Conseil communal placé sous le signe de la Saint-Valentin : tout le monde s’aime (quoique… y’a quand même un moment où y faut aller dormir !)

Patricia Kindermans pour Aubel Citoyen résume le conseil communal du 11 février 2019.

Résumé du 2èmevolet de notre feuilleton mensuel consacré à nos conseils communaux.

Dans cet épisode, vous apprendrez que Marc Stassen a appris par cœur le texte de sa prestation de serment, que, pour Francis Geron, « le canard est toujours vivant », que Freddy Lejeune a frôlé l’extinction de voix, qu’un enfant devant une issue de secours, c’est moins grave qu’une table, que le nouveau centre culturel va vous coûter 4,5 € par mois pendant 20 ans, qu’on ne se taxe pas soi-même, que personne ne veut de nous… et bien d’autres choses encore !

Conseil Communal du 11 février 2019 vu par AUBEL CITOYEN.pdf

Commentaires

  • Dans les grandes lignes, j'ai lu ce rapport. Je remarque plusieurs choses. 1) Tout le monde s'aime, mais lors du débat sur Vedia - où JC Meurens en 2 phrases bien dites avait marqué des points - on se vouvoyait. 2) On sait les problèmes qui existent mais on n'intervient pas. 3) C'est le problème des commerçants de se garer devant chez eux. Un parking public est ouvert à tout le monde...et devrait l'être 24 h sur 24 sans passer par un disque bleu. Enfin nombreux sont les gens qui, s'ils le pouvaient, entreraient avec leur voiture dans les magasins. Bref, une fois de plus, la politique, à Aubel comme ailleurs, c'est de compliquer les choses simples.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel