- Page 4

  • Le film sur le Pays de Herve n°1 en France. Toute la presse est séduite

    PAYS DE HERVE - BIENTÔT PROJETÉ AUX USA AUSSI ? 

    N.1: le docu d’Andrien devance Godzilla au top de la meilleure critique! 

    La presse française, Le Monde y compris, encense le docu de Jean-Jacques Andrien sur le désarroi des agriculteurs du Pays de Herve. À tel point qu’il est classé en tête pour les critiques positives sur Allociné. Et ce n’est pas fini : le film pourrait bientôt débarquer aux USA.

    « Il a plu sur le grand paysage », le documentaire de Jean-Jacques Andrien qui parle Capture-d’écran-2014-05-22-à-11.58.03.jpgdu blues de nos agriculteurs du Pays de Herve, face aux menaces qui planent sur l’exploitation familiale, se lance à l’assaut de la France. Et avec un joli succès, d’emblée, puisqu’il arrive en tête du classement d’Allociné pour le « meilleur accueil presse » de la semaine, dans l’Hexagone. Il devance ainsi... Godzilla, excusez du peu. La Croix, quotidien catholique national, octroie à « ce beau film grave » 3 étoiles. Télérama y voit « un documentaire élégiaque et poignant ». Quant à L’Humanité, quotidien de gauche, il discerne dans ces images une « conscience humaine emblématique à la veille des élections européennes. » Le Canard enchaîné, plutôt endurci dans le caustique, d’habitude, craque : « les larmes finissent par affleurer. » Et, cerise sur le gâteau, Le Monde encense le film de « Jean-Jacques Andrien brossant un portrait très poétique, très touchant... »

    « Je donne deux ou trois interviews par jour », explique Jean-Jacques Andrien.
    Le Hervien arpente encore la Belgique pour présenter les projections, en compagnie du Dolhaintois Gustave Wuidart et du Thimistérien Henri Lecloux, deux de ses témoins du film.

    Mais désormais, le trio est aussi très présent sur les routes de France et de Navarre. Ici, le public est quelque peu différent. Alors qu’en Belgique, il est composé d’une certaine proportion d’agriculteurs, en France, jusqu’à présent, la grande majorité n’est pas issue du monde de la terre. « Mais ils sont très réceptifs », constate Henri Lecloux, enchanté par la première projection parisienne. Les Parisiens étaient très sensibles à la beauté des images et du paysage du bocage, mais aussi interloqués par le désarroi de nos fermiers. Des agriculteurs qui seront confrontés à la disparition des quotas dès 2015 et qui risquent de souffrir si l’on en vient à conclure le Traité Transatlantique qui mondialiserait davantage encore la production, en ouvrant la porte aux aliments d’outre-Atlantique, répondant à des normes bien moins strictes... Un continent américain qui, d’ailleurs, devrait, lui aussi, pouvoir bientôt découvrir le docu sur nos agriculteurs. En effet, désormais, il est sous-titré en anglais et on a demandé à Jean-Jacques Andrien de transmettre une copie, pour qu’on puisse envisager de le projeter aux USA.

    Un article d'YVES BASTIN dans LA MEUSE VERVIERS du 22 mai 2014

  • Jérôme Pittie en finale du concours 2014 « Creative Young Entrepreneur Luxembourg »

    Ils sont 11 entrepreneurs à avoir été nominés pour le concours CYEL 2014. Jérôme Pittie, fondateur et CEO de la plateforme de recrutement en ligne ZiDCard qui s’apprête à se lancer en Belgique, est parmi les élus. Sera-t-il l’entrepreneur le plus créatif du Luxembourg cette année? Réponse le 4 juin.

    Nouveauté : Public Choice Award
    Pittie_1000053_400318526747811_1651667672_n.jpgC
    e Concours du Jeune Entrepreneur Créatif Luxembourgeois de l’Année  (CYEL) est un événement annuel organisé par la Jeune Chambre Economique du Luxembourg (JCI Luxembourg). Il récompense des jeunes entrepreneurs et vise à promouvoir de nouvelles entreprises et des idées créatives qui contribuent à stimuler l’économie nationale. Pour cette 8e édition, JCI Luxembourg innove avec le lancement d’un nouveau prix: le “Public Choice Award”. Il permet au public d’élire un entrepreneur parmi les 11 sélectionnés cette année, mettant en pratique les principes d’Entreprise Socialement Responsable.

    Le CEO de ZiDCard en finale
    Pour être positionné en finale du concours le créateur et CEO ZiDCard a dû passer plusieurs étapes de sélection dont le point culminant a été l’évaluation de ses qualités visionnaires, managériales et entrepreneuriales, à savoir, entre autres, sa créativité, son ingéniosité, son sens de l’innovation ainsi que l’approche commerciale et stratégique du marché. Sont également rentrés en ligne de compte les challenges rencontrés, les succès et leurs indicateurs, l’avenir et la capacité créative de planification du candidat. Enfin, Jérôme Pittie a également dû faire valoir ses qualités de leader, sa conception de l’environnement de travail et son implication pour le bien de la communauté dans laquelle il évolue.

    Naissance d’un créateur d’entreprises
    Jérôme Pittie a l’entrepreneuriat dans le sang, transmis pas ses parents, Pierre et Elly Pittie-Renkens d'Aubel.

