• Bonne année 2019

    Votre journal et votre blogueur vous souhaitent une bonne et heureuse année 2019: bonheur, santé, amour, prospérité. Que tous vos voeux s'accomplissent.

  • LE SAVIEZ-VOUS ? LE SAVEZ-VOUS ?

    Peu de temps avant les élections communales de 2012, la Ligue des familles a une idée très originale : mettre en route le petit train des élections. Celui-ci s’est mis en route et a marqué un arrêt à Aubel. Afin de mieux connaître notre village tant de l’extérieur que de l’intérieur. C’est le 27 mai 2012 que le petit train a marqué un arrêt au sein de notre village.

    La visite terminée, c’est une journaliste de la Ligue qui a rédigé le compte rendu de cette visite, madame Annick Thibaut. Rapport qui sera publié dans le journal « Le Ligueur ».

    Cette journaliste, quel discours tient-elle à propos de notre commune ?

    Mettons en évidence le positif.

    • Aubel, célèbre par son sirop, sa bière, son cidre, ses charcuteries ;
    • La population aubeloise est relativement aisée financièrement par les déclarations fiscales.
    • Les Aubelois ont un niveau de vie légèrement au-dessus de la moyenne wallonne.
    • Aubel est une commune où il fait bon vivre.
    • Le revenu moyen de l’Aubelois est supérieur à celui en Wallonie.
    • L’accueil de la petite enfance existe.

    Illustrons ces points positifs par des chiffres.

    • La commune d’Aubel compte 4 221 habitants au 1/1/18 et 4256 habitants au 1/10/18.
    • Le revenu moyen 2012, par an et par déclaration fiscale à Aubel est 30 054 euros contre 28 096 euros en Wallonie. Pour l’année de revenu 2016, le revenu par an et par déclaration fiscale est 31 825 euros contre 29 910 euros en Wallonie.

    CE QUI EST À AMÉLIORER ? À CRÉER ? À ENRICHIR ?

    C’est à partir du document qui date de 2012 que nous considérons ce qui est à améliorer. Entre 2012 et 2018, il est évident qu’il y a eu du changement. Prenons comme exemple l’accueil de la petite enfance, aujourd’hui, deux crèches privées sont en activité. En Wallonie, l’accueil de la petite enfance est couvert à 24,9 % en 2016, donc crèches prises en compte par l’ONE ou assimilés.

    Peu de logements sociaux comme dans d’autres communes. Il est difficile d’atteindre les 10 % faute de moyens. Ce qui n’empêche pas d’y réfléchir pendant les 6 prochaines années.

    Notre commune ne compte pas d’agence immobilière sociale. Ne serait-ce pas une piste à explorer pour permettre à la jeunesse aubeloise de s’enraciner à Aubel ?

    Lire la suite

  • Des entraînements et un match amical contre Tilff.

    Capture d’écran 2018-12-29 à 08.18.16.pngS’ils ont terminé le championnat le 23 décembre en battant La Rulles, les Aubelois reprendront l’entraînement le jeudi 3 janvier et devront gérer une trêve qui prendra fin le 20 janvier. Le match contre Rulles du 6 janvier a déjà été joué et celui de 12 janvier à Profondeville a été reporté au 26 janvier. « Le premier weekend de janvier sera libre. Puis, on s’entraînera et on jouera un amical contre Tilff avant un week-end sans match. On verra si on sait programmer une activité entre nous. Puis, ce sera les entraînements avant la reprise du championnat » explique Arnaud Lardinois.

    Quatre semaines, c’est beaucoup ? « C’est un peu long mais cela fait beaucoup de bien pour la récupération des joueurs qui ont beaucoup donné. Mais personnellement, avec la naissance de mes jumelles, cela tombe bien ! À la reprise du championnat, on aura normalement un groupe au complet avec le retour de Sacha Gorlé qui soigne une déchirure depuis trois semaines et devrait réintégrer le groupe une semaine avant le premier match de 2019. » Une année qu’Arnaud Lardinois espère fructueuse. « Le maintien, c’est une saison réussie. Une sixième place, c’est une belle réussite et les playoffs, ce serait une grande réussite. Mais Aubel ne rêve pas de la R1 et je mangerai la moitié de ma plaque si cela arrive. Je me dis aussi qu’Aubel ne sera plus le petit poucet, la surprise et que nos adversaires vont s’adapter. Ce sera donc plus difficile. » 

    JEAN-MICHEL MAGAIN dans LA MEUSE VERVIERS du 29 décembre 2018.

  • Décès de Monsieur Pascal BRUWIER, époux de Madame Chantal TENEYE

    Capture d’écran 2018-12-28 à 18.00.23.pngLa famille annonce le décès de Monsieur Pascal BRUWIER, époux de Madame Chantal TENEYE, né à Clermont-sur-Berwinne le 9 novembre 1947 et y décédé le 28 décembre 2018.

    Le défunt repose au  funérarium à Aubel où la famille recevra les visites ces vendredi 28, samedi 29 et dimanche 30 décembre 2018 de 16 à 19h.

    La veillée de prières aura lieu en l’église paroissiale de Froidthier le dimanche 30 décembre à 19 heures 30.

    La liturgie des funérailles, suivie de l’incinération, sera célébrée en l'église Saint-Gilles à Froidthier le lundi 31 décembre 2018 à 12 heures 30.

    L’urne cinéraire sera inhumée au cimetière d’Aubel dans l’intimité familiale. 

    Faire-part.

  • Les Aubeloises gagnent à Torhout et confortent leur deuxième place

    Les Aubeloises ont bien terminé l’année 2018 dimanche en allant s’imposer 2-3 chez la lanterne rouge, Torhout. Grâce à cette 10 e victoire en 12 matchs conjuguée à la défaite d’Haasrode Leuven (3 e ) à Noorderkempen, les Aubeloises confortent leur deuxième place actuelle en Ligue B. Elles possèdent désormais 7 unités d’avance sur leurs plus proches poursuivantes. Et elles restent en course pour la première place, actuellement détenue par Tchalou, qui compte 3 points de plus que les Aubeloises. Avec déjà 30 points au compteur, les volleyeuses aubeloises sont à créditer d’une excellente première partie de saison. Elles seront sans doute un peu plus attendues encore par leurs adversaires en 2019… Prochain match le 19 janvier à Zandhoven.

    O.D. dans LA MEUSE VERVIERS du 26 décembre 2018.