de clientélisme lui ait été signifiée en août 2017, soit 17 mois après l’attribution du logement, alors qu’il était en vacances.

    Il admet que quand il a quitté la présidence du CPAS, il a été convenu au sein de la majorité qu’on évoquerait des « raisons familiales » pour justifier son départ. Ce qui n’était pas faux, mais laissait la porte ouverte à des interprétations moins sulfureuses. Pour Léon Stassen, ainsi, Aubel Demain, le groupe de Jean-Claude Meurens, évitait un grand déballage venant d’une formation d’opposition peu avant les communales d’octobre 2018. Aujourd’hui qu’il a choisi de revenir en politique, il regrette de ne pas avoir dévoilé tout de suite le contexte de son départ. Et pour ne pas donner l’impression d’avoir voulu à tout prix cacher cela, il a révélé de concert avec ses nouveaux colistiers lui-même cette affaire, jeudi. 

    (LA MEUSE VERVIERS du 24 février 2018)

  • Mise au point d'Aubel Demain

    Le groupe politique Aubel Demain tient à rectifier les informations publiées dans un communiqué de presse par Monsieur Léon Stassen, relatives à sa démission de la présidence du CPAS d'Aubel, mandat exécutif que lui avait confié notre groupe.

    Léon Stassen a - de sa seule initiative et sous sa propre autorité - attribué à sa soeur un logement public, au détriment d'un autre bénéficiaire inscrit préalablement sur la liste d'attente.  Le critère de la date d'inscription est déterminant dans l'ordre d'attribution des logements.

    Léon Stassen a reconnu cette situation explicitement dans un courriel qu'il m'a adressé.

    Lorsque notre groupe politique a été informé de cette pratique clientéliste, celle-ci a été unanimement condamnée. La confiance, élément moteur dans une équipe et vital pour le bon fonctionnement de notre commune, ayant été rompue, nous avons dès lors proposé à Monsieur Stassen de démissionner pour raison personnelle, plutôt que de subir un vote de défiance.

    Il a accepté notre proposition.

     Nous jugeons regrettable d'avoir à répondre par voie de communiqué à des allégations fantaisistes et orientées qui nuisent à la perception qu'a le citoyen de la politique, et des hommes et des femmes qui s'investissent sans compter pour leur commune.

    Cette mise au point nous semblait nécessaire.

    Ceci clôt, nous l'appelons de nos vœux, un triste épisode de la vie politique de notre village.

     

    Pour le groupe Aubel Demain,

    Jean-Claude Meurens,

    Bourgmestre.

  • Remise d’un véhicule au centre de jour LES ALIZES à Membach

    Depuis sa constitution, en 1998, le LIONS CLUB AUBEL est un partenaire fidèle du centre de jour des ALIZES à Membach.

     20180223_113236[1].jpg           Ce centre, aménagé au départ d’un ancien bâtiment de ferme légué par son dernier propriétaire privé au centre scolaire spécialisé St Joseph de Dolhain a été peu à peu aménagé pour accueillir, 7, 20 et maintenant 30 personnes handicapées.

                Les membres du Lions Club Aubel, en autres projets de solidarité et d’aide aux personnes, ont participé à la création et à la croissance des Alizés, en récoltant des fonds par diverses organisations ( les ventes de vins du Bacchus,  par exemple ) mais aussi en prêtant leurs compétences personnelles voire leur huile de bras pour différents travaux.

                Ce vendredi 22 juillet, grâce aux fonds récoltés, mais aussi aux talents de ″négociateur″ de ce club qui compte maintenant 40 membres, un tout nouveau véhicule a pu être mis à disposition des Alizés, spécialement décoré sur un projet élaboré et choisi par les pensionnaires du centre.

                C’est cette collaboration qui a été rappelée tant par Melchior WATHELET, président du conseil d’administration du centre que par Manuel BAIVERLIN, Président du Lions Club Aubel  et Mme BIETHRES, directrice des alizés.

                Le LIONS CLUB AUBEL célèbrera ses 20 ans au début du mois de juin avec plein de projets d’activités et d’actions sociales en tête. Ca tombe bien, les ALIZES ont plein d’idées pour aider à l’accueil de leurs pensionnaires.

    Capture d’écran 2018-02-23 à 15.31.24.png

  • KIN-DAY et souper du club de kin-ball d'Aubel

    Ce samedi 24 février, le club de kin-ball d’Aubel organise son 4è KIN-DAY.

    Une belle journée très conviviale de kin-ball.

     

    Au programme un tournoi pour le plaisir de jouer, et pour le plaisir aussi de faire découvrir le sport…

    Toutes les équipes en présence sont en effet obligées d’intégrer des non-affiliés.  L’occasion de découvrir ce nouveau sport de manière ludique, et dans une belle ambiance.

     

    HORAIRE de la journée :

    10H30 – 15H30  : Matchs de qualification

    15H30 – 16H15  : Demi-finales

    16H15 – 17H00 : Finale DAMES

    17H00 – 17H45  : Match de démonstration benjamins et minimes.

    17H45 – 18H30  : Finale HOMMES

    Dès 18H30          : souper du club de KIN-BALL d’Aubel et Blind test

     

    Vous êtes tous les bienvenus au hall omnisports d’Aubel (salle bleue)