    Lire la suite

  • Des points ajoutés pour le conseil communal du 28 mai

    Le Collège a décidé d’ajouter 2 points à l’ordre du jour du Conseil communal du 28 mai :

     

    Tisman_20140521-__007.gif

     

    La rue Tisman 

    1.       Travaux rue Tisman : suppléments

    2.       Placements de panneaux photovoltaïques à l’abattoir : modification du cahier des charges.

  • 2.000 € pour concrétiser le projet de ludothèque

    AUBEL – A LA MAISON DE REPOS LA KAN

    Capture-d’écran-2014-05-21-à-09.04.33.jpg

    Bonne nouvelle pour les élus du conseil communal des enfants à Aubel. Vendredi, ils ont reçu 2.000 euros dans le cadre de la journée des voisins. Une somme qui leur permettra de réaliser leur projet de création d’une ludothèque à la mai- son de repos de la Kan.

    Capture-d’écran-2014-05-21-à-08.57.20.jpgCette idée, ça fait 1,5 an que les jeunes conseillers l’ont eue. Ils ont même interrogé la population pour voir s’il y avait une demande à Aubel. Mais c’est vraiment grâce à ce coup de pouce financier qu’ils pourront mettre leur projet à exécution. Le projet a été sélectionné parmi 1.000 propositions. « On a déjà un lieu puisque la Kan s’est montrée intéressée pour qu’on ajoute aussi une dimension intergénérationnelle au projet. Mais maintenant il faut encore qu’on achète des jeux, une armoire pour les ranger, qu’on élabore un règlement d’ordre intérieur... Si tout va bien on espère pouvoir ouvrir la ludothèque vers octobre-novembre prochain », explique Jean-Marc Piron, qui encadre le projet.

    Cette ludothèque serait installée dans la cafétéria de la maison de retraite. Il ne s’agirait pas seulement de louer ou prêter des jeux, mais aussi d’y réaliser des animations autour du jeu.

    B.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 21 mai 2014 

  • La doyenne des Wallons est décédée

     

    THIMISTER-CLERMONT - DÉCÈS

    PAGE1_Capture-d’écran-2014-05-20-à-07.23.56.jpg

    Née en 1904, elle avait 110 ans et 39 jours 

    C’est ce week-end, dans la nuit de samedi à dimanche, que Jeanne Pirenne-Lempereur est décédée. Cette habitante de Froidthier (Thimister-Clermont) était la doyenne des Wallons, avec ses 110 ans.

    Jeanne Pirenne-Lempereur est décédée dans la nuit de samedi à dimanche, dans sa maison de Capture-d’écran-2014-05-20-à-07.35.43.jpgFroidthier, où elle vivait avec sa fille. « On perd quelqu’un de bien, explique, émue, une de ses petites-filles, Ma grand-mère était toujours accueillante, ouverte et souriante. C’était une femme au grand cœur qui ne se plaignait jamais. Elle parvenait toujours à apaiser les situations. C’est vraiment une personne au parcours de vie exemplaire, dont on peut s’inspirer. »

    Elle était la doyenne des Wallons et la vice-doyenne de Belgique. « Son but était de devenir super-centenaire, c'est-à-dire d’atteindre l’âge exceptionnel de 110 ans », souligne Anthony Croes-Lacroix, le spécialiste belge du groupe de recherche en gérontologie (GRG). Elle avait fêté ce cap symbolique le 8 avril dernier, devenant ainsi la première super-centenaire de la province de Liège.

    Née en 1904, celle qui était originaire de Charneux (Herve) aura eu une vie bien remplie et connu toutes les évolutions majeures qui marquent nos vies modernes. De l’installation de l’eau courante, à celle d’une télévision dans son salon, en passant par l’avènement du téléphone, Jeanne Pirenne-Lempereur les aura tous connus. Il y aura eu des périodes plus sombres aussi, notamment les deux grandes guerres. « Effectivement, elle n’a pas été épargnée en difficultés, mais c’était une battante, qui a fait un parcours exceptionnel », précise sa petite-fille.

    Sa vie aura été rythmée par le travail aux côtés de son mari dans le garage familial, par sa foi profonde et surtout par sa grande famille. Avec son mari Gilles, elle aura eu 5 enfants, 8 petits-enfants, 21 arrière-petits-enfants et une arrière-arrière-petite-fille, née en décembre dernier. D’après sa petite-fille, la grand-mère était le ciment familial. Ses enfants, âgés de 82 à 75 ans, sont tous en pleine forme et pourraient bien, un jour, rattraper le fabuleux record de leur maman.

    C’est sa fille Jeanine, deuxième de la fratrie, qui s’est dévouée pour soigner Jeanne Pirenne-Lempereur, avec qui elle a toujours vécu. La super-centenaire n’avait d’ailleurs jamais manifesté l’envie de quitter son domicile pour aller en maison de repos. La doyenne des Wallons repose toujours dans sa maison et sera inhumée à Froidthier ce jeudi.

    SIEGLINDE MARX AVEC C.D. (LA MEUSE VERVIERS du 20 mai 2014)

    Anecdote

    On raconte dans la région que, lorsque le bourgmestre D. d'Oultremont lui a rendu visite pour son 108ème anniversaire en avril 2012, elle lui à dit: "A l'année prochaine... Enfin, si vous êtes toujours là!". Il est vrai qu'il y avait une échéance électorale, mais, n'en déplaise à certains, Didier d'Oultremont est peut-être aussi durable que Madame Pirenne.