Oubliée la montée en Lig. A

Fatigué le président ! « Vous savez, nous n’avons pas que la Ligue B au club. Les filles de P2 sont toujours dans le coup pour le titre et hier (lisez mercredi), elles ont sèchement battu Waremme, un concurrent direct. Nous avons fêté ce pas de plus vers le titre… »

Par contre quoiqu’il se passe pour le Ligue B, il n’est plus question de montée. Il n’y aura pas de montant supplémentaire. « En fait, la fédération réfléchit depuis quelque temps au passage de 12 à 10 équipes pour la première division. Comme, il y a fusion de 2 clubs et l’arrêt d’un autre en Ligue A, ils ont décidé de mettre en route ce projet pour la saison 2019-2020 » explique Stef Dorthu.

Adieu le beau rêve, d’autant que dimanche dernier, la soirée a tourné un peu au cauchemar. Pourtant, les filles étaient bien rentrées dans le match contre Blaasveld, s’adjugeant le premier set. Alors qu’elles avaient pris les choses en mains dans le second, on assista à ce qui allait être le tournant du match. Avec la tempête, et une infiltration difficile à identifier, il y a l’apparition d’une petite flaque d’eau. La coach adversaire s’en est plaint à l’arbitre dans une ambiance qui est devenue vite électrique et peu courtoise. Le match a pu reprendre après de très longues minutes. « Malheureusement, les filles ont perdu leur concentration. La dynamique était cassée et elles ne sont jamais revenues dans la partie, poursuivait le président. On a tous sombré, les joueuses, le staff et les supporters incrédules. »

Un triste épisode qu’il faudra vite balayer. Dimanche à 17 heures, les aubeloises rendent visite au leader de la compétition, Tchalou. « Elles peuvent être championnes en cas de victoire… mais nous, nous avons une revanche à prendre après la défaite du match aller ».

Soyez orgueilleuses les filles, vous êtes capables d’aller chercher les trois points !

L.W. 

3 décembre 1.jpg

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel