• Ligne 38 quasi fin prête de Battice à Clermont

    L’aménagement du RAVeL se poursuit sur la Ligne 38, qui relie Vaux-sous-Chèvremont à Hombourg. L’entreprise Baguette a terminé, ou presque, son travail d’asphaltage entre le pont de Sonkeu, à la limite de Melen et de la commune de Herve, et la route de Maestricht, près de l’entreprise Enersol. C’était la phase 1.

    Dans le cadre de la phase 2, les ouvriers de la firme Baguette ont récemment posé la deuxième couche de tarmac sur la partie allant de la route de Maestricht à Pierreux, à un jet de pierre de l’ancienne gare de Thimister, près de la limite entre les villages de Clermont et Thimister. 

    VERS AUBEL EN 2019

    Et pour la suite ? Chez Baguette, on prévoit de poursuivre à partir d’avril prochain dans le cadre de la phase 3. Celle-ci va de Pierreux à la petite locomotive, près de la siroperie Meurens et du tennis, à Aubel.

    D’un article d’YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 30 novembre 2018

  • Volley : trop tendres, les aubeloises

    Le match au sommet du week-end dernier entre Aubel, 2ème  au championnat et Chapelle-Lez-Herlaimont (Tchalou) 1er n’a pas tenu toutes ses promesses.

    Et pourtant, les supporters ont donné de la voix et surtout étaient en nombre, « C’est un point super important, voulait souligner d’emblée, le président. Depuis des semaines, ils sont nombreux à chaque match dans nos installations. Un tout grand merci ! Je peux vous dire que je ne vois une telle ambiance nulle part ailleurs ».

    Et le match ?

    « Hum ! Avant la rencontre, j’ai senti certaines joueuses assez paniquées. Le rapport de force était-il trop important. Difficile à dire ! Une chose est claire, nous avons été trop tendresau début de rencontre. Nous nous sommes présentés en victime consentante ».

    En face, on n’en attendait pas autant. Le marquoir s’emballa très vite et tout semblait réussir à un adversaire hyper bien préparé.

    « Il est évident que Chapelle affiche clairement ses intentions de montée depuis le début de saison et il s’en donne les moyens. Le staff autour de l’équipe était impressionnant. Ce club est très structuré. »

    Et pourtant, les quelques fois que les aubeloises augmentaient leur niveau de jeu, on sentait l’inquiétude s’installer dans le camp adverse. « Exact et je pense que nous avions les moyens de les bousculer. On l’a senti au 2ème set et surtout dans le 3ème lorsque nous avons entamé le sprint final en tête. Dommage que nous n’ayons pas pu conclure. Tchalou aurait douté et… »

    « Il faut bien digérer cette défaite maintenant, car dimanche, à 18.00, nous recevons Kalmthout, 4ème au championnat. Je suis confiant, concluait Stef Dorthu. Jusqu’à dimanche, elles avaient presque réussi le sens faute. » Et avec des supporters aussi enthousiastes, elles peuvent très vite retrouver leur jeu !

  • Les news de la P1 d'Aubel

    Julien Galère et Antoine Roex ont repris l’entraînement avec ballon mardi, mais la rencontre de dimanche vient trop tôt pour eux. Pierre Pesser (dos bloqué), Laurent Beckers (inflammation au coude) et Charly Meessen (petite surcharge aux adducteurs) ont fait l’impasse mardi. Jordy Spierts (genou) a voulu reprendre l’entraînement mardi soir, mais ça n’a pas été.

  • Le Village Gourmand de Noël déménage pour plus de confort

    Le Village Gourmand de Noël d’Aubel fera son grand retour ce vendredi avec une petite nouveauté : un nouvel emplacement ! Les organisateurs ont décidé de déménager quelques dizaines de mètres plus loin, à l’intérieur de l’ancienne cour de l’hôtel de police, pour offrir un endroit plus vaste et plus confortable aux visiteurs et aux exposants. Cette année, 21 chalets rempliront le Village Gourmand. La gastronomie sera à nouveau la vedette de cette manifestation hivernale.

    Dès ce vendredi 30 novembre et jusqu’au dimanche 2 décembre, la cinquième édition du Village Gourmand de Noël se tiendra place Albert I er à Aubel. La gastronomie sera à nouveau la vedette de cette manifestation hivernale. « Pour cette

    nouvelle édition, nous déménageons le site de quelques dizaines de mètres afin de fournir plus d’espace et de convivialité aux nombreux gourmets qui viendront se restaurer et faire la fête. En effet, c’est à l’intérieur de l’ancienne cour de l’hôtel de police que nous installerons nos 21 chalets de bois », explique l’Office du Tourisme. Auparavant, ce Village Gourmand se tenait devant la maison communale.

    Au menu : potages, escargots, tartes flambées, saumons fumés, huîtres, foies gras, chocolats sous toutes leurs déclinaisons. Quelques petites nouveautés savoureuses à déguster vous seront servies, avec des boissons de circonstance, chez un des exposants. « Les nombreux métiers de bouche de la région tels que les boulangers, les poissonniers, les traiteurs et les restaurateurs vous concocteront leurs créations “maison” de qualité et vous permettront ainsi de faire un petit tour de la gastronomie locale en une soirée ».

    Lire la suite

  • TEMPS DE L’AVENT, TEMPS DU PARTAGE, DE LA SOLIDARITE.

    Amnesty International ( ONG qui lutte  pour  la  libération de prisonniers de longue durée qui ont refusé  de se  soumettre aux régimes politiques dictatoriaux de leurs  pays  respectifs).

    Pour aider cette ONG  financièrement, celle-ci met en vente  des bougies au prix de  6 euros.  Les points de vente sont répartis en de  nombreux endroits.

    Le soir du 8 décembre, cette organisation vous  invite à placer votre bougie  allumée à votre fenêtre si c’est possible  pour  marquer  votre soutien  à Amnesty International.

     

    Des bougies seront  vendues avant  la  messe de 17h30 ce samedi 1er décembre, en l’église d’Aubel. Merci.