- Page 3

  • Aubel a battu Hannut sur le fil

    Les Herbagers se sortent de justesse du piège hannutois pour rester leaders. Mais, de quelle manière car, face à un 51B0F135-539A-4B20-9E9F-4E36BF3C833A.jpegHannut déforcé, les Herbagers s’imposent 65-62 en stoppant la dernière action visiteuse.
    « Mais on a commis trop de pertes de balle et on a trop contesté l’arbitrage avec 2 techniques qui auraient pu faire mal », soulignait un coach qui a dû se passer d’Hertay (en plus de Deflandre) suite au fait qu’on avait oublié de le mettre sur la feuille de match.

    D’un article de DIDIER DELMAL dans LA MEUSE VERVIERS du 22 janvier 2018

  • Auteur d’un match abouti, Aubel s’est payé le scalp de l’UCE Liège et a pris 6 points sur 6 en 2018 : Mauclet omniprésent

    Au fil des semaines, Aubel s’érige en forteresse imprenable à domicile. Ce dimanche, c’est l’UCE Liège, pourtant deuxième au coup d’envoi, qui en a fait les frais, devenant ainsi le quatrième club consécutif à ne pas réussir à trouver le chemin des filets sur le terrain aubelois ! C’est bien simple, en huit matchs disputés chez lui cette saison, Aubel n’a encaissé que 5 buts, dont 4 face à Minerois le 1er octobre. Seul Melen a aussi réussi à marquer, alors que Warnant, Ougrée, Fize, Houtain et Xhoffraix n’y sont pas parvenus. Et fatalement, cette solidité défensive confère un avantage certain aux hommes de Michel Remacle, qui ont livré ce dimanche une prestation très aboutie. À l’image de l’omniprésent William Mauclet, dans tous les bons coups offensivement et solide dans les duels. C’est lui qui s’est ménagé les deux plus nettes occasions de la première période et lui encore qui a alerté la défense liégeoise sur un coup-franc à la reprise. Bien dans son match, Aubel a toutefois connu un petit passage à vide dans le 5e quart d’heure qui aurait pu porter à conséquence. Il a notamment fallu un sauvetage de Bilal Boujjia à même la ligne à la 66e. Et ce, avant que William Mauclet ne reprenne son récital : un essai sur la latte à la 66e, un coup-franc puissant sur... la latte à la 81e et enfin un but à la 83e qui venait récompenser une prestation de haut vol. L’unique réalisation d’un match remporté par les Aubelois, auteurs d’un six sur six depuis la reprise et désormais septièmes.

    Michel Remacle savoure : « Ce succès, on le mérite. Il y a une sensation de confirmation. Des jeunes enchaînent les matchs et deviennent indiscutables. On va désormais profiter d’un week-end de congé, car c’était le deal, puis on remettra l’ouvrage sur le métier. Si on va gagner à Warsage dans 15 jours, on risque d’être sauvé plus tôt que prévu. Encore trois points et on en aura déjà autant que la saison passée. Profitons ! »

    OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 22 janvier 2018

    Lire la suite

  • Remacle veut rester, Mauclet devrait aussi

    Cela n’a pas encore été officialisé, mais ça ne saurait tarder. Michel Remacle se voit en tout cas toujours à la tête d’Aubel la saison prochaine. « Quant à Vivien Forthomme, il va poursuivre avec la P3 », annonce le T1 aubelois, qui a déjà en tête les renforts nécessaires, à savoir un numéro 9, un médian et un défenseur central.

    Concernant les cadres, dont William Mauclet, il se dit confiant pour les faire rempiler.
    « Il y a beaucoup de chances que je reste si j’obtiens certaines garanties concernant des arrivées pour encore renforcer l’équipe à certains postes », annonce William Mauclet (23 ans), dont le contrat au RFC Liège (qui le prête cette saison) expire en juin.

    Quid de René Ernst, le T2 ? « On n’a encore discuté de rien, mais je me plais dans mon rôle », affirme-t- il.

    O.D. dans LA MEUSE VERVIERS du 22 janvier 2018

  • Mickaël Alvarez : le ligament est touché

    Sur la touche depuis le premier match de championnat (il avait dû sortir prématurément à la 50e minute), Mickaël Alvarez en sait enfin un peu plus sur la nature de sa blessure au genou. « En fait, j’ai d’abord vu deux médecins, qui m’ont tous les deux dit qu’il fallait juste muscler. Mais j’ai tout de même demandé pour passer une IRM. En effet, même si je ne ressentais plus de douleur et que je m’entraînais de temps en temps en évitant les duels, je sentais une instabilité dans mon genou... C’est le même que celui où je me suis occasionné une déchirure des ligaments croisés en octobre 2016. Et finalement, cette IRM a révélé que le ligament était touché et qu’il y avait une lésion. Je l’ai appris vendredi dernier », explique l’ancien joueur de
    Faymonville. « Avec tout ça, j’ai perdu 5 mois ! », peste-t-il.
    Il doit à présent revoir un chirurgien début février pour préciser la nature de cette lésion et envisager ensuite le traitement adéquat, qui passera peut-être par une opération. Impossible dès lors d’émettre un pronostic quant à une date de retour sur les terrains pour « Alva »...

    O.D. dans LA MEUSE VERVIERS du 22 janvier 2018

  • Remise des jeunes et réserves

    Hier, le Comité Provincial de Liège a décrété pour ce week-end des 20 et 21 janvier 2018 la remise des rencontres des jeunes et réserves